Dame Mûmak et l'Urulócë (fable) – Daeron

Un Dragon furibond
Sortant de son repaire,
Cherchait sur le vallon
Les mets qu'il préfère.

Il avait voyagé
En battant la campagne,
Par delà les marais,
Et les hautes montagnes.

Il croisa en chemin
Une dame Mûmak
Consommant un festin
À l'ombre des sumacs.

“D'où viens-tu, cher ami ?
Je ne t'ai jamais vu !
Dit la belle au teint gris
De quel pays viens-tu ?”

L'urulócë muet
Car n'osant pas répondre
Enflammait tout objet
Jusqu'à les faire fondre.

La belle, bien polie,
Papillonnant des yeux,
L'invita au frichti,
De ces mets fort juteux.

Mais pendant le service
De ces plats savoureux,
Enflammant le délice
Le dragon fut honteux.

En voulant s'excuser,
Avec quelques mots
La flamme jaillit et
Fit recuire le gâteau.

Tirée des rêveries
Par l'odeur de brûlé,
Elle reprit ses esprits
D'un oeil courroucé.

L'urulócë confus,
D'un geste présomptueux
Fit à cette ingénue
Un baiser langoureux.

Pour éteindre sa trompe
Enflammée du baiser
Plongea en grande pompe
Dans l'étang d'à côté.

Jamais elle ne revit
Ce reptile incendiaire
Qui enflammait ici,
Les cœurs et les desserts.

Si l'invité te baise
Par un bécot trop chaud
Surtout qu'il se taise
Ou jette-toi à l'eau !

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/dame_mumak_et_l_uruloce_fable.txt · Dernière modification: 06/04/2020 16:47 (modification externe)
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2020