9782267017410.jpgLe Silmarillion

Le Silmarillion

Titre original The Silmarillion
Édition réalisée par Christopher Tolkien
Publication 1977
Éditeur Allen & Unwin
Titre français Le Silmarillion
Traduction Pierre Alien
Publication française 1978
Révision française Augmentée en octobre 2004
Par Delphine Martin et Vincent Ferré
Éditeur français Christian Bourgois
Cette page concerne la première traduction, de Pierre Alien. Si vous cherchez la seconde et plus récente traduction, par Daniel Lauzon, veuillez vous référer à la page Le Silmarillion.

Présentation

Avant même que J.R.R. Tolkien ait eu l'idée d'écrire Le Hobbit et encore moins d'en faire une suite, il avait en tête toute une mythologie qui l'occupa sa vie durant. Dès 1917, alors qu'il était dans les tranchées, il écrivait son premier conte de la future histoire d'Arda : La Chute de Gondolin. S’ensuivirent de nombreux contes, réécrits à plusieurs reprises et acquérant vers 1937 leur nom final de Quenta Silmarillion.

Le succès du Hobbit, publié cette même année, obligea Tolkien à mettre sa mythologie de côté pendant quatorze années pour écrire la suite de ce best-seller, son œuvre la plus connue : Le Seigneur des Anneaux. Celui-ci, par sa simple écriture, entraîna de profonds bouleversements dans le Quenta Silmarillion, que Tolkien dut reprendre presque entièrement après la publication des trois tomes du Seigneur des Anneaux, en 1954-5. Mais la tâche était longue et difficile, et l'âge de l'auteur n'arrangeait rien. Finalement, lorsqu'il mourut, en 1973, les légendes du Premier Âge étaient dans un état inachevé très complexe.

Selon la volonté de Tolkien, son troisième fils, Christopher, publia en 1977 (avec l'aide de Guy Kay) Le Silmarillion, fruit de quatre années d'un travail difficile de tri dans les innombrables papiers de J.R.R. Tolkien, effectué avec plus ou moins de bonheur selon les cas. Par la suite, Christopher publia les textes qui servirent de base à ce Silmarillion, tout d'abord dans les Contes et légendes inachevés, puis dans la série de l'Histoire de la Terre du Milieu.

Résumé général

par François Ruiz

Le Silmarillion nous conte, à travers différents récits, la genèse et l’histoire d’Arda, le Royaume de la Terre.

L'Ainulindalë révèle comment Eru Ilúvatar, l’Unique, créa au début de tout les Ainur, les esprits. Puis, à partir des thèmes proposés par Ilúvatar, ces Ainur furent invités à produire en harmonie une grande Musique, qui devait être à l’origine de la naissance du Monde. Mais Melkor, le plus puissant des Ainur, voulut y imposer ses propres thèmes, et la discordance apparut. Ilúvatar donna alors forme et matière à la vision initiale engendrée par cette musique, et chargea les Ainur qui le souhaitaient de façonner ce nouveau Monde.

Dans le Valaquenta, sont dressés les portraits et les attributions des Ainur, tels qu’ils entrèrent dans le Monde pour le construire. Parmi eux régnaient les Valar, les esprits supérieurs, assistés des Maiar, de puissance et de notoriété secondaires. On nous apprend également les sombres desseins de Melkor, le Vala déchu, et qui étaient ses principaux serviteurs.

Le Quenta Silmarillion est l’histoire plus détaillée de ce Monde, Arda, jusqu’à la chute de Melkor. Les premiers écrits traitent de la difficile formation de la Terre, à travers l’œuvre des principaux Valar. L’apparition des Premiers-Nés, les Elfes, allait amener richesses et conflits, symbolisés par les Silmarils - joyaux créés par Fëanor, le plus illustre des Elfes - admirés et désirés par tous mais dérobés par Melkor. S’ensuivirent alors guerres fratricides, exils et séparations. Les Valar se coupèrent même du reste d’Arda, non sans avoir toutefois conçu le Soleil et la Lune, afin de redonner au monde une lumière que l’Ennemi avait également détruite. Les Derniers Enfants d’Ilúvatar, les Humains, s’éveillèrent ainsi au temps des royaumes elfes cachés et isolés sur la Terre du Milieu. Parmi ces hommes, certains s’investirent courageusement dans la lutte contre les forces des ténèbres. Et de cette période nous vinrent les histoires épiques de Beren et de la princesse Elfe Lúthien, ou bien encore celle de Túrin Turambar le maudit. Ils ne purent malgré tout empêcher la destruction par les armées de Melkor de ces foyers de résistance, symbolisée par la chute de Gondolin. Mais Eärendil le Navigateur, héritier des Elfes et des Humains, prit la mer vers l’Ouest à la recherche de la Terre dissimulée d’Aman, afin d’obtenir pardon et aide auprès des Valar. Il fut finalement entendu et les armées de l’Occident vinrent détruire la puissance de Melkor, qui fut lui-même jeté au-delà des remparts du monde. Ainsi prit fin le Premier Âge.

