Basic Quenya: Quenya Language Lessons, with Elvish-English Vocabulary

Basic Quenya

Auteur Nancy Martsch
Publication 1992
Éditeurs Beyond Bree

Sommaire

  • Introduction by Taum Santoski
  • Preface
  • List of Abbreviations
  • Lesson 1: How to Recognize Quenya
  • Lesson 2: Pronunciation
  • Lesson 3: Simple Nouns and Verbs
  • Lesson 4: Adjectives
  • Lesson 5: Noun Case
  • Lesson 6: Verbs and Pronouns
  • Lesson 7: More Nouns and Pronouns
  • Lesson 8: Genitive Noun and Impersonal Pronoun
  • Lesson 9: The Cases of Location: Allative, Locative, Ablative
  • Lesson 10: More Pronouns
  • Lesson 11: Verb Forms
  • Lesson 12: The Last Three Noun Cases
  • Lesson 13: The Infinitive, Verbal Noun, and Present Participle
  • Supplement to Lesson 13: The Quenya Calendars
  • Lesson 14: Past Participle and Verbal Adjective
  • Lesson 15: Adverb, Adjective Comparison, Numbers
  • Supplement to Lesson 5: Varda's Stars
  • Lesson 16: The Past Tense
  • Lesson 17: The Frequentive. The Verb “To Be”
  • Lesson 18: Names and Other Things
  • Lesson 19: Forming Compound Words
  • Lesson 20: Etymology: Phonetics
  • Supplement to Lesson 20: Sindarin Lenition
  • Supplement to Lesson 20: Sindarin Plurals
  • Lesson 21: Etymology: Word Formation
  • Lesson 22: The Tengwar
  • Supplement to Lesson 22: Sindarin Tengwar
  • Supplement to Lesson 22: English Tengwar
  • Supplement to Lesson 22: Black Speech Tengwar
  • Answers to Exercices
  • Appendix A: The Dick Plotz Letter
  • Appendix B: Quenya-English Vocabulary
  • Appendix C: English-Quenya Vocabulary
  • Appendix D: Errors in Ballantine The Lord of the Rings
  • Appendix E: Pagination for Post-1993 Ballantine The Lord of the Rings

L'avis des lecteurs

Ivan Derzhanski (avant février 2000), traduction de Damien Bador

Basic Quenya de Nancy Martsch est meilleur que The Languages of Tolkien’s Middle Earth (au moins, Nancy Martsch est capable de distinguer le quenya du sindarin et ne prétend pas qu’il existe un nombre duel en finnois). Je conviens du fait que ce livre est plutôt utile comme invitation à une étude approfondie ultérieure (comme le dit Carl Hostetter). Il est également pratique comme concordance des matériaux linguistiques des livres sources autres que la série The History of Middle-earth. Toutefois, sa valeur se trouve réduite par un certain nombre de péchés originels. En voici quelques-uns :

  • Nancy Martsch mésuse certains termes linguistiques. Dans certains cas (par exemple le passage sur les pronoms personnels inclusifs ou exclusifs de la première personne), cela vient manifestement de son incompréhension du phénomène. Dans d’autres (par ex. la différence phonétique entre h et ch), c’est sa terminologie qui est erronée.
  • Certaines des constructions présentées dans le livre ne sont pas vraiment dérivables du corpus, pourtant Nancy Martsch ne les présente pas explicitement comme ses propres déductions. On peut citer l’exemple de la négation des verbes en leur préfixant ú-, comme dans #útiruva « n’observera pas » ; il n’y a aucune preuve d’une telle construction dans le corpus quenya et en fait dans la Route perdue et The War of the Jewels, il y a des indications pointant plutôt vers #úva tire.
  • Il y a d’autres hypothèses qui sont silencieusement tenues pour valables, encore une fois sans la moindre preuve qui vienne les soutenir. Ainsi le texte de Nancy Martsch ne dit rien sur la formation des questions auxquelles on peut répondre par oui ou non (entièrement absentes du corpus), mais certains des exercices montrent qu’elle suppose que toute affirmation peut être employée comme une question sans marque interrogative spécifique. Ce n’est pas le cas en finnois ou en latin (qui ont des particules interrogatives), ni en anglais (qui emploie l’inversion des termes). La raison pour laquelle il en irait de la sorte en quenya n’est pas claire.
  • Nancy Martsch se fait un principe d’ignorer les formes qui ne furent pas publiées du vivant de Tolkien, considérant que celles-ci représentent différents dialectes du quenya, sinon des langues différentes, et qu’il ne conviendrait pas de « mélanger le moyen anglais et l’anglais contemporain ». Cela est bel et bien vrai, mais lorsqu’une langue est imparfaitement connue, l’extrapolation peut parfois donner de meilleurs résultats que les déductions internes. Si l’on ne connaît pas le paradigme du verbe espagnol partir, il est préférable de le conjuguer comme son équivalent portugais, auquel cas on obtiendra le paradigme presque entièrement juste, plutôt que de le conjuguer comme le verbe espagnol amar et d’avoir presque tout faux, excepté la première personne du présent de l’indicatif. Il en va de même avec le verbe en quenya et la stratégie de Nancy Martsch lui a fait écarter des formes attestées (par ex. Étym. lirin « je chante », tulin « je viens »), alors qu’il n’y a aucune preuve que Tolkien les ait jamais rejetées (et la récente publication de The War of the Jewels montre qu’il les avait conservées), en faveur de ses propres inventions (**liran(ye), **tulan(ye)). Ce n’est pas le genre de choses qui puisse être tolérées dans un livre qui ambitionne d’enseigner.
  • Enfin, le livre est défiguré par des coquilles et des tengwar manuscrits peu esthétiques.
La version originale de cette critique est disponible ici, sur le site de l’Elvish Linguistic Fellowship.

Donnez votre avis !

Nom, Prénom, ou Pseudonyme :
Adresse e-mail :
Votre avis :

Retapez le mot « Belemir » en MAJUSCULES (vérification contre les robots de spam) :

Éditions

Cet ouvrage, édité pour la première fois en 1992, est aujourd'hui disponible à la commande via le site du groupe Beyond Bree.

Voir aussi

Sur le net

  • Une fiche sur le site de Tolkien Gateway.
  • Une fiche sur le site de TolkienBooks.
 
tolkien/sur-tolkien/nancy_martsch_basic_quenya.txt · Dernière modification: 22/09/2021 17:02 par Elendil
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2021