Commentaires & comptes-rendus

« Je crains que vous n’ayez raison et que la recherche des sources du Seigneur des Anneaux vienne à occuper les universitaires pendant une génération ou deux. J’aimerais qu’il n’en aille pas ainsi. À mon sens c’est l’emploi spécifique dans une situation particulière d’un motif donné, qu’il soit inventé, délibérément emprunté ou réminiscence inconsciente qui est le plus intéressant à étudier. »1)
Lettres — No 337 « Tiré d’une lettre à “M. Wrigley” » — 25 mai 1972

Les Ents attaquent Orthanc (© John Howe)

Pour aller plus loin dans la lecture et l’analyse langagière, cette section est destinée à rassembler l’ensemble des comptes-rendus portant sur les ouvrages linguistiques dédiés à J.R.R. Tolkien, ainsi que les sujets de commentaires liés aux articles de la section Langues. Les comptes-rendus concernent principalement certains numéros de Vinyar Tengwar et différentes études des langues inventées par Tolkien référencées sur les pages de bibliographie secondaire anglophone et francophone de la section Tolkien. Les commentaires ont été rédigés par les membres participant au Forum des langues de Tolkiendil. Ce sont souvent l’aboutissement de discussions animées sur l’aspect linguistique des différentes œuvres écrites par J.R.R. Tolkien et sur l’interprétation qu’en font les différents articles publiés dans la section Langues.

Accessibilité
L'accessibilité des articles est indiquée par la couleur des anneaux : blanc, rouge ou noir.

Notes de lecture Notes de lecture : En tant que présentations ou compilations, ces articles sont les plus accessibles à tous les lecteurs. Aucune connaissance sur J.R.R. Tolkien n’est requise.

Articles de synthèse Articles de synthèse : Ces articles permettent d’avoir une vue d’ensemble du thème traité mais ils nécessitent une bonne connaissance des principales œuvres de J.R.R Tolkien.

Articles théoriques Articles théoriques : La maîtrise globale des écrits de J.R.R. Tolkien est nécessaire pour bien saisir la portée des articles de cette catégorie, les sujets étant analysés de façon poussée par leurs auteurs.

Difficulté
La difficulté est représentée par le nombre d'anneaux colorés. 1 (très facile) à 5 (très difficile).

Comptes-rendus d’ouvrages

Vinyar Tengwar

Vinyar Tengwar 39 — La portion omise de l'appendice D de « Quendi & Eldar »

Lire l'article « Tiré de « Quendi & Eldar », Appendice D » J.R.R. Tolkien — Juillet 1998, édité par Carl F. Hostetter, traduit de l’anglais par Damien Bador
 Article de synthèse  Article de synthèse  Article de synthèse  Article de synthèse Compte-rendu de Didier Willis — Octobre 2000
L’essai à nature linguistique « Quendi and Eldar » — qui porte aussi le titre secondaire Essekenta Eldarinwa « Enquête sur les noms des Elfes » — fut rédigé par J. R. R. Tolkien en 1959-1960. L’auteur y expose sa conception tardive des principales langues de son monde secondaire, plusieurs années après la publication du Seigneur des Anneaux.
Lire le compte-rendu

Vinyar Tengwar 41

Voir la présentation du « Vinyar Tengwar 41 » Carl F. Hostetter (éd.) — Juillet 2000
 Article théorique  Article théorique  Article théorique  Article théorique Compte-rendu de Didier Willis — Novembre 2000
Les éditeurs du fanzine américain Vinyar Tengwar ont déjà publié, sous l’égide bienveillante de Christopher Tolkien, plusieurs textes inédits de J. R. R. Tolkien. Mais les premiers documents ainsi dévoilés, qu’il s’agisse du poème Narqelion ou des dictionnaires elfin et gnomique du Livre des Contes perdus, présentaient des états de langues très antérieurs au Seigneur des Anneaux.
Lire le compte-rendu

Études anglophones

An Introduction to Elvish and Other Tongues

Voir la page de l’ouvrage « An Introduction to Elvish and Other Tongues » Jim Allan (dir.) — 1978
Compte-rendu de Damien Bador — Novembre 2011
Pour tous les lecteurs anglophones de Tolkien, ce livre reste l'ouvrage de base pour débuter l'étude des langues elfiques, bien qu'il ait été rédigé avant la publication du Silmarillion. Il contient un état des lieux complet de toutes les langues autres que l'anglais qui figurent dans les écrits publiés du vivant de Tolkien. Le contenu du Seigneur des Anneaux figure en bonne place, évidemment, mais le Hobbit et The Road Goes Ever On ne sont pas oubliés non plus.
Lire le compte-rendu

