9782379332265.jpgLa Terre du Milieu - Tolkien et la Mythologie Germano-Scandinave

La Terre du Milieu - Tolkien et la Mythologie Germano-Scandinave

Titre originalMittelerde: Tolkien und die germanische Mythologie
AuteurRudolf Simek
Éditeur originalMünchen
Publication2005
Titre françaisLa Terre du Milieu - Tolkien et la Mythologie Germano-Scandinave
TraducteursMahdî Brecq et Elias Ebnöther
Éditeur françaisPasses Composés
Publication2 octobre 2019

Présentation de l'éditeur

Explorer la Terre du Milieu à travers la mythologie, mettre en évidence les influences notables des littératures germanique et scandinave sur les œuvres du philologue d'Oxford, notamment dans Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux et Le Silmarillion, telle est l'ambition de ce livre. C'est que les lettres germaniques et scandinaves trouvèrent un écho important chez le romancier comme chez l'universitaire : création des noms de lieux et de personnages, de créatures fabuleuses, reprise de vieux motifs littéraires et invention de systèmes d'écriture pour imaginer une nouvelle mythologie. Aucun ouvrage, en France, ne portait sur l'importance de ces mythologies dans l'œuvre de Tolkien. C'est chose faite : en dix chapitres, R. Simek examine ainsi la toponymie, la linguistique, la mythologie, la cosmologie, la runologie ou la géographie de la Terre du Milieu, tout en offrant des traductions de plusieurs grands textes du Moyen Âge islandais. Toutes choses qui ont contribué à l'ambiance médiévale de la Terre du Milieu.

Sommaire

  1. J.R.R. Tolkien : Du chercheur médiéviste au romancier
    • Une vie, un parcours scientifique
    • Le romancier
    • Tolkien et la littérature norroise
    • Les poèmes de l’Edda et l’Edda en prose
    • Les sagas islandaises
    • L’Histoire des Danois de Saxo Grammaticus
  2. Géographie et toponymie de la Terre du Milieu
    • Cosmographie et cartographie
    • L’univers de Tolkien : la Terre du Milieu
    • Territoires de l’au-delà
    • Déserts et terres désolées
    • Montagnes et forêts
    • Eaux et marais
    • Paysages et territoires
  3. Les noms de personnages d’origine scandinave
    • Les Nains dans l’Edda et chez Tolkien
    • Les rois des Rohirrim et leurs ancêtres
    • Les familles des Hobbits
    • D’autres noms inspirés de la langue norroise
  4. Les apparitions d’Óðinn
    • Gandalf et Óðinn
    • Saruman et Óðinn
    • Sauron et Óðinn
    • Manwë et Óðinn
  5. Les éléments de la nature mythologique
    • Qui est Tom Bombadil ?
    • Les Ents et les Femmes Ents
    • Beorn, le changeur de peaux
  6. Les forces bienveillantes de la mythologie inférieure
    • Les Hobbits
    • Les Nains
    • Les Elfes
    • Les Wasas, les Hommes Sauvages des Bois
  7. Les forces dangereuses de la mythologie inférieure
    • Les Orques
    • Les Gobelins, « Bilviss »
    • Les Uruk-hai
    • Les Trolls
    • Les Géants
    • Les Balrogs
  8. Les animaux mythiques, fabuleux et monstrueux
    • Le dragon et son trésor
    • Les Aigles
    • Les Loups et les Wargs
    • Les Loups-garous
    • Les Oliphants
  9. L’écriture runique
    • Les variantes du futhark
    • L’emploi créatif des runes par Tolkien
    • Runes des nains et runes lunaires
    • Cirth et Angerthas
    • Runes symboliques et magiques
    • Les inscriptions runiques dans le Hobbit et dans le Seigneur des Anneaux
  10. Motifs tirés de la mythologie et des épopées germaniques
    • L’anneau unique
    • Le roi dans la montagne
    • L’armée des ombres
    • L’épée brisée
    • La vénération des dieux sans temple
    • Le chiffre neuf
    • Les revenants, les « Coteaux des Tertres »
    • Le mythe d’Eärendil
    • Les sièges des seigneurs, les « Trônes »

L'avis des lecteurs

Donnez votre avis !

Critique de Pierre-Alexandre Baudinet — octobre 2019

Rudolf Simek, philologue autrichien étant à l’origine d’un dictionnaire de la mythologie germano-scandinave, signe ici un ouvrage (préfacé par Leo Carruthers) consacré au rapport qu’avait Tolkien à la mythologie germano-scandinave. Ce livre est publié aux éditions Passés composés (consacrées à la publication d’ouvrages d’historiens) et est une traduction d’un livre paru en 2005 issu d’un cours que l’auteur a donné en 2004-2005. Il est constitué de dix chapitres accompagnés d’une bibliographie et de quelques illustrations. L’auteur nous confie d’emblée s’adresser à un jeune lectorat. Cela va-t-il peser sur le contenu et l’intérêt de l’essai ?

Il affirme dans l’introduction la nécessité de se mettre à la place de Tolkien, homme du xixe/xxe avec ce que ça implique concernant les connaissances et perceptions en matière de mythologie. On ajoutera enfin une remarque concernant le travail des traducteurs qui offre une plus-value par l’ajout de notes qui offrent des informations supplémentaires, ainsi que des éclaircissements, mais aussi une réflexion quant à la traduction de certains termes en français notamment concernant Mirkwood (p. 82 et note 30 p. 259-260) qui, dans les deux traductions existantes, s’éloigne des racines linguistiques et mythologiques. Pour terminer, bien que le propos mythologique soit annoncé comme étant le centre de cet essai, l’auteur nous offre aussi une analyse linguistique des patronymes et toponymes utilisés par Tolkien, les deux propos étant d’égale importance dans ce livre.

