Études bibliographiques

Accessibilité

L'accessibilité des articles est indiquée par la couleur des anneaux : blanc, rouge ou noir.

Notes de lecture Notes de lecture : En tant que présentations ou compilations, ces articles sont les plus accessibles à tous les lecteurs. Aucune connaissance sur J.R.R. Tolkien n’est requise.

Articles de synthèse Articles de synthèse : Ces articles permettent d’avoir une vue d’ensemble du thème traité mais ils nécessitent une bonne connaissance des principales œuvres de J. R. R. Tolkien.

Articles théoriques Articles théoriques : La maîtrise globale des écrits de J. R. R. Tolkien est nécessaire pour bien saisir la portée des articles de cette catégorie, les sujets étant analysés de façon poussée par leurs auteurs.

Difficulté

La difficulté est représentée par le nombre d'anneaux colorés, de 1 (très facile) à 5 (très difficile).

Critiques et revues d'ouvrages

La Route perdue et Sauron Defeated

Lire l'article  Note de lecture Julien Mansencal - mai 2012
Parmi l’imposant ensemble des douze volumes de l’Histoire de la Terre du Milieu, il en est deux qui méritent tout particulièrement l’attention du lecteur curieux d’en apprendre davantage au sujet de Númenor. Celui qui a écumé le Silmarillion et Contes et légendes inachevés et souhaite poursuivre ses découvertes de rivages inconnus se tournera donc vers les cinquième et neuvième tomes de la série, respectivement intitulés la Route perdue et autres textes et Sauron Defeated.
Lire la suite de cet article

Dans quel ordre lire les livres de Tolkien ?

Lire l'article  Note de lecture Tolkiendil - décembre 2016
L’une des questions récurrentes du lectorat de Tolkien, que ce soit en France ou ailleurs, est de savoir dans quel ordre découvrir l’œuvre. En effet, si l’on se penche sur sa bibliographie, on peut très vite être submergé par le nombre d’ouvrages existants. Cet article a pour but de donner des conseils dans la manière d’aborder ce corpus conséquent. Pour simplifier les choses, nous n’aborderons que l’œuvre de Tolkien traduite en français (un coup d’œil à la bibliographie complète vous montrera qu’il y a presque autant à dire de ce qui n’a pas encore été traduit !), en commençant par ce que tout le monde connaît le mieux : la Terre du Milieu.
Lire la suite de cet article

Critique de Beowulf : traduction et commentaire suivi de Sellic Spell

Lire la critique de Beowulf  Note de lecture Michael D.C. Drout, traduit de l’anglais par Vivien Stocker - mars 2016
Les chercheurs savaient depuis longtemps que J.R.R. Tolkien avait traduit Beowulf en anglais moderne. De nombreuses personnes ont, au cours des ans, examiné les manuscrits de la traduction à la bibliothèque bodléienne ; quelques courts extraits du texte furent publiés dans d’autres contextes et, fin 2002, il fut annoncé dans les médias populaires que le présent critique était en train d’éditer le texte pour le publier. Mais pour un tas de raisons, ce ne fut pas avant 2014 que l’édition de Christopher Tolkien de la traduction en prose de Beowulf par son père, accompagnée d’un commentaire, de l’histoire Sellic Spell et d’un court poème intitulé « Le Lai de Beowulf », a paru.
Lire la suite de cet article

L’épopée inachevée de Tolkien : “La Chute d’Arthur”

Lire l'article L’épopée inachevée de Tolkien : “La Chute d’Arthur”  Note de lecture John Garth, traduit de l'anglais par Maria Kayed – 23 mai 2013
L’un des projets abandonnés de Tolkien était un poème épique ayant pour sujet la légende du Roi Arthur. Laissée de côté durant des décennies, La Chute d’Arthur a enfin été publiée. John Garth, biographe de Tolkien, revient sur la façon de dont elle a ouvert la voie au Seigneur des Anneaux.
Lire la suite de cet article