The Languages of Tolkien's Middle-earth

Voir la page de l’ouvrage « The Languages of Tolkien's Middle-earth » Ruth Noel — 1980
Compte-rendu de Damien Bador — Mars 2009
Ce livre était l'un des premiers à compiler la quasi-totalité des langages inventés par Tolkien lorsqu'il était sorti. Étant antérieur à la publication des Contes et légendes inachevés, il est désormais presque entièrement périmé et ne mérite nullement le commentaire dithyrambique de son éditeur, qui continue pourtant à le rééditer.
Lire le compte-rendu

A Gateway to Sindarin

Voir la page de l’ouvrage « A Gateway to Sindarin » David Salo — 2004
Compte-rendu de Bertrand Bellet — 2008
C’est une belle édition sur papier alcalin, avec une reliure argentée, illustrée d’une arche inspirée de celle des portes de la Moria, portant une inscription en tengwar dans le mode de Beleriand, laquelle se lit Annon na Edhellen, ce qui rend assez naturellement A Gateway to Sindarin dans la langue même. L’ouvrage suit un plan très classique pour une monographie linguistique.
Lire le compte-rendu

Études francophones

Dictionnaire des langues imaginaires

Voir la page de l’ouvrage « Dictionnaire des langues imaginaires » Paolo Albani & Berlinghiero Buonarroti — 2001
Compte-rendu de Didier Willis — mars 2001
Ce dictionnaire grand format et relié, d’un prix conséquent, couvre, selon la quatrième de couverture, « aussi bien les langues sacrées (glossolalie, langues mystiques ou extatiques, langage des chamans, etc.) que les langues “profanes”, les langues universelles comme l’Espéranto et le Volapük, les “pasigraphies” et les “pasilalies”, ou celles à finalité purement expressive…
Lire le compte-rendu

Le Haut-elfique pour les débutants

Voir la page de l’ouvrage « le Haut-elfique pour les débutants » Édouard Kloczko — 2012
Compte-rendu de Damien Bador — Octobre 2012
Du point de vue graphique, la couverture du Haut-elfique pour les débutants est fort attrayante et les nombreuses illustrations intérieures fort bien choisies, en particulier les magnifiques calligraphies de Jacques Clavreul. Il est dommage que le quatrième de couverture vient démentir un a-priori qui s'annonçait favorable.
Lire le compte-rendu

Commentaires d’articles

Dwimmerlaik

Lire l'article « Dwimmerlaik »  Article de synthèse  Article de synthèse Éric Flieller — Juillet 2008
En signe de défiance, Éowyn donne au Roi-Sorcier d’Angmar le sobriquet de dwimmerlaik durant la Bataille des Champs du Pelennor : « Begone, foul dwimmerlaik, lord of carrion! Leave the dead in peace! » Le terme dwimmerlaik lie directement le Roi-Sorcier d’Angmar, seigneur de Minas Morgul, la Tour de la Magie Noire, à Sauron, autrement connu sous le nom de « Nécromancien ».
Lire les commentaires

Bombadil dans la Comté

Lire l'article « Bombadil dans la Comté »  Article de synthèse  Article de synthèse Andreas Möhn
On oublie souvent que le poème « Bombadil en bateau » [angl. « Bombadil goes boating »] des Aventures de Tom Bombadil nous donne de nombreux détails géographiques sur la Vieille Forêt et la Comté. Examinons les étapes du voyage à la rame de Tom.
Lire les commentaires

Le mystérieux roi Bladorthin

Lire l'article « Le mystérieux roi Bladorthin »  Article de synthèse  Article de synthèse  Article de synthèse Andreas Möhn — Avril 2002
Le nom du roi Bladorthin, mentionné en passant dans le Hobbit ne réapparaît dans aucune généalogie ou chronologie des royaumes de la Terre du Milieu écrites jusqu’à aujourd’hui, tout simplement parce que Tolkien l’oublia par la suite, créant involontairement un mystère propre à attirer l’esprit aventureux de plus d’un chercheur. Cet essai cherche à reconstituer son identité possible, et notamment la signification de son nom.
Lire les commentaires

Une interprétation des noms de la lignée d’Elros

Lire l'article « Une interprétation des noms de la lignée d’Elros »  Article de synthèse  Article de synthèse  Article de synthèse Andreas Möhn — Avril 2003
Le texte « La Lignée d’Elros » (publié dans Les Contes et légendes inachevés) fournit de nombreuses informations sur les raisons du choix de leur nom par certains rois de Númenor. Cependant, il ne donne jamais la signification du nom en question, si bien que pour le lecteur novice, le lien peut souvent rester obscur. La liste ci-dessous est destinée à combler ce manque.
Lire les commentaires

Blason

1) Version originale : « I fear you may be right that the search for the sources of The Lord of the Rings is going to occupy academics for a generation or two. I wish this need not be so. To my mind it is the particular use in a particular situation of any motive, whether invented, deliberately borrowed, or unconsciously remembered that is the most interesting thing to consider. »
 
langues/commentaires.txt · Dernière modification: 08/01/2019 13:16 par Elendil
Partager sur
Nous rejoindre sur
https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2019