Le Dragon Vert

RégionComté, Quartier Ouest
AdresseSur la Route de Belleau, à l’entrée ouest de Belleau
En anglaisThe Green Dragon
Première traductionLe Dragon Vert
RéférencesHob. II ; SdA I-2, 3, 8 ; SdA VI-8
« Un soir d’été, une étonnante nouvelle parvint au Buisson de Lierre et au Dragon Vert. Les géants et autres présages des frontières du Comté furent délaissés au profit de choses plus importantes : M. Frodo vendait Cul-de-Sac – en fait, il l’avait déjà vendu… aux Bessac-Descarcelle ! » — Le Seigneur des Anneaux — Livre I — Chapitre 3

Le Dragon Vert était une auberge du Comté située à l’ouest de Belleau. Elle se trouvait à une distance d’un peu plus d’un mille du Moulin de Hobbiteville. À partir de ce ce bourg, l’auberge constituait le premier bâtiment sur la Route de Belleau. Aussi, il n’était pas rare d’y rencontrer des Hobbits de ces deux villages.

Synthèse chronologique

  • 11h00, le jeudi 28 avril 2941 3A :
    L’auberge fût le lieu de rendez-vous entre Bilbo Bessac et les compagnons de Thorin II afin de débuter l’Expédition d’Erebor. N’ayant pris connaissance du courrier des Nains qu’à 10h45, Bilbo eu tout juste le temps de courir hors de chez lui pour ne pas manquer le départ à l’aventure. Il partit tellement vite qu’il n’eut pas le temps de prendre des mouchoirs, ni son tabac, ni son chapeau1).
  • Le soir du 12 avril 3018 3A :
    Conversation à l’auberge entre Samsaget Gamgie et Ted Sablonnier à propos d’événements étranges à la frontière du Comté. Sam raconta notamment que son cousin Halfast avait aperçu un « Hommes-arbres » ressemblant à un orme et marchant sur les Landes du Nord2).
  • Le 2 novembre 3019 3A :
    De retour à Belleau après leur aventure, Frodo Bessac, Meriadoc Brandibouc, Peregrin Touc et Samsaget Gamgie découvrirent le saccage du Comté. À côté de l’auberge fermée et dans un piteux état, ils tinrent tête aux Bandits présents et décidèrent par la suite d’inciter les Hobbits à se révolter4).

Histoire externe

Dans les brouillons du Hobbit, Thorin donnaient rendez-vous à Bilbo au Grand Moulin, Tolkien a ensuite changé le lieu à l’« Homme Vert » (Green Man) puis enfin à l’Auberge du Dragon Vert5).

Douglas Anderson associe le nom de cette auberge avec la première histoire écrite par Tolkien à propos d’un dragon vert pour laquelle sa mère lui avait indiqué ce détail philologique : il ne pouvait écrire « un vert grand dragon » mais « un grand dragon vert »6). Pour le professeur, c’est cette anecdote qui l’aurait, en partie, amené à étudier les langues7).

Pour Jean-Rodolphe Turlin, le nom de l’auberge de Belleau aurait un lien avec l’absinthe. En effet, le nom anglais de cette plante est absinth wormwood dont le dernier mot pourrait être traduit par « herbe aux vers ». En poésie, les dragons sont aussi appelés vers. De plus, cette plante verte pousse près des chemins et des cours d’eau. Or la taverne se situe au bord de la Route de Belleau, non loin de l’Étang de Belleau8).


1) Le Hobbit, Chapitre 2.
2) Le Seigneur des Anneaux, Livre I, Chapitre 2.
3) Le Seigneur des Anneaux, Livre I, Chapitre 3.
4) Le Seigneur des Anneaux, Livre VI, Chapitre 8.
7) Lettres, n° 163.
 
encyclo/geographie/villes_tours_et_forteresses/comte/auberges/le_dragon_vert.txt · Dernière modification: 28/12/2020 11:05 par Agmar
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2021