Elfes Sylvains

« Au début de cet âge, les Hauts Elfes étaient encore nombreux, vivant, pour la plupart, au Lindon, à l'ouest de l'Ered Luin ; mais avant que ne fût érigée Barad-dûr, les Sindar passèrent à l'est en grand nombre, et certains fondèrent des royaumes dans les lointaines forêts, et là régnèrent sur un peuple composé en majeure partie d'Elfes Sylvains. Thranduil, roi au nord de Vert-Bois-le-Grand, était de ceux-là. » Le Seigneur des Anneaux - Appendice B

Les Elfes Sylvains faisaient partie au départ du peuple des Teleri, la troisième tribu. Ils prirent la route depuis Cuiviénen, mais les obstacles naturels ou placés par Melkor les effrayèrent. À la vue de l'Anduin, le Grand fleuve, et des sommets des Monts Brumeux, certains Teleri s'arrêtèrent. Ceux-là, suivant Lenwë, longèrent vers le sud les Monts Brumeux, s'installèrent dans les forêts de Rhovanion, notamment celle de Lórinand (qui deviendra la Lothlórien) et se firent appeler Nandor.

Au début du Deuxième Âge, les Sindar qui n'avaient pas voulu quitter la Terre du Milieu s'éparpillèrent en Eriador et à l'est des Monts Brumeux. Ils reprirent le contact avec leurs cousins Sylvains, qui leurs firent bon accueil et acceptèrent pour rois des Sindar. Ainsi la Lothlórien fut gouvernée par les ancêtres d'Amroth, et Oropher établit son royaume de l'autre côté de l'Anduin, en Vertbois-le-Grand, face à la Lothlórien. Mais les Nains de la Moria gagnaient en puissance, tout comme le royaume de Lothlórien. Oropher décréta alors que l'influence de ces deux royaumes était néfaste pour son peuple. Il fit alors migrer son peuple plus au nord, au-delà des Champs d'Iris.

Lors de la montée en puissance de Sauron, Oropher leva une grande armée pour se joindre à Gil-galad et à Elendil ; et il fut rejoint par les troupes du roi Amdír de Lothlórien. Les armées sylvaines étaient mal équipées, et la plupart des Elfes de Lórien tombèrent aux côtés de leur roi, lors de la Bataille de Dagorlad. Et Oropher, trop impétueux, fut littéralement écrasé par les forces de Sauron alors qu'il tentait de forcer l'entrée du Mordor. C'est ainsi que le fils d'Oropher, Thranduil, reçut la couronne.

Au Troisième Âge, les Sylvains prospérèrent jusqu'aux alentours de l'an 1000, date à laquelle Sauron revint et s'installa en grand secret à Dol Guldur, au sud de Vertbois-le-Grand. La forêt se remplit alors petit à petit de créatures malfaisantes. Thranduil dut encore faire migrer son peuple plus au nord de la forêt. Ils devinrent plus secrets encore, et protégèrent leur nouveau royaume par une rivière enchantée, et des Nains leur creusèrent un palais souterrain. La Lórien se ferma elle aussi suite à la perdition d'Amroth et de Nimrodel, et une bien mauvaise réputation lui fut imputée, le pays étant surnommé Dwimordene, le val de l'illusion, par les Rohirrim, qui craignaient sa protectrice Galadriel.

Les Elfes Sylvains eurent également un rôle à jouer lors de la Guerre de l'Anneau : de sa forteresse de Dol Guldur, Sauron lança des offensives vers la Lothlórien et vers le royaume de Thranduil ; elles furent toutes repoussées par les Elfes, et après la destruction de l'Anneau Unique et la chute de Sauron, Celeborn et Galadriel franchirent l'Anduin, prirent Dol Guldur et la détruisirent. La Forêt Noire, rebaptisée Eryn Lasgalen, fut partagée entre Thranduil, les Beornides et Celeborn, à qui revint le sud de la forêt, rebaptisé Lórien orientale. Par la suite, et malgré la désertion presque complète de la Lórien, les Elfes Sylvains vécurent heureux en Eryn Lasgalen.


 
encyclo/peuples/elfes/teleri/elfes_sylvains.txt · Dernière modification: 26/12/2016 00:09 par Agmar
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017