The Name ‘Nodens’

Report on the Excavation of the Prehistoric, Roman, and Post-Roman Site in Lydney Park, Gloucestershire

Titre originalThe Name ‘Nodens’
PublicationReport on the Excavation of the Prehistoric, Roman, and Post-Roman Site in Lydney Park, Gloucestershire, p. 132-137
Année1932
ÉditeurOxford University Press

Présentation du texte

par Vivien Stocker

Tolkien a toujours porté un certain intérêt à l’archéologie. On sait qu’il fut quelque temps lecteur de la revue anglaise Antiquity1) et qu’il possédait au moins un volume d’études archéologiques dans sa bibliothèque, Scandinavian Archaeology, offert par son collègue E.V. Gordon. En 1932, cet intérêt se manifeste par une contribution dans un volume d’articles portant sur l’étude du site archéologique de Lydney Park, dans le Gloucestershire, un site de vestiges préhistoriques et romains : The Name ‘Nodens’. Tolkien y discute l’orthographe et l’origine du nom Nodens qui apparait alors sur trois inscriptions celtiques figurant sur des plaques de bronze et de plomb découvertes à Lydney Park. Dérivant ce nom de la racine celtique *noudont-, il l’associe au héros mythique irlandais Núada Argat-lam (Núada à la Main d’Argent), roi des Túatha dé Danann, peuple féerique mythique d’Irlande, ainsi qu’à deux héros légendaires des Mabinogion (le plus ancien ouvrage de prose galloise connu) : Lludd Llaw Ereint (Lludd à la Main d’Argent) et Gwynn vab Nudd (Gwynn fils de Nudd) ; la main d’argent semble être un attribut de la déité originelle des légendes celtiques. Son expertise linguistique lui permet de déduire que la racine celtique noud- provient de la racine indo-européenne neud-, laquelle donna plusieurs dérivés dans les langues germaniques : niutan en gotique, nēotan en vieil-anglais, niótan en norrois, etc., ayant pour sens « acquérir, avoir l’usage de » ; mais également en lituanien dans naudà « profit, propriété » et en letton nauda « monnaie ». Tolkien se tourne finalement vers le mot gotique ga-niutan « attraper, piéger (à la manière d’un chasseur) » pour finalement conclure que Nodens ne serait autre que le nom d’un dieu chasseur dont l’attribut le plus marquant serait la main magique.

Édition

Cet essai a été republié en 2004 dans le volume 4 du journal Tolkien Studies: An Annual Scholarly Review.

Au format papier, ce volume est épuisé chez l'éditeur et très difficilement trouvable sur le marché de l'occasion. Il existe une édition numérique au format ePub et pdf, vendue sur le site de l'éditeur pour 60$ (~ 54€).



Sur Tolkiendil

1) Reader’s Guide, p. 820. La revue Antiquity existe depuis 1927 et est encore publiée à l’heure actuelle.
 
tolkien/biblio/the_name_nodens.txt · Dernière modification: 16/09/2020 10:46 par Druss
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2022