Le médiéval en Terre du Milieu : la carte de Thrór

Thijs Porck - novembre 2015 - traduit de l'anglais par Vivien Stocker
Notes de lecture : En tant que présentations ou compilations, ces articles sont les plus accessibles à tous les lecteurs. Aucune connaissance sur J.R.R. Tolkien n'est requise.

En tant que professeur d'anglo-saxon à l'Université d'Oxford, J.R.R. Tolkien ne pouvait s'empêcher de s'inspirer des langues et littérature qu'il étudiait et enseignait. En conséquence, son monde fictionnel est empreint de matériau culturel du Moyen-Âge, en particulier de la langue et de la littérature en vieil-anglais. Sur ce blog, je vais régulièrement faire la lumière sur le médiéval en Terre du Milieu, en commençant par la carte de Thrór.

Mappemonde de Cotton. © The British Library, Cotton Tiberius B.v (source)

La carte de Thrór

Placée dans les premières pages du Hobbit, la carte de Thrór est, pour nombre de lecteurs, le premier aperçu de l'univers fictionnel de Tolkien. Un examen plus approfondi révèle que ce n'est pas une carte ordinaire. D'abord, son orientation est bizarre : l'est est en haut, le nord sur la gauche, l'ouest en bas. En outre, la carte contient de petits dessins, comme une montagne, un dragon et une araignée dans sa toile, le tout accompagné de courts textes comme « il y a des araignées ». Plus évidents peut-être sont l'étrange alphabet (découvert et identifié par Elrond comme des « lettres lunaires ») et la petite main sur la gauche, pointant vers d'autres lettres plus ou moins lunaires. Une étrange carte donc. Pas si étrange, néanmoins, pour quelqu'un qui serait familier du Moyen-Âge.

Une carte médiévale : la mappemonde de Cotton

Cette mappemonde anglo-saxonne, faite à Canterbury vers 1025-1050, montre nombre de similarités avec la carte de Thrór de Tolkien. D'abord et avant tout, les deux cartes partagent la même orientation : l'est en haut, le nord sur la gauche et l'ouest en bas (vous pouvez clairement le voir en cherchant l'Angleterre dans le coin inférieur gauche !) — une caractéristique standard des cartes médiévales (avant l'introduction de la boussole, l'est — où le soleil se lève — était la direction la plus facile à localiser). En outre, la mappemonde de Cotton, comme la carte de Tolkien, comporte plusieurs dessins, comme deux petits hommes se battant dans le sud de l'Angleterre, des dessins de villes comme Rome et Jérusalem, et des montagnes (dont le Mont Ararat en Arménie, avec une petite Arche de Noé !). Enfin, la carte anglo-saxonne adjoint des descriptions à certains de ces dessins ; e.g., le dessin d'un lion de Chine, où il est dit « hic abundant leones » [il y a ici de nombreux lions] — tout comme le dessin d'araignée de Tolkien près du texte « il y a des araignées ».

Il n'est pas inconcevable que Tolkien ait, en fait, pris inspiration de la mappemonde de Cotton — son manuscrit, le Cotton Tibius B.v, contient une version des Merveilles de l'Est (un catalogue de monstres), dont une autre version se trouve dans le manuscrit de Beowulf qui fut intensément étudié par Tolkien.

Détails de la mappemonde de Cotton : Angleterre ; Mont Ararat avec « arca noe » ; Lion. © The British Library, Cotton Tiberius B.v

Caractères étranges : les lettres lunaires sont des runes anglo-saxonnes

Le fait que seul Elrond est capable de déchiffrer les lettres lunaires pourrait les faire sembler étranges et anciennes ; elles s'avèrent être beaucoup plus proches de nous. Tolkien a basé ses lettres lunaires sur le « futhorc » anglo-saxon, l'alphabet runique utilisé pour de courtes inscriptions sur la pierre, le bois ou le métal. En utilisant l'alphabet runique anglo-saxon, chacun pourra clairement déchiffrer le message de la carte de Thrór comme étant « Stand by the grey stone when the thrush knocks and the setting sun with the last light of Durin’s Day will shine upon the keyhole1) ». La lecture anglaise des runes est conservée dans plusieurs versions en langues étrangères du Hobbit, y compris la néerlandaise2).

Futhorc anglo-saxon (à gauche) et lettre lunaires de la carte de Thrór (à droite)

Manicule : les petites mains dans les marges des manuscrits médiévaux

La petite main pointant un autre jeu de lettres (qui, à nouveau, peuvent être déchiffrées en utilisant le futhorc anglo-saxon) rappelle de petites mains similaires que l'on trouve sur des manuscrits médiévaux. Ces ainsi nommées maniculae étaient souvent ajoutées dans les marges par les lecteurs pour pointer des parties importantes du texte (voir cet article très informatif (en anglais))) — la petite main sur la carte de Thrór sert un but identique.

Petite main sur la carte de Thrór et exemples de manicules du début du 14ème siècle. © The British Library, Royal MS 12 E.xxv (source)

Pour conclure, la carte qui sert à chaque lecteur d'introduction à la Terre du Milieu révèle immédiatement le caractère médiéval du monde fictionnel qu'elle décrit. Bienvenue en Terre du Milieu ? Bienvenue plutôt en middangeard !

Les informations de cet article sont légèrement adaptées d'un article publié dans le journal tolkienien Lembas (disponible ici). En 2016, je vais donner un cours sur Tolkien et le monde anglo-saxon (plus d'informations ici) et je suis également impliqué dans l'organisation d'une conférence internationale sur le thème « Tolkien parmi les universitaires », en association avec Unquendor, la Tolkien Society Néerlandaise (plus d'informations ici.

Voir aussi sur Tolkiendil

Sur le net

1) Ndt : Soit, dans la seconde traduction française, « Tenez-vous près de la pierre grise quand frappera la grive et le soleil couchant, aux dernières lueurs du Jour de Durin, brillera sur la serrure. », Le Hobbit, chap. 3.
2) Ndt : La remarque sur la traduction néerlandaise est mieux comprise en sachant que l'auteur de l'article est néerlandais. En France, la première traduction a conservé la version anglaise des lettres lunaires, mais la seconde traduction a adapté le texte en français.
 
essais/geographie/medieval_en_terre_du_milieu.txt · Dernière modification: 10/04/2017 15:07 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017