doworst.jpgPremière page de Doworst

Doworst

Titre anglaisDoworst
Publication(s)Publié de façon incomplète dans :
Monash Review, vol. 3, p. 2
A Elbereth Gilthoniel!, vol. 1, n°2, p. 3
Année(s)1975 et 1978

Doworst, également intitulé « Visio Petri Ara-toris de Doworst », est un poème inédit de J. R. R. Tolkien, vraisemblablement rédigé en 1932.


Il s'agit d'un récit satirique des vivas (examens oraux) de l'université d'Oxford. Les étudiants anxieux se retrouvent devant un jury sévère et le stress leur fait commettre d'épouvantables bourdes. Parmi les quatre examinateurs, on reconnaît Tolkien lui-même et son ami C. S. Lewis.

Le style et la métrique de « Doworst » pastichent celles de Piers Plowman (« Pierre le laboureur »), un long poème allitératif en moyen anglais de William Langland, poète anglais de la fin du quatorzième siècle dont Tolkien connaissait bien l'œuvre. Dans le poème de Langland, le narrateur s'endort et connaît plusieurs visions dans lesquelles il part à la recherche de trois personnages allégoriques : Dowel (do-well, « bien faire »), Dobet (do-better, « mieux faire ») et Dobest (do-best, « faire le mieux »). Le titre du poème de Tolkien, « Doworst », est une parodie de ces noms (do-worst, « faire le pire »). « Visio Petri Ara-toris de Doworst » signifie en latin « La vision de Doworst de Pierre le laboureur ».

Ce n'était pas la première fois que Tolkien s'amusait à représenter la vie universitaire « à la manière de ». Déjà en 1922, il avait publié « The Clerkes Compleinte », un pastiche de Geoffrey Chaucer qui s'inspire de ses expériences avec l'administration de l'université de Leeds, où il enseignait depuis 1920.

En 1933, Tolkien offrit une version manuscrite richement enluminée à l'encre bleue et jaune de « Doworst » à son ami R. W. Chambers comme cadeau de Noël. Dans la lettre qui accompagnait ce cadeau, Tolkien expliquait que les quatre examinateurs (nommés Plato, Britoner, Regulus et Grim dans le poème) sont censés être Charles Leslie Wrenn, H. F. B. Brett-Smith, C. S. Lewis et lui-même. Il précisait également qu'à l'exception d'une, toutes les bourdes rapportées étaient authentiques. En somme, « Doworst » est une sorte de recueil de « perles du bac », mais versifié comme un poème médiéval : un jeu philologique comme Tolkien les aimait tant. Chambers apprécia tellement son cadeau qu'il le fit relier.

Après la mort de Chambers, en 1942, son manuscrit de « Doworst » revint à son amie Winifred Husbands, qui l'offrit en 1957 à un ancien étudiant de Chambers, Arthur Brown. Celui-ci devint ensuite professeur d'anglais à l'université Monash, à Melbourne (Australie). L’existence du poème fut rendue publique en juillet 1975 dans le numéro 3 de la Monash Review, une feuille d’information publiée sur le campus. L’article, intitulé « Fantasy that! a Tolkien original », présente des extraits du poème et son histoire, ainsi que des fac-similés de sa première page et de la lettre adressée à Chambers. Trois ans plus tard, en 1978, la première page du manuscrit fut à nouveau reproduite dans le numéro 2 de A Elbereth Gilthoniel!, le bulletin de The Fellowship of Middle Earth, le club de fans de Tolkien de l'université Monash. On ignore ce qu'il est advenu du manuscrit après la mort du professeur Brown, en 1979, et les extraits parus dans ces bulletins sont les seuls passages connus du poème.

En 1953, Tolkien servit comme examinateur des vivas aux côtés de Kathleen Lea, la principale adjointe du Lady Margaret Hall. Après la fin des examens, il lui offrit une autre version calligraphiée de « Doworst », en échange de quoi Lea lui offrit une bouteille de sherry. Le sort de cette version du poème, qui n'est connