La Feuille de la Compagnie n°3 : Tolkien l'Effigie des Elfes

9782352947400.jpgTolkien l'Effigie des Elfes

Titre original La Feuille de la Compagnie n°3 : Tolkien l'Effigie des Elfes
Rédaction La Compagnie de la Comté
Publication décembre 2014
Éditeur Bragelonne

Présentation de l'éditeur

En imaginant des Elfes immortels, Tolkien entendait représenter le problème de notre mort : ce n’est pas que les Elfes ne connaissent pas la mort, mais ils se réincarnent. On lira ici un ensemble de textes, inédits, de Tolkien répondant aux questions que le lecteur se pose, en songeant au bouddhisme, aux Celtes, à la résurrection. On lira aussi un résumé, inédit en français, du Silmarillion par C.S. Kilby qui avait aidé Tolkien à préparer sa publication (avortée) en 1966.

Troisième volume de La Feuille de la Compagnie qui poursuit le programme d’une prise au sérieux de l’œuvre de l’auteur du Seigneur des Anneaux, cet ensemble d’études développe, notamment, des thèmes affleurant dans les inédits de Tolkien dont les harmoniques sont ainsi explorées. Qu’il s’agisse du « marrissement d’Arda » (conçu différemment par les Valar ou les Elfes), de la transmission de pensée, de la Lórien, ou de la figure de Tom Bombadil, les enquêtes ici rassemblées déploient les questions linguistiques, philosophiques, et parfois théologiques, que se posait Tolkien. En se concentrant sur un personnage, un lieu, le rapport aux autres, ou une vision du monde : elles nous aident à pénétrer, chacune à sa manière, en Terre du Milieu.

← Volume 2Volume 3

Sommaire

L'avis des lecteurs

Vivien Stocker (mars 2015)

Il a fallu attendre longtemps avant de voir enfin paraître ce troisième volume, dont on entendait parler depuis plus de dix ans. Mais, le volume est à hauteur de cette attente. Comme le signale Michaël Devaux, dans son éditorial, L'Effigie des Elfes poursuit le projet de prise au sérieux de l’œuvre de Tolkien. L'ouvrage s'ouvre sur des textes totalement inédits de Tolkien, publiés en version bilingue anglais-français, sur le sujet de la réincarnation des Elfes et présentés en profondeur et remis en contexte avec érudition par Devaux dans un dossier qui les précède. Ces inédits représentent des versions alternatives ou primaires de textes auparavant publiés dans les volumes X et XII de la série des History of Middle-earth (HoMe), non encore traduits en français ; des textes datant d'entre 1969 et 1972. Pour toute personne n'ayant pas la chance de pouvoir lire en anglais, c'est donc un aspect entièrement neuf qui paraît ici et pour tous ceux qui auraient déjà connaissance de ces textes, ceux-ci ouvrent nombre d'autres perspectives sur cette vision de la réincarnation développée dans les HoMe (comme c'est le cas pratiquement chaque fois qu'un inédit de Tolkien paraît).

À la suite des inédits, se trouve un dossier d'articles d'approfondissement sur l'univers, sans lien direct avec les inédits. Le premier article est “une exploration raisonnée” des noms de la forêt de Lothlórien, lesquels s'avèrent fortement liés à son histoire et à ses dirigeants, en particulier Galadriel. Le second article se penche sur les différences de conception qu'ont les Elfes et les Valar d'Arda et de son devenir. Suit un article fortement lié au précédent, qui s'attache à trouver la meilleure traduction française possible pour traduire le lexique du Marring, cet état intrinsèque d'Arda créé par l'action de Morgoth.

En troisième partie, on trouve trois articles plus généraux. Le premier n'a qu'un intérêt historique. En effet, il s'agit d'un texte de C.S. Kilby, publié en 1976, qui résume ce qu'il avait pu deviner ou apprendre de Tolkien sur le Silmarillion, lorsqu'il l'avait rencontré en 1964. Le Silmarillion n'ayant été publié qu'en 1977 par Christopher Tolkien, ce texte est donc le premier aperçu que le public a pu avoir du grand œuvre de Tolkien, hors de ce qui en transparaissait dans le Seigneur des Anneaux et ses appendices. Le second article a pour sujet la parole et la transmission de pensée chez les Elfes et Valar et ses inspirations, notamment chrétiennes chez Thomas d'Aquin. Le dernier article s'attaque quant à lui, au mystérieux Tom Bombadil en en recherchant une inspiration dans les grandes figures mythiques des légendes finnoises du Kalevala. Le volume se clôt sur une bibliographie des années 2003-2005, qui fait suite à celle du volume n°2, et sur un compte-rendu du HoMe XII.

Si les articles peuvent parfois paraître rudes à la lecture, ils n'en sont pas moins intéressants et éclairants ; et si vous hésitez à vous procurez cet ouvrage, la présence d'inédits de Tolkien devrait être une raison plus que suffisante pour cela.

Donnez votre avis !

Nom, Prénom, ou Pseudonyme :
Adresse e-mail :
Votre avis :

Retapez le mot « Celegorm » en MAJUSCULES (vérification contre les robots de spam) :

Édition

 La Feuille de la Compagnie n°3 : Tolkien l'Effigie des Elfes La Feuille de la Compagnie n°3 : Tolkien l'Effigie des Elfes
Auteur(s)Michaël Devaux (dir)
Illustrateur(s)Cécile Adam
EditeurBragelonne
Languefrançais
Date2014 déc.
Pages672
ISBN-102352947405
ISBN-139782352947400
Prix indicatif32.00 €
Sites

Voir aussi sur Tolkiendil