LAkallabêth raconte la chute de Númenor. Au début du Second Âge du monde, les Valar récompensèrent les Humains restés fidèles à eux en faisant jaillir au milieu des mers une terre qu’ils façonnèrent, et leur offrirent. Cette grande île reçut, entre autres, le nom de Númenor. Les rois des hommes qui gouvernaient ce pays entretenaient de bonnes relations aussi bien avec les royaumes de l’Ouest qu’avec les peuples de la Terre du milieu. Pourtant, au cours des siècles, et sous la nouvelle influence de Sauron le Maia, ancien serviteur de Melkor, les souverains de Númenor en vinrent à jalouser les Elfes et les Valar. Le dernier Roi Ar-Pharazôn arma ainsi une gigantesque flotte pour aller défier la puissance Occidentale. Mais l’armada des Hommes fut détruite, et Númenor engloutie. Seuls survécurent Elendil et les siens, restés fidèles aux anciennes alliances, et qui purent rejoindre les rivages de la Terre du Milieu pour y fonder un nouveau royaume.

Enfin, le récit sur les Anneaux de Pouvoir et le Troisième Âge nous explique comment, après la chute de Melkor, Sauron reconstitua la puissance maléfique de son maître, à travers ruses et intrigues. Il parvint à obtenir le pardon de l’Ouest, forgea ensuite les Anneaux de pouvoir et l’Unique, afin d’asservir les différents peuples de la Terre du Milieu. Puis il s’employa à pousser Númenor vers sa destruction avec succès. Plus tard, il fut malgré tout défait par l’alliance des Elfes et des Humains menée par Gil-galad et Elendil. Il perdit l'Unique et dut abandonner son enveloppe corporelle. Cet événement marqua la fin du Second Âge du Monde. Le Troisième Âge vit peu à peu les royaumes des Hommes décliner en Terre du Milieu, tandis que les Elfes commençaient à prendre la mer vers l’Ouest. Ainsi, lorsque Sauron se révéla de nouveau dans sa puissance maléfique, les Valar envoyèrent des messagers, les Istari, afin de fédérer toutes les résistances à l’Ennemi et redonner espoir. L’Anneau Unique fut finalement retrouvé et détruit grâce au courage du petit peuple des Hobbits, et l’héritier des Rois en exil retrouva son trône, tandis que les derniers gardiens des Anneaux Elfes faisaient voile vers l’Occident.

Sommaire

  • Préface à la première édition
  • Préface à la deuxième édition
  • Extrait d'une lettre de J.R.R. Tolkien à Milton Waldman (1951)

Ainulindalë

Valaquenta

Quenta Silmarillion

Akallabêth

Les Anneaux de Pouvoir et le Troisième Âge

Généalogie

  • I. La Maison de Finwë
  • II. Les descendants d'Olwë et d'Elwë
  • III. La Maison de Bëor
  • IV. et V. La Maison de Hador et le Peuple d'Haleth
  • Note sur la prononciation
  • Index
  • Appendice : éléments de quenya et de sindarin
Le lexique linguistique situé à la fin du Silmarillion n'est pas une source fiable dans l'étude des langues elfiques. En effet, il précise rarement la langue des éléments, ne permettant donc pas toujours au lecteur de savoir si un élément donné provient du sindarin ou du quenya, sans compter les innombrables erreurs de traduction dont il est émaillé (celles-ci sont recensées sur le site JRRVF).

