Chapitre 13 : Le Retour des Noldor

par Audrey Morelle

Titre originalOf the Return of the Noldor
Période couverte1498 AV - 260 1A
LieuxBeleriand

Lorsque Fëanor arriva en Terre du Milieu dans le désert de Lammoth, Morgoth fut alerté par leur bruit et l'incendie qu'ils avaient fait des bateaux des Teleri. Et quand les Noldor atteignirent Hithlum avant le premier lever de la Lune, ils se firent attaquer : ce fut la Seconde Bataille des Guerres du Beleriand, Dagor-Nuin-Giliath. Elle fut remportée par les Elfes malgré leur infériorité numérique, et les Orques fuirent vers Ard-Galen où ils furent rejoints par ceux qui venaient de la Vallée du Sirion. Là, Celegorm les prit en embuscade et les repoussa vers les Marais de Serech, et après dix jours de bataille et de nombreuses pertes, la victoire se profilait.

Pourtant, Fëanor, voulant retrouver Morgoth, poursuivit les fuyards et sa fureur le conduit à distance de son avant-garde ; alors, lui et quelques-uns de ses amis furent surpris par les créatures ennemies, notamment des Balrogs et leur terrible prince Gothmog, qui l'encerclèrent. Alors que les combats s'engageaient, les fils de Fëanor arrivèrent avec des renforts, ce qui fit fuir les Balrogs vers Angband. Cependant, Fëanor fut mortellement blessé par Gothmog lors de l'affrontement. Il mourut sur les contreforts d'Ered Wethrin, alors que ses fils le ramenaient. Juste avant que son corps ne se consume dans la mort en flamme et fumée, et que son esprit ne rejoigne le Palais de Mandos, Fëanor maudit trois fois Morgoth et obligea ses fils à respecter leur serment de vengeance.

Pendant ce temps, à Mithrim, les Calaquendi de Valinor rencontraient les Moriquendi de Beleriand, et même s'ils se comprenaient difficilement à cause de leur différence de langues, les Moriquendi se réjouissaient, croyant qu'ils étaient envoyés par les Valar pour les aider en ces temps de bataille.

Suite à la mort de Fëanor, Morgoth exigea de ses fils l'abandon d'un Silmaril en signe de défaite. Maedhros suggéra de feindre de traiter avec l'Ennemi et les Noldor se rendirent en grand nombre au lieu de rencontre. Malheureusement, Morgoth fit de même et Maedhros fut capturé. Ayant un otage, Morgoth réclama que les forces nouvellement venues déposent les armes mais le serment les retenait. Alors Maedhros fut enchaîné par sa main droite sur le flanc du Thangorodrim.

Au lever de la Lune, Fingolfin et les siens avaient traversé le Chaos des Glaces et mirent enfin pied en Beleriand. Au lever du Soleil, ils arrivèrent à Mithrim. Les serviteurs de Morgoth se cachant de la lumière, ils purent défier Morgoth aux portes de sa forteresse. Puis Fingolfin, méfiant, retourna à Mithrim trouver les fils de Fëanor avec lesquels il s'installa au nord du lac. À cause des risques d'affrontements, l'armée des fils de Fëanor s'établit au sud et beaucoup d'entre eux, malgré leurs regrets, avaient trop de honte pour souhaiter la bienvenue aux derniers arrivants. Au loin, Morgoth se réjouissait de cette division et leur envoyait sa sinistre fumée cacher le Soleil.

Fingon, fils de Finarfin partit seul chercher Maedhros dont il n'oubliait pas l'amitié. Sous le couvert du nuage de Morgoth, il monta sur le Thangorodrim et dans le désespoir de ne trouver aucun passage, il prit sa harpe et chanta une chanson des Noldor unis de Valinor. Maedhros chanta en réponse malgré sa douleur ce qui permit de le retrouver , mais Fingon ne pouvait l'atteindre et Maedhros suppliait son ami de l'achever, alors Fingon pria la pitié de Manwë. Thorondor, Roi des Aigles, apparu alors et l'emporta près de Maedhros dont il coupa le bras, ne pouvant briser son lien. À leur retour, Fingon fut acclamé et Maedhros demanda pardon et renonça à la royauté sur les Noldor au profit de Fingolfin, contre l'avis de ses frères.