L’idée que Tolkien se soit inspiré d’Odin pour les Istari et pour Sauron est avancée, on peut opposer aux interprétations de l’auteur de nombreuses autres issues de panthéons différents, si bien qu’il est en fin de compte difficile d’attribuer telle caractéristique d’un personnage mythologique à tel personnage de l’œuvre de Tolkien, bien qu’il ne fait aucun doute que ce dernier s’intéressait particulièrement à la mythologie germano-scandinave. On sait aussi que Tolkien avait un intérêt pour la langue, et la mythologie, finnoise notamment le Kalevala concernant lequel il fit une conférence et dont il adapta les chants 31 à 36 (parus sous le titre The Story of Kullervo en 2015), et qui fut une de ses principales inspirations pour le personnage de Túrin Turambar. On remarquera que cette partie de la mythologie scandinave, probablement car elle n’est pas germano-scandinave à proprement parler, est mise de côté par Rudolf Simek. Cette mise à l’écart incarne l’écueil principal de la démarche de ce livre, car en limitant le propos à une mythologie spécifique, on perd de vue le foisonnement des inspirations de Tolkien qui a su, avec brio, conjuguer différentes sources allant de la mythologie au folklore. Il est d’ailleurs notable qu’en fin de compte, en suivant le plan du livre, on remarque l’inventivité tolkienienne et ses réutilisations d’éléments n’ayant parfois que peu de similitudes avec leurs origines, hormis leur nom.

L’auteur tente de résoudre de vieux débats bien connus des amateurs de l’œuvre de Tolkien, notamment la nature de Tom Bombadil. Hormis de possibles influences linguistiques issues des travaux de Tolkien, il est cependant discutable de citer ces débats dans ce livre. L’avant-dernier chapitre est consacré aux runes et explique l’évolution de ces dernières dans l’œuvre du professeur qui ont connues des modifications les éloignant du système runique nordique. Ces modifications, mises en parallèle avec celles du futhark, témoignent de la connaissance qu’avait Tolkien de l’évolution scripturale runique. L’auteur termine par une analyse des thèmes mythologiques nordiques ayant inspirés l’auteur du Seigneur des Anneaux. Néanmoins, l’absence de thèmes présents notamment dans les trois contes et pour le moins centraux aussi bien chez les nordiques que chez Tolkien (par exemple l’implacable destin de Túrin ainsi que l’inceste de ce dernier) est malheureuse. Le Silmarillion, bien que parfois cité, est moins mis en avant que les livres relatant la fin du troisième âge.

L’auteur peine parfois à trancher entre influence médiévale et mythologique, deux termes désignant des phénomènes différents. Il s’agit là, bien sûr, d’un problème dont l’auteur n’est pas responsable, la mythologie germano-scandinave étant connue grâce à des textes médiévaux. Cependant, cela entraîne un questionnement qui dépasse ce livre : comment distinguer les apports médiévaux des thèmes mythologiques ? La question est quasiment insoluble, à moins d’une profonde exégèse des œuvres. On pourrait croire qu’elle ne concerne ce livre que d’une manière éloignée, cependant, la littérature médiévale étant un phénomène européen et non uniquement nordique, et les œuvres la composant se répondant les unes aux autres à travers une émulation entre les différents destinataires issus de différentes contrées mais partageant une culture et une visée idéologique commune, on en arrive rapidement à se demander si les principaux thèmes abordés par les auteurs médiévaux sont des thèmes médiévaux quelque peu uniformisés, ou si les fonds mythologiques sont suffisamment préservés pour pouvoir distinguer les uns des autres (mais aussi des influences dues à la christianisation), et donc de distinguer les influences mythologiques des influences médiévales. En ce qui concerne cet ouvrage consacré à Tolkien et à la mythologie nordique, on constatera simplement que, bien que cette dernière ait eu une influence certaine sur l’auteur du Seigneur des Anneaux, il est parfois difficile de faire la part des choses, surtout quand à la mythologie proprement dite viennent s’ajouter des éléments de mythologie inférieure, issus notamment des folklores européens présentant des similitudes entre eux. Néanmoins le statut de philologue de l’auteur permet une analyse étymologique de nombreux patronymes et toponymes, ce qui rejoint la démarche tolkiennienne, car il ne peut exister de langages sans peuples et donc sans mythes.

Nom, Prénom, ou Pseudonyme :
Adresse e-mail :
Votre avis :

Retapez le mot « Belemir » en MAJUSCULES (vérification contre les robots de spam) :

Quelques éditions



 Tolkien et la Mythologie Germano-Scandinave Tolkien et la Mythologie Germano-Scandinave
Auteur(s)Rudolf Simek
Traducteur(s)Mahdî Brecq et Elias Ebnöther
EditeurPassés Composés
Languefrançais
Date2019 oct.
ISBN-102379332266
ISBN-139782379332265
Prix indicatif22.00 €
Sites

Sur Tolkiendil

 
tolkien/sur-tolkien/tolkien_mythologie_germano-scandinave.txt · Dernière modification: 01/10/2019 12:00 par Zelphalya
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2019