Quelques éditions

En français

Nous attirons votre attention sur le fait que la traduction française du Silmarillion contient bon nombre de coquilles et d'erreurs graves de traduction (contresens, paragraphes manquants, etc.). En l'état actuel des choses, la meilleure édition en français est sans doute celle de 2004 chez Christian Bourgois, où quelques fautes sont corrigées.



En anglais

  •  The Silmarillion style=
    Édition deluxe reliée en cuir avec boitier, illustrée par J.R.R. Tolkien
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Illustrateur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Éditeur :
    HarperCollins
    Langue :
    anglais
    Date :
    2022/11/10
    ISBN-10 :
    0008537909
    ISBN-13 :
    9780008537906
    Prix indicatif :
    150.00 €
  •  The Silmarillion style=
    Édition reliée et illustrée par J.R.R. Tolkien
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Illustrateur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Éditeur :
    HarperCollins
    Langue :
    anglais
    Date :
    2022/10/11
    ISBN-10 :
    0008537895
    ISBN-13 :
    9780008537890
    Prix indicatif :
    55.00 €
  •  The Silmarillion style=
    Édition illustrée par Ted Nasmith : environ 50 peintures ; certaines étant inédites
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Illustrateur(s) :
    Ted Nasmith
    Éditeur :
    HarperCollins
    Langue :
    anglais
    Date :
    2021 mars
    Pages :
    480
    ISBN-10 :
    0008433941
    ISBN-13 :
    9780008433949
    Prix indicatif :
    35.00 €
  •  The Silmarillion style=
    Édition Deluxe limitée à 4000 copies
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Illustrateur(s) :
    Ted Nasmith
    Éditeur :
    HarperCollins
    Langue :
    anglais
    Date :
    2021 mars
    Pages :
    480
    ISBN-10 :
    000843395X
    ISBN-13 :
    9780008433956
    Prix indicatif :
    90.00 €
  •  The Silmarillion style=
    Relié
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Illustrateur(s) :
    Ted Nasmith
    Éditeur :
    Houghton Mifflin Harcourt
    Langue :
    anglais
    Date :
    2004 nov.
    Pages :
    416
    ISBN-10 :
    0618391118
    ISBN-13 :
    9780618391110
    Prix indicatif :
    26.11 €
    Commander :
  •  The Silmarillion style=
    Broché
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Illustrateur(s) :
    Ted Nasmith (couverture)
    Éditeur :
    Houghton Mifflin Harcourt
    Langue :
    anglais
    Date :
    2001 avril
    Pages :
    384
    ISBN-10 :
    0618126988
    ISBN-13 :
    9780618126989
    Prix indicatif :
    6.00 €
    Commander :
  •  The Silmarillion style=
    Relié
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Illustrateur(s) :
    Ted Nasmith (couverture)
    Éditeur :
    Houghton Mifflin Harcourt
    Langue :
    anglais
    Date :
    2001 avril
    Pages :
    384
    ISBN-10 :
    0618135049
    ISBN-13 :
    9780618135042
    Prix indicatif :
    20.47 €
    Commander :
  •  The Silmarillion style=
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Éditeur :
    HarperCollins
    Langue :
    anglais
    Date :
    1999 août
    ISBN-10 :
    0261102427
    ISBN-13 :
    9780261102422
    Prix indicatif :
    25.89 €
    Commander :
  •  The Silmarillion style=
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Éditeur :
    Houghton Mifflin Company
    Langue :
    anglais
    Date :
    1998 oct.
    Pages :
    366
    ISBN-10 :
    0395939461
    ISBN-13 :
    9780395939468
    Prix indicatif :
    26.14 €
    Commander :
  •  The Silmarillion style=
    Audio book
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Éditeur :
    HarperCollins Publishers
    Langue :
    anglais
    Date :
    1998 oct.
    ISBN-10 :
    0001055348
    ISBN-13 :
    9780001055346
    Prix indicatif :
    62.00 €
  •  The Silmarillion style=
    Auteur(s) :
    J.R.R. Tolkien
    Éditeur :
    Random House UK
    Langue :
    anglais
    Date :
    1998 juin
    Pages :
    480
    ISBN-10 :
    0345325818
    ISBN-13 :
    9780345325815
    Prix indicatif :
    5.18 €
    Commander :

Voir aussi

Sur Tolkiendil

Sur le net

 
tolkien/biblio/le_silmarillion_alien.txt · Dernière modification: 29/12/2020 15:13 par Lennie
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2022