Last Writings

par Julien Mansencal

Date d'écriturev. 1972-1973
PublicationThe Peoples of Middle-earth

Sous ce titre, Christopher Tolkien a regroupé un petit nombre de manuscrits très tardifs, puisqu'ils datent de la dernière année de la vie de J.R.R. Tolkien. Ils concernent trois points particuliers :

Glorfindel

Deux courts textes dans lesquels Tolkien dit clairement que Glorfindel de Gondolin et Glorfindel de Fondcombe ne sont qu'un seul et même Elfe, qui, après sa mort face à un Balrog au col du Cristhorn, alla aux cavernes de Mandos. Là, son fëa (son esprit) attendit quelque temps, puis Manwë autorisa sa réincarnation. Cela se fit plus rapidement que pour d'autres Elfes, car, malgré le fait que Glorfindel ait participé à la révolte des Noldor contre les Valar, il s'était sacrifié pour que les réfugiés de Gondolin puissent vivre, et parmi eux se trouvait le petit Eärendil, probablement le plus important des enfants d'Ilúvatar. Il vécut un temps en Valinor, mais les deux textes se contredisent sur la date de son retour en Terre du Milieu : l'un le fait revenir lorsque Sauron forge l'Anneau Unique, en 1600 2A, l'autre en tant que compagnon des Istari, vers l'an 1000 du Troisième Âge. Christopher y joint un troisième texte sur la croyance des Nains en la renaissance de leurs Pères, en particulier Durin.

The Five Wizards

Deux notes très brèves sur l'un des points obscurs du Troisième Âge : les deux Mages Bleus. La première indique que les Mages n'arrivèrent pas tous en même temps en Terre du Milieu, et que l'existence de ces deux Mages n'était connue que de Saruman, Gandalf et Radagast. La seconde note, bien plus intéressante, fait arriver les Mages Bleus vers le milieu du Second Âge, au moment où Sauron est au sommet de sa puissance. La mission de ces deux Mages, nommés ici Morinehtar (Tueur de ténèbres) et Rómestámo (Aide de l'est), était de venir en aide aux rares Hommes de l'est qui n'étaient pas soumis à Sauron et de les pousser à la révolte. Leur influence aurait été décisive pour l'histoire des Second et Troisième Âge : sans eux, dit Tolkien, l'Ouest aurait été vaincu par le nombre seul des Orientaux.

Círdan

Tolkien retrace dans ce court texte le début de l'histoire de cet Elfe telerin, parent d'Olwë et Elu Thingol, qui resta en Terre du Milieu suite à une étrange vision, celle d'un navire qui surpasserait tous les autres et qu'il devrait aider à construire : le Vingilot.

 
tolkien/resumes/home12/last_writings.txt · Dernière modification: 12/05/2014 18:50 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017