Interview de Jemima Catlin

 Jemima Catlin - Photo © HarperCollins Publishers  Interview réalisée en septembre 2013 par Vivien Stocker.
Jemima Catlin est une jeune illustratrice britannique qui vient d'acquérir une certaine renommée avec la parution, en septembre 2013, d'une édition anglaise du Hobbit illustrée par ses soins. Jemima a généreusement accepté de répondre à nos questions, par mail, à l'occasion de cette sortie, seulement quelques semaines avant la parution de l'ouvrage en français, le 17 octobre 2013. Nous remercions Jaime Frost et Ann Bissell, des éditions HarperCollins, pour leur aide dans la réalisation de cette interview ainsi que pour l'autorisation de publier la photo de Jemima Catlin et ses illustrations.

 Cul-de-Sac (© Jemima Catlin)

Vivien Stocker : Depuis maintenant quelques mois, votre nom surgit un peu partout sur la toile tolkiennienne, suite à l'annonce de la parution d'une toute nouvelle édition du Hobbit illustrée par vos soins ; que ce soit en anglais, votre langue d'origine ou dans de multiples traductions dont le français. Tout d’abord, pouvez-vous nous en dire plus sur vous-même et sur votre parcours personnel et professionnel ? Comment en êtes-vous arrivée à illustrer un livre de Tolkien ? Avez-vous été contactée par l’éditeur1) ou avez-vous proposé l’idée de vous-même ?

Jemima Catlin : Je vis dans le Dorset et je suis née en 1986. J’ai toujours voulu être illustratrice et après que j’ai quitté l’école, je suis allé au Weymouth College pour étudier l’art et le design. Je suis ensuite allée étudier la communication visuelle et un Bachelor of Arts2) spécialisé en illustration à l'Arts University de Bournemouth. Vers la fin de mes deux années de Foundation Degree3) en communication visuelle, nous devions choisir un projet final à mener à bien et avions le champ libre pour faire ce que nous souhaitions. J’ai choisi d’illustrer Roverandom de J.R.R. Tolkien car je trouvais le livre fascinant et inspirant. Je l’ai illustré en utilisant des techniques de monotype, ce qui était pour moi une toute nouvelle méthode que j’ai réellement appréciée. Après avoir créé quelques illustrations, j’ai décidé de relier un livre de Roverandom avec mes dessins et de l’utiliser comme ma « pièce finale » pour aller avec mon projet. J’ai contacté HarperCollins en demandant si je pouvais utiliser le texte pour mon projet en l’accompagnant de quelques-unes de mes illustrations. David Brawn, directeur de publication, m’a aimablement répondu et m'a invitée aux bureaux d’HarperCollins pour lui montrer mon projet fini. David Brawn a envoyé des exemples de mon travail sur Roverandom à Christopher Tolkien, lequel a réagi chaleureusement à mes illustrations mais n’avait pas le sentiment qu’elles reflétaient fidèlement la vision de son père de l’histoire. Un an plus tard, Christopher Tolkien a demandé si cela m'intéressait de soumettre quelques illustrations pour une édition pour enfants du Hobbit - Je fus vraiment enthousiaste !

Vivien Stocker : Combien de vos illustrations du Hobbit aviez-vous faites avant d’accepter d’illustrer une nouvelle édition du Hobbit avec HarperCollins ?

Jemima Catlin : J’ai fait près de 60 exemples d’illustrations pour le Hobbit, avant que le contrat officiel soit finalisé.

Vivien Stocker : Que pensez-vous de Tolkien ? Comment avez-vous découvert ses travaux (et spécialement le Hobbit) et que trouvez-vous de particulièrement intéressant dans la Terre du Milieu ?

Jemima Catlin : J’ai d’abord découvert Tolkien quand ma mère m’a donné une copie du Hobbit à lire, lorsque j’avais 12 ans - Je n’ai pas pu le lâcher ! Je crois que Tolkien est un auteur et illustrateur incroyable, je trouve cela fascinant qu’il ait créé un monde si réaliste. Dans la Terre du Milieu, je trouve les différences entre chaque type de personnages vraiment intéressantes (Elfes, Hobbits, Nains, etc.), ils ont tous différentes manies et coutumes. J’aime également beaucoup le fait que certaines parties de la Terre du Milieu apparaissent presque comme des mondes différents, comme la Forêt de Grand’Peur avec ses araignées géantes et ses rivières magiques.

Vivien Stocker : Avez-vous également lu le Silmarillion et d’autres ouvrages sur la Terre du Milieu (les Contes et légendes inachevés, l’Histoire de la Terre du Milieu, etc.) ?

Jemima Catlin : J’ai lu le Seigneur des Anneaux il y a près de 8 ans et je suis actuellement en train de le relire. Je n’ai pas encore lu le Silmarillion, mais c’est sur la liste, parmi beaucoup d’autres choses !

Vivien Stocker : Laquelle de vos illustrations trouvez-vous la plus représentative des aventures de Bilbo ?

