Orthanc - Rob Aaldjik

« Là, se dressait une tour de forme merveilleuse. Elle avait été façonnée par les constructeurs d'autrefois qui avaient égalisé l'Anneau de l'Isengard, et pourtant elle ne paraissait pas être due à l'art des Hommes, mais avoir surgi de l'ossature même de la terre dans l'antique tourment des collines. C'était une pointe et une île de roc, noire et luisante : quatre puissants piliers de pierre à plusieurs côtés étaient soudés en un seul, mais près du sommet, ils s'ouvraient en cornes écartées aux pinacles aussi aigus que des fers de lance et aussi affilés que des couteaux. Entre eux était ménagé un étroit espace, où, sur un sol de pierre polie portant des inscriptions étranges, un homme pouvait se tenir à cinq cents pieds au-dessus de la plaine. C'était là Orthanc, la citadelle de Saroumane, dont le nom avait (à dessein ou par hasard) un double sens ; car, en langage elfique, Orthanc signifie Mont du Croc, mais dans l'ancienne langue de la Marche, Esprit Rusé. » Le Seigneur des Anneaux - Livre III - Chapitre 8

 Orthanc - Rob Aaldjik

Orthanc - Rob Aaldjik
Comment qualifieriez-vous cette œuvre ?

Voir aussi sur Tolkiendil

 
galerie/aaldjik_rob/orthanc.txt · Dernière modification: 23/01/2012 19:35 par pas31
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017