L'Histoire de la Terre du Milieu

Lire l'article L'Histoire de la Terre du Milieu  Article de synthèse  Article de synthèse Irène de los Santos
Si l’ambition avouée de Balzac, avec sa Comédie Humaine, était de « concurrencer l’état-civil », celle de Tolkien aurait pu revendiquer la concurrence avec la géographie, l’histoire et la mythologie. Ce qui frappe d’abord le lecteur, quand il découvre l'œuvre de J. R. R. Tolkien, c'est l’ampleur exceptionnelle de l’imagination. Le monde que décrit Tolkien dans son œuvre maîtresse, Le Seigneur des Anneaux, est si vaste, si riche, si coloré et plein de détails qu’il semble littéralement inviter le lecteur au voyage vers la Terre du Milieu.
Lire la suite de cet article

Tolkien, plus wagnérien que Wagner

Lire l'article Tolkien, plus wagnérien que Wagner  Article de synthèse  Article de synthèse  Article de synthèse Tom Shippey - mai 2009
l y a bien longtemps, William Morris a déclaré que la légende de Sigurd et Gudrún, les Völsungs et les Nibelungs, méritait de devenir l'Iliade nordique, et il avait raison. Tout y était : le dragon Fáfnir et la valkyrie Brynhild, des loups-garous et des nains, les interventions mystérieuses d'une divinité borgne, une épée brisée puis reforgée, un trésor prodigieux, et par-dessus tout, un anneau magique porteur d'une malédiction.
Lire la suite de cet article

Évolution de l’œuvre

La première mythologie de la Terre du Milieu de Tolkien, 1915–1916

Lire l'article La première mythologie de la Terre du Milieu de Tolkien, 1915–1916  Note de lecture John Garth, traduit de l’anglais par Johan-Frédérick Hel Guedj – avril 2014
Au début, la Terre du Milieu de Tolkien pourrait sembler aussi différente du monde du Hobbit, du Seigneur des Anneaux et du Silmarillion, qu’un gland d’un chêne. Dans cet extrait de Tolkien et la Grande Guerre, je reconstitue la manière dont elle était structurée juste avant que Tolkien n’aille combattre à la bataille de la Somme pendant l’été 1916 — avant même le Livre des Contes Perdus qu’il commença juste après la bataille.
Lire la suite de cet article

Correspondances des traductions françaises

Lire l'article Correspondances des traductions françaises  Note de lecture Tolkiendil - octobre 2012
Cet article établi la correspondance entre les noms originaux et les différentes traductions françaises dans les ouvrages de Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux (traductions de Francis Ledoux) et Le Hobbit (traduction de Daniel Lauzon) .
Lire la suite de cet article

Le Hobbit : une chronologie

Lire l'article Le Hobbit : une chronologie  Note de lecture Vivien Stocker - septembre 2014
Cet article tente d'établir une chronologie aussi précise que possible pour les événements contés dans le roman Le Hobbit.
Lire la suite de cet article

L’Ombre d’une ombre : De l’« Akallabêth » rédigée par J. R. R. Tolkien à celle lisible dans le Silmarillion

Lire l'article L’Ombre d’une ombre  Article de synthèse  Article de synthèse Julien Mansencal — Mai 2012
La quatrième partie du Silmarillion, l’« Akallabêth », retrace de manière brève toute l’histoire de Númenor, de ses origines à sa disparition. Ce texte trouve ses origines dans « La Chute de Númenor », rédigée par Tolkien dans les années 1930 en lien avec son roman ébauché la Route perdue. Si celle-ci fut abandonnée après quelques chapitres, Tolkien continua à travailler sur Númenor, qui devint, au fil de l’élaboration du Seigneur des Anneaux, le maillon reliant l’époque de la « Quenta Silmarillion » à celle du Hobbit, le Deuxième Âge intercalé entre le Premier et le Troisième.
Lire la suite de cet article

L'évolution du Silmarillion

Lire l'article L'évolution du Silmarillion  Article de synthèse  Article de synthèse Nicolas Peuch et Julien Mansencal
Avant toute chose, il faut rappeler exactement ce qu’est le Silmarillion qui fut publié en 1977 par Christopher Tolkien, quatre ans après la mort de son père. Cet ouvrage posthume n’est pas la simple publication d’un texte achevé et cohérent de J.R.R. Tolkien, mais la « mise en forme » par son fils d’une « suite cohérente et qui se suffise à elle-même » à partir d’un ensemble de textes aussi différents par leur nature que par l’époque à laquelle ils ont été écrits.
Lire la suite de cet article