Jemima Catlin : C’est une question difficile, car il a tellement d’aventures tout au long du Hobbit ! Mais peut-être que je choisirais l’illustration de Bilbo combattant l’Araignée, celle-ci montre le courage de Bilbo, car le Hobbit porte, selon moi, sur la découverte de son propre courage.

 Bilbo dort en musique (© Jemima Catlin)

Vivien Stocker : Avez-vous eu des retours sur votre travail de la part de la famille Tolkien ou de spécialistes de Tolkien ?

Jemima Catlin : C’est Christopher Tolkien qui a demandé que je soumette quelques illustrations du Hobbit et les commentaires du Tolkien Estate ont tous été positifs. Christopher Tolkien et sa femme Baillie ont été vraiment gentils et encourageants, me donnant des conseils tout au long du projet.

Vivien Stocker : Je crois avoir vu au moins une illustration de Roverandom, « La mouette », sur votre site internet. Avez-vous d’autres illustrations en rapport avec Tolkien en stock ? Avez-vous l’intention d’en faire d’autres et pourquoi pas éditer un autre livre de Tolkien avec HarperCollins ?

Jemima Catlin : J’avais fait environ 30 illustrations pour Roverandom, au total. J’ai réellement apprécié de l’illustrer, j’avais beaucoup de motivation pour ce projet. J’espère pouvoir revisiter Roverandom un jour, et peut-être, à un moment, faire quelques pièces inspirées du Seigneur des anneaux. Néanmoins, il n’y a encore aucun autre projet Tolkien de prévu avec HarperCollins.

Vivien Stocker : Quels sont vos projets désormais ? Pensez-vous illustrer le livre d’un autre auteur ?

Jemima Catlin : Je suis actuellement en train de créer un ensemble d’illustrations pour un artbook de mes travaux en édition limitée. Ce livre aura pour thème ma ville natale de Dorchester et les nombreux arbres qui l’entourent. J’ai fait des dessins à l’encre et à la plume pour ça et la publication est prévue pour octobre. Chaque exemplaire sera signé et numéroté (1-100), les détails seront disponibles sur mon site et sur Facebook dans les prochaines semaines.

Vivien Stocker : Pouvez-vous nous en dire plus sur les illustrateurs qui vous ont influencé ? Y-a-t-il des influences spécifiques dans vos illustrations du Hobbit ?

Jemima Catlin : Les propres dessins de Tolkien sont vraiment les seules influences que j’ai eues pendant le Hobbit ; il était important pour moi de garder sa vision des personnages et des paysages. Parmi les illustrateurs que j’admire, il y a E. H. Sheperd, Ivy Wallace, Arthur Rackham, Tove Jansson et ceux-ci ont très bien pu avoir influencé mon style d’une certaine manière.

Vivien Stocker : Avez-vous vu le film du Hobbit et qu’avez-vous pensé des choix qui ont été fait dans cette adaptation en termes d’esthétisme ?

Jemima Catlin : Oui, j’ai vu le film du Hobbit lorsqu’il est sorti ; je l’ai vraiment apprécié. Je pense que les barbes des Nains auraient dues être plus longues mais je comprends que Peter Jackson veuille que chacun soit différenciable des autres, ce qui a probablement été un facteur déterminant ; mais je pense qu’ils auraient dû ressembler plus à Gimli dans les films du Seigneur des Anneaux. J’ai adoré les paysages et le trou de hobbit, tous ces éléments étaient superbes. J’ai remarqué que l’histoire n’était pas la même que celle du livre par endroits, néanmoins même le chapitre « Rôti de mouton » avec les Trolls a été changé, ce qui m’a un peu dérangée. Je savais que je serais probablement plus critique étant plus proche du livre ; mais malgré tout j’ai apprécié le film du Hobbit. Ma partie favorite est probablement la partie des « Enigmes dans le noir ». J’ai toujours aimé la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson que j’ai due voir un nombre incalculable de fois.

Vivien Stocker : Vous êtes devenue célèbre en quelques semaines depuis l'annonce de la parution du Hobbit. Comment ressentez-vous cette soudaine notoriété ?

Jemima Catlin : Je suis très flatté du soutien et des commentaires positifs que j’ai reçu via mon adresse e-mail, Twitter et Facebook. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre mais, depuis l’annonce, il y a eu beaucoup de buzz enthousiaste sur Internet. Je suis vraiment reconnaissante de tous ces commentaires. Après avoir illustré le Hobbit pendant près de 3 ans, c’est fantastique de pouvoir en discuter avec les gens.

Vivien Stocker : Merci d’avoir répondu à nos questions !

 Smaug endormi (© Jemima Catlin)

Voir aussi sur le net

Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant Jemima Catlin sur les sites suivants :

1) Ndr : HarperCollins.
2) Ndr : équivalent à la licence
3) Ndr : niveau universitaire précédent le Bachelor of Arts.
 
tolkien/portraits/interviews/jemima_catlin_2013.txt · Dernière modification: 17/10/2013 20:20 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017