Suite à cela, les Noldor installèrent un siège devant Angband et de l'aide fut mandée auprès des autres habitants du Beleriand. Thingol la leur refusa, méfiant face à la récente arrivée de ces Princes. Il garda son royaume fermé sous la protection de l'Anneau de Melian, hormis aux Noldor qui leur étaient parents. Angrod, fils de Finarfin vint à Thingol, lui expliqua leur situation, leur nombre, leur organisation et conta leurs exploits sans parler du Massacre Fratricide, ni des motifs de leur exil. Thingol autorisa alors les Noldor à rester à Hithlum puis les mis en garde, réaffirmant son autorité sur tout Beleriand et ne permettant à aucun Noldor de vivre à Doriath excepté ses invités ou ceux qui demanderaient son aide. Les fils de Fëanor furent courroucés du message apporté par Angrod. Maedhros,riant, affirmait qu'ils le laisseraient à Doriath, alors que son frère Caranthir, plus véhément, reprocha aux fils de Fingolfin d'avoir parlé en leur nom, irritant de ce fait Angrod.

Maedhros et ses frères s'installèrent autour du Mont Himring qui devint la Marche de Maedhros et la garde fut montée devant Angband. Bien que Maedhros allait parfois tenir conseil avec Fingolfin et Finarfin, leurs maisons évitaient tout contact pour ne pas risquer d'affrontements. Les gens de Caranthir allèrent au dessus des sources du Gelion où ils rencontrèrent les Nains et malgré leur mépris mutuel, chacune des deux races apprit de nouvelles techniques à l'autres, qu'ils pourraient utiliser contre leur ennemi commun, Morgoth.

En la vingtième année du Soleil, Fingolfin organisa Mereth Aderthad, la Fête des Retrouvailles qui réunit presque tous les Elfes : les maisons de Fingolfin et Finarfin, de Maedhros et Maglor, les Elfes Gris du Beleriand, les Elfes Verts d'Ossiriand. Seul Thingol ne s'y rendit pas, mais il envoya Mablung et Daeron apporter son salut à tous. Le bonheur et l'entente régnaient malgré la menace du nord.

En l’an cinquante du Premier Âge, Turgon et Finrod, en voyage sur le fleuve reçurent de sombres songes d'Ulmo ; dès lors ils recherchèrent d'autres territoires à fortifier. Plus tard, Finrod et Galadriel furent invités par Thingol, Finrod lui raconta son rêve car Menegroth lui inspirait le désir de faire pareille construction. Thingol l'envoya aux Cavernes de Narog où il fit construire Nargothrond avec l'aide des Nains en l'échange de trésors. Ils fabriquèrent aussi pour Finrod, le Nauglamír, le Collier des Nains d'or avec de nombreuses pierres de Valinor. Les Nains appelèrent Finrod Felagund, celui qui creuse les cavernes. Par amour pour Celeborn, Galadriel resta à Doriath. Turgon retourna à Nevrast , nostalgique de Tirion, et plus tard Ulmo lui montra Tumladen où il prévit de s'installer.

Alors que les Noldor étaient moins méfiants, Morgoth envoya ses Orques à l'affrontement. Mais une fois encore, ils furent écrasés par Fingolfin et Maedhros lors de la Bataille Glorieuse, Dagor Aglareb. Cependant, la victoire n'était pas complète alors ils installèrent un siège autour d'Angband. Malgré tout, Morgoth parvenait à faire des prisonniers qui lui racontaient les tensions entre les Eldar. Près de cent ans plus tard, Morgoth envoya de nouveau une armée contre Fingolfin en la faisant contourner le siège par le nord, mais elle fut repoussée vers la mer par Fingon. Et encore un siècle après, il envoya le premier Urulókë, Glaurung, sur ses ennemis, et bien qu'il ne fut pas encore de taille adulte, les Elfes furent terrifiés et se replièrent jusqu'à Ered Wethrin et en Dorthonion. Heureusement, Fingon réussit à le faire fuir en l'encerclant avec des cavaliers archers. Après cela, le siège dura encore deux cents ans dans la paix et la prospérité.

← Chapitre 12Chapitre 13Chapitre 14 →

 
tolkien/resumes/silm/qs13.txt · Dernière modification: 15/12/2009 22:08 par meneldur
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017