La composition du Silmarillion

Lire l'article La composition du Silmarillion  Article de synthèse  Article de synthèse Simon Ayrinhac – Novembre 2014
Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien, tel qu’il a été publié en 1977 par son fils Christopher, résulte de l’amalgame cohérent d’un ensemble de textes écrits par Tolkien au cours de sa vie. Ces textes, inachevés ou à l’état de brouillons pour la plupart, ont été publiés dans les Contes et légendes inachevés en 1980, mais surtout dans l’Histoire de la Terre du Milieu (HdTM), une série de 12 volumes publiée par Christopher entre 1983 et 1996. Parmi ces 12 volumes, 6 au moins sont consacrés à la genèse du Silmarillion. Cet essai est une tentative de détailler les sources du Silmarillion, chapitre par chapitre.
Lire la suite de cet article

Sellic Spell, ou le conte étrange de Fils d’ours

Lire l'article Sellic Spell, ou le conte étrange de Fils d’ours  Article de synthèse  Article de synthèse  Article de synthèse Éric Flieller - avril 2011
L’ours est un animal que J.R.R. Tolkien a mis plusieurs fois en scène dans ses écrits fictionnels. Pensons aux bien nommés Archie, Teddy et Bruno dans Monsieur Merveille, ou encore à l’Ours Polaire Karhu et ses neveux Paksu et Valkotukka, à l’onomastique plus savante, dans Les Lettres du Père Noël. Bien sûr, n'oublions pas Beorn dans Bilbo le Hobbit. Tolkien a d'ailleurs mis en scène un autre homme-ours dans une histoire intitulée Sellic Spell, malheureusement inédite à ce jour.
Lire la suite de cet article

« Faire l'histoire de l'Atlantide et abandonner la saga d'Eriol »

« Faire l'histoire de l'Atlantide et abandonner la saga d'Eriol »  Article théorique  Article théorique  Article théorique Verlyn Flieger — 2004 (traduit par Albane Giraud)
Il fut une époque », écrivit Tolkien à un éditeur en 1951, « où j'avais dans l'idée de créer un ensemble de légendes plus ou moins reliées […] que je pourrais dédier […] à l'Angleterre, à mon pays » (Lettre n°131). Comme il le décrit (mais pas tout à fait comme il en avait l'intention, peut-être), son légendaire de la Terre du Milieu, maintenant publié dans son intégralité des années après sa mort, est effectivement un « ensemble de légendes plus ou moins reliées ».
Lire la suite de cet article

Cartographie

Index des cartes de la Terre du Milieu et d'ailleurs

 Lire l'article Index des cartes de la Terre du Milieu  Note de lecture Julien Mansencal & Vivien Stocker - octobre 2012
Il serait bien évidemment herculéen, sinon impossible, de recenser toutes les cartes jamais parues concernant l'univers créé par J. R. R. Tolkien. Il ne s'agit ici que de lister la plupart de celles de la main des Tolkien, père et fils, ainsi que les plus fameuses de leurs exégètes, celles qui reviennent le plus souvent dans les discussions.
Lire la suite de cet article

Découverte d'une carte de la Terre du Milieu annotée par Tolkien pour Pauline Baynes

 Lire l'article Découverte d'une carte de la Terre du Milieu annotée par Tolkien pour Pauline Baynes  Note de lecture Vivien Stocker - octobre 2015
Le vendredi 23 octobre 2015, le quotidien anglais The Guardian publiait sur son site un article annonçant la découverte d'une carte de la Terre du Milieu annotée par Tolkien et jusqu'alors inconnue. Cette carte, découverte dans le volume personnel du Seigneur des Anneaux de l'illustratrice anglaise Pauline Baynes et alors revendue pour la somme importante de 60 000 livres sterling (environ 83 000 euros), comportait de nombreuses informations nouvelles, mais faisait également la lumière sur certaines informations qui n'étaient jusqu'alors présentes que sur une carte dessinée par elle.
Lire la suite de cet article



Voir aussi la partie Évolution du Légendaire de la section Essais.

 
tolkien/etudes_bibliographiques.txt · Dernière modification: 18/11/2020 11:15 par Druss
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2020