Chapitre 11 : Le Soleil, la Lune et la disparition de Valinor

par Audrey Morelle

Titre originalOf the Sun and Moon and the Hiding of Valinor
Période couverte1500 AV
LieuxValinor

Après la fuite de Melkor et le départ de Fëanor, les Valar, emplis de souffrance, immobiles dans le Cercle du Destin, travaillaient et veillaient dans la Nuit de Valinor. Lorsque la réponse de Fëanor leur parvint, Manwë pleura et se rappela les paroles d'Eru disant que le mal apporterait le bien, puis Mandos annonça que Fëanor serait bientôt devant lui.

Manwë pria Nienna et Yavanna de soigner les Arbres mais les pleurs de Nienna n'y firent rien, seul le chant de Yavanna réussit à faire naître une fleur d'argent sur Telperion et un fruit d'or sur Laurelin. Yavanna les cueillit et les Arbres moururent, restant dressés sans vie. Elle donna la fleur et le fruit à Aulë dont le peuple fit des vaisseaux pour les contenir et conserver leur éclat après la sanctification de Manwë. Puis Varda leur attribua un trajet d'ouest en est au dessus du Cercle de la Terre pour l'illuminer et mettre fin à la Nuit, songeant aux Avari, aux Noldor et aux futurs Hildor. La fleur de Telperion devient Isil de Nacre et le fruit de Laurelin Anar au Feu d'Or pour les Vanyar, et respectivement Rána l'Indocile et Vása le Cœur de Flammes pour les Noldor. Arien, esprit du feu, fut choisie pour conduire le vaisseau de la Soleil et Tilion fut le guide de l'île du Lune.

Isil monta au royaume des étoiles en premier, étant issus de l'aîné des Arbres. À son lever, Fingolfin fit sonner ses trompettes d'argent. Après sept traversées de Tilion vint alors Anar au dessus des Pelóri et Melkor, pris d'épouvante, fuit dans sa forteresse qu'il inonda de nuages noirs pour se protéger. Et ainsi, Arien et Tilion se croisaient au zénith de la Terre mélangeant leurs lumières selon la volonté de Varda. Lórien et Estë constatèrent cependant que les étoiles étaient devenues invisibles. Alors Varda décida qu'Anar ferait une pause sur Valinor, sur la mer extérieure et les serviteurs d'Ulmo l'attiraient pour qu'il se lève en orient et que la nuit ne durent pas trop longtemps. Et Tilion dont la course est toujours incertaine, passait aussi sous la Terre et éclipsait parfois Arien. Depuis lors, les Valar comptent les jours d'après le Soleil, même si sa lumière ne surpassait pas celle des Arbres dont il ne restait que les Silmarils.

Morgoth haïssait cette lumière et tenta d'attaquer Tilion en vain. Il n'osa pas s'attaquer à Arien, étant devenu trop faible à force de pervertir monstres et créatures. Voyant ses attaques sur Tilion, les Valar craignaient pour Valinor, ainsi ils élevèrent encore plus haut les Pelóri et y placèrent une garde. Seul restait le passage de Calacirya pour les Eldar restés fidèles et des tours avec des sentinelles furent installées et une armée campait afin que personne ne puisse passer. À cette époque furent crées les Îles Enchantées barrant la route vers Valinor car les vagues venaient s'y briser et quiconque y posait pied restait endormi. Le Royaume Bienheureux fut dès lors fermé, et tous les Valar hormis Ulmo se détournèrent de la Terre du Milieu.

← Chapitre 10Chapitre 11Chapitre 12 →

 
tolkien/resumes/silm/qs11.txt · Dernière modification: 15/12/2009 22:09 par meneldur
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017