Dans quel ordre lire les livres de Tolkien ?

L’une des questions récurrentes du lectorat de Tolkien, que ce soit en France ou ailleurs, est de savoir dans quel ordre découvrir l’œuvre. En effet, si l’on se penche sur sa bibliographie, on peut très vite être submergé par le nombre d’ouvrages existants. Cet article a pour but de donner des conseils dans la manière d’aborder ce corpus conséquent. Pour simplifier les choses, nous n’aborderons que l’œuvre de Tolkien traduite en français (un coup d’œil à la bibliographie complète vous montrera qu’il y a presque autant à dire de ce qui n’a pas encore été traduit !), en commençant par ce que tout le monde connaît le mieux : la Terre du Milieu.

En ce qui concerne la Terre du Milieu…

Certains conseilleront l'ordre chronologique : commencer par Le Silmarillion et les Contes et légendes inachevés, puis enchaîner sur Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux. Cet ordre n'est pas le plus adapté pour une personne souhaitant découvrir J.R.R. Tolkien car Le Silmarillion et les Contes et légendes inachevés sont plus complexes à lire et peuvent donc saturer le nouveau lecteur par leur trop-plein d'informations. Nous vous conseillons plutôt de partir du plus simple au plus complexe soit : Le Hobbit, plus léger car destiné aux enfants, suivi du Le Seigneur des Anneaux et enfin Le Silmarillion et les Contes et légendes inachevés pour approfondir la lecture et vos connaissances sur le monde de J.R.R. Tolkien. En parallèle, on pourra ajouter la lecture des poèmes des Aventures de Tom Bombadil, le célèbre personnage du Seigneur des Anneaux ainsi que de L'Album de Bilbo qui conte le départ de Bilbo de la Terre du Milieu à bord d'un navire elfique.

En 2007 est paru un nouvel ouvrage de J.R.R. Tolkien, Les Enfants de Húrin. L'objectif de ce livre est de permettre de retrouver la plume de J.R.R. Tolkien de manière plus fluide que Le Silmarillion, comme Le Seigneur des Anneaux. Ainsi à partir de textes que l'on pouvait déjà lire dans Le Silmarillion et les Contes et légendes inachevés, et d'inédits, Christopher Tolkien a reconstitué une histoire complète. Dans le cadre d'une lecture chronologique, Les Enfants de Húrin devient difficile à classer avant ou après Le Silmarillion et les Contes et légendes inachevés qui le contiennent, d'autant plus que l'histoire est complètement indépendante des récits suivants. Par contre d'un point de vue complexité, l'ouvrage pourra être lu après Le Seigneur des Anneaux mais avant Le Silmarillion. On pourra également le lire en lieu et place du chapitre XXI du Silmarillion consacré à l’histoire de Túrin Turambar, si l’on souhaite éviter d’en apprendre trop avant la lecture de ce dernier.

Enfin, vous pourrez lire les volumes de L'Histoire de la Terre du Milieu (The History of Middle-earth) dans l’ordre de leur parution et dont seuls les 5 premiers tomes sont pour le moment traduits en français :

Extrait de L'Histoire de la Terre du Milieu, l'ouvrage Beren et Lúthien offre quant à lui un entre-deux entre L'Histoire de la Terre du Milieu et Les Enfants de Húrin, puisqu'il propose d'observer l'évolution d'un autre des Trois Grands Contes du Silmarillion, sans toutefois la somme de commentaires qui accompagnent ces passages dans L'Histoire de la Terre du Milieu.

Et si vous souhaitez aborder des thèmes plus complexes, comme la réincarnation des elfes ou la linguistique elfique, vous pourrez vous tourner vers La Feuille de la Compagnie n°3 : Tolkien l'Effigie des Elfes ainsi que vers la section Traductions de textes de J.R.R. Tolkien de notre site.

…Et maintenant le reste !

La manière de lire cette part de l’œuvre de Tolkien dépend principalement de deux critères : l’âge du lecteur et de son intérêt pour la diversité des ouvrages.

Ainsi, vous souhaitez faire découvrir Tolkien à des enfants, il existe deux ouvrages entièrement illustrés et deux contes écrits dans ce but. Pour les plus jeunes (2 à 6 ans), Monsieur Merveille, une histoire illustrée, raconte les démêlés de Mr. Merveille avec sa toute nouvelle voiture. Dans ces mêmes âges, à conseiller pour la période des fêtes de fin d’année, Les Lettres du Père Noël, un recueil de lettres illustrées que Tolkien expédiait à ses enfants à l'occasion des fêtes de Noël en se faisant passer pour le Père Noël. Pour les enfants entre 7 et 10 ans, le conte merveilleux de Roverandom prépare bien à la lecture suivante du Hobbit. Roverandom, c’est l'histoire d'un chien qui connaît d'extraordinaires aventures sur la lune, en mer, sur le dos d’une baleine, etc. après s'être montré insolent envers un magicien. Ensuite, le lecteur pourra aborder le conte du Fermier Gilles de Ham souvent réunis sous le titre de Faërie avec les contes plus profonds que sont Smith de Grand Wootton et Feuille, de Niggle.

Si l’on s’intéresse aux sources qui ont influencé Tolkien, il faut se tourner vers des ouvrages plus complexes. En 2010 paraissait La Légende de Sigurd et Gudrún, qui réunit deux poèmes reprenant des légendes nordiques de l’Ancienne Edda : l’histoire de Sigurd combattant le dragon Fáfnir et l’histoire tragique de Gudrún et de ses frères, tués par la malédiction de l’or d’Andvari, des poèmes qui rappellent bien entendu l’histoire de Túrin. Plus parlant pour le lectorat français, La Chute d'Arthur (2013) raconte, en l’espace de 1000 vers, la dernière campagne du roi Arthur, qui doit impérativement rentrer en Grande-Bretagne, aux nouvelles de la trahison de Mordred. Toujours dans cette lignée de textes mythiques, le lecteur pourra découvrir l’édition Beowulf : Traduction et commentaire (2015), qui présente la traduction en prose par Tolkien du poème Beowulf, poème qui eut un fort impact sur son œuvre. Dans ce même volume, les jeunes lecteurs pourront lire le conte Sellic Spell, une réécriture de Beowulf sous la forme de conte merveilleux. Enfin, peut-être moins facile d’accès, la pièce théâtrale du Retour de Beorhtnoth fils de Beorhthelm, dans laquelle Tolkien offre une suite au texte historique de La Bataille de Maldon.

Ensuite, si les réflexions de Tolkien sur la lecture, la traduction, les langues ou encore la création artistique vous intéressent, nous ne saurions trop conseiller ses Lettres ainsi que l’ouvrage Les Monstres et les critiques (2006) qui propose 7 textes d’essais et de conférences, dont ses deux plus connues : « Beowulf : les monstres et les critiques » et « Du conte de fées ». Pour finir, si les talents de Tolkien en dessin vous ont charmé dans Monsieur Merveille, Les Lettres du Père Noël, ou dans Le Hobbit, sachez qu’il existe l’ouvrage J.R.R. Tolkien : Artiste & Illustrateur qui réunit une grande part de son œuvre picturale.

Retrouvez la bibliographie complète sur notre site…

 
tolkien/faq/ordre_de_lecture.txt · Dernière modification: 05/10/2017 10:14 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017