Les noms de mois dans la Comté

 Trois Anneaux
Arden R. Smith — Juin 1997
traduit de l’anglais par Vivien Stocker
Note de lecture : En tant que présentations ou compilations, ces articles sont les plus accessibles à tous les lecteurs. Aucune connaissance sur J.R.R. Tolkien n’est requise.

Les noms de mois dans la Comté sont des formes modernisées de noms en vieil anglais.

Afteryule Æftera Géola « après Yule »
Solmath Solmónaþ « mois boueux »
Rethe Hréþmónaþ « mois rude »
Astron Éastron,
pl. de Éastre
« Pâques, la Pâque, printemps »
Thrimidge Þrimilcemónaþ « mois des trois traites »
Forelithe Ǽrra Líþa « avant Lithe »
Afterlithe Æftera Líþa « après Lithe »
Wedmath Wéodmónaþ « mois des mauvaises herbes »
Halimath Háligmónaþ « mois sacré »
Winterfilth Winterfylleþ1) « retour de l’hiver »
Blotmath Blótmónaþ « mois du sacrifice »
Foreyule Ǽrra Géola « avant Yule »

Les voyelles longues sont ici marquées par un accent aigu, selon l’usage généralement suivi par Tolkien ; les dictionnaires, grammaires, etc., de vieil anglais utilisent plus fréquemment le macron. þ et ð sont parfaitement interchangeables en vieil anglais.

Notes

Yule est un terme apparenté au mot scandinave pour Noël, jul, la forme islandaise étant jól. Le mot est à l’origine associé à la période scandinave de festins entourant le solstice d’hiver. Yule est toujours utilisé en anglais, mais son usage est principalement archaïque et poétique. Cependant, il est couramment usité dans les mots composés yule-log2) et yule-tide3).

Une autre explication pour Rethe est donnée dans An Introduction to Elvish : « mois de gloire ». Mais cela semble moins probable, comme le remarque David Salo dans le message 24.75 de TolkLang.

La source du Lithe des Hobbits, Líþa, était un terme utilisé pour juin et juillet ensembles, en référence à la douceur de ces mois. Ce mot est apparenté à l’allemand lind « doux, tempéré, léger ».

Sources

  • Jim Allan (éd.). An Introduction to Elvish. Frome, Somerset : Bran’s Head, 1978, p. 227. (Allan parle aussi des noms de mois de Bree, qui ne sont pas inclus ici.)
  • John R. Clark Hall. A Concise Anglo-Saxon Dictionary. Quatrième édition avec un supplément d’Herbert D. Meritt. Cambridge : University Press, 1970.
  • The Oxford English Dictionary. Seconde édition préparée par J. A. Simpson & E. S. C. Weiner. Oxford : Clarendon Press, 1989, s.v. lithe adj. 2b.

Voir aussi

Sur Tolkiendil

Sur le net

1) N.d.É. : Dans son article sur Le hobbitique, David Giraudeau propose la traduction « hiver complet », inspirée du Dictionnaire des langues des Hobbits, des Nains, des Orques, d’Édouard Kloczko. Christopher Tolkien discute plus en détail ce nom en PM, p. 137 : « Winterfylleth était le nom vieil anglais du mois d’octobre. Son sens a été étudié par Bède (mort en 735), qui explique le nom par une référence à une antique division anglaise de l’année en deux parties de six mois chacune, Été et Hiver : Winterfylleth s’appelait ainsi parce qu’il était le premier mois de l’Hiver, mais Bède suppose que fylleth faisait référence à la pleine lune d’octobre qui marque le début de cette période de l’année. L’interprétation que fait mon père de ce nom dans [le premier brouillon de l’Appendice D du SdA], “le comblement (achèvement) de l’année”, “hiver” étant employé au sens d’“année”, ne concorde ni avec Bède, ni avec le texte publié, semble-t-il (RK p. 388, note de bas de page) : “l’année ayant atteint sa plénitude, sa complétude, avant l’Hiver”. Quoiqu’il en soit, il faut supposer que les “véritables” mots que traduisent filth et Winterfilth permettent le même calembour ! »
2) N.d.T. : bûche de Noël.
3) N.d.T. : autre désignation de Yule.
 
langues/langues_humaines/hobbitique/noms_mois_comte.txt · Dernière modification: 15/06/2011 06:31 par Elendil
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017