Maudit Brandivin – Daeron

Bordée de roseaux et d'ajoncs,
Mouillant ses rameaux délicats,
Tu ne semble pas furibond,
Mais ce fut pas toujours le cas.

Par une très belle journée
Un canot largua les étrives ;
À bord, un couple passionné
S'éloigna gaiement de la rive.

Ils naviguaient paisiblement ;
Pendant que Drogo louvoyait,
Primula chantait calmement
D'un ton un tantinet fluet.

Par des regards langoureux
En souriant amoureusement
Ils communiquait tout les deux ;
Tu en décidas autrement.

On retrouva leurs tristes corps,
Tes flots en guise de linceul,
Dans une immonde mise à mort,
Laissant derrière un enfant seul.

Nul ne sait ce qu'il se passa,
Ni le comment ni le pourquoi.
Le niveau des eaux se haussa
Par les sanglots des gens pantois.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/maudit_brandivin.txt · Dernière modification: 06/04/2020 16:47 (modification externe)
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2020