Commentaire sur l'essai : Armoiries et blasons en Terre du Milieu

Commentaire de Damien Bador

Origines et histoire

C'est une hypothèse qui aurait le mérite d'expliquer pourquoi de nombreux blasons font référence à des évènements survenus tard dans la vie de la personne qu'ils représentent (l'opposition stylistique Finarfin vs. Fëanor et Fingolfin, la main de Beren, le Silmaril d'Eärendil).

Quant à l'utilité d'une telle mesure, elle serait évidente : étant donnée une statue d'un personnage célèbre, comment l'identifier à moins qu'il n'ait des traits particulièrement fameux ? Comment différencier au premier abord Fingolfin et ses deux fils, par exemple ? Utiliser des blasons (portés par les statues ou présents sur les piédestaux) serait une méthode efficace. On rappellera pour mémoire la symbolique extrêmement complexe utilisée par les chrétiens pour différentier les représentation des différents saints.

Exemples d'héraldique

L'essai considère une version unique de chaque blason : la dernière connue. Vu que dans certains cas la fluidité des idées de Tolkien était presque égale à celle qui caractérisait ses concepts linguistiques, cela appauvrit considérablement l'analyse.

Je citerai juste deux faits à l'appui de cette remarque.

Le blason d'Elendil

L'essai ne parle pas de la variation du nombre de pointes des étoiles du blason d'Elendil (six, puis cinq peut-être même sept).

Le blason de Gondolin

Le fait qu'un blason de Gondolin ait été confirmé n'apporte guère d'information sur l'évolution des autres blasons. En fait, rien ne prouve que Tolkien soit même resté à l'idée d'avoir douze Maisons pour Gondolin. Il convient d'ailleurs de remarquer que le seul blason confirmé dans le texte « De la venue de Tuor à Gondolin »1) est celui figurant sur le bouclier que ce dernier trouve à Vinyamar. Or celui-ci fut fabriqué d'après les conseils d'Ulmo à Turgon, et rien ne prouve qu'à ce stade, il soit encore supposé être typique d'une Maison de Gondolin :

« “Laisse par conséquent dans cette maison des armes et une épée, que dans les années à venir il puisse les trouver et tu puisse ainsi le connaître et n'être pas abusé.” Et Ulmo révéla à Turgon de quel type et stature devraient être le heaume, la cotte et l'épée qu'il laisserait derrière. »2)

Dans le texte du Silm., le bouclier lui-même n'est pas évoqué. Néanmoins, le bouclier fait partie des armes que Tuor trouve à Vinyamar dans le texte des CLI, et lors de son entrevue avec Tuor, Ulmo ajoute :

« Car tu es ainsi revêtu pour être mon messager, dans les armes même que j'ai il y a longtemps décrété être tiennes. »3)

On connaît en outre quelques détails au sujet de l'organisation de Gondolin :

- Trois des « most eminent and bravest chieftains » sont nommés dans un contexte tardif4) : Glorfindel, Egalmoth et Ecthelion. On sait de source sûre que deux d'entre eux (Glorfindel et Ecthelion) étaient à la tête de leurs Maisons respectives (la Fleur d'Or et les Sources). Le contexte suggère que c'était également le cas pour Egalmoth.

- le concept de Maison du Roi semble avoir été retenu.

- Maeglin était à la tête d'un groupe de mineurs, indépendant des autres Maisons.

- Elemmakil, capitaine du Portail de Bois, semble d'un rang inférieur à celui d'Ecthelion, car dans le récit de l'arrivée de Tuor à Gondolin, il avait préféré laisser à Ecthelion le jugement au sujet de Tuor 5) et lorsque les deux officiers se rencontrent, il est mentionné qu'Elemmakil salue ce Ecthelion mais pas que son salut lui est rendu6). Il convient aussi de remarquer que il n'est pas mentionné être l'un des chefs de Maisons dans les Contes Perdus, au contraire de Glorfindel, Egalmoth et Ecthelion.

Cela ferait donc pour l'instant un potentiel de cinq Maisons attestées (six si l'on suppose que Tuor fut placé à la tête d'une Maison indépendante) à différentes périodes contemporaines ou postérieures à la cristallisation des concepts de Tolkien en ce qui concernait les Jours Anciens.

En outre, on sait que trois “chieftains” accompagnaient Aredhel lors de son expédition (mais ce n'étaient pas les trois mentionnés plus haut, cf. WJ, p.328). On pourrait en extrapoler l'existence de trois Maisons supplémentaires, bien que cela s'appuie sur des éléments très ténus.

La couronne du Gondor

La couronne du Gondor, n'est en aucun cas l'emblème suprême de la royauté. C'est l'emblème du roi du Gondor, qui - théoriquement - est un vassal du roi d'Arnor. C'est donc l'emblème d'un pouvoir délégué. L'emblème suprême serait (au choix) le sceptre d'Arnor ou l'étoile d'Elendil.

Commentaires de Audrey Morelle et Damien Bador

Symétrie du blason d'Eärendil

  • Si on regarde, on ne voit aucune pointe touchant les bords du losange il y en a qui touchent les bords du cercle ou touchant les coins du losange sur le blason de Hador.
    Il semblerait qu'on voie une symétrie horizontale en plus de l'axe vertical également. De plus si on regarde Finwë, Elwë, Fëanor et Fingolfin, il semblerait qu'il y ait une rotation du motif mais pas une symétrie.
    Pour les Elfes, (Finwë, Elwë, etc.) : on a effectivement une invariance par rotation (ce qui génère naturellement une symétrie centrale, mais non axiale). C'est ce que Måns Bjorkman semble appeler « entièrement symétrique ».
  • Pour Eärendil, on a en fait une double symétrie (axiale ou centrale, au choix), mais pas d'invariance par rotation.
    Vraisemblablement Måns Bjorkman ne compte les points en contact avec les bords que dans le cas des blasons circulaires (de type elfique), et donc prend en compte le cercle du blason d'Eärendil, et non le carré dans lequel il est inscrit.
    On peut ainsi remarquer que les blasons de Bëor et Hador ont tous deux huit points / motifs touchant le bord de leur blason.
  • Il faut noter l'existence de deux blasons pour Eärendil (ainsi que pour Gil-galad).
1) cf. UT, p. 36
2) S, p. 150
3) UT, p. 38
4) cf. WJ, p.328
5) cf. UT, p. 60
6) cf. UT, p. 66
 
essais/commentaires/armoiries-blasons.txt · Dernière modification: 11/04/2017 10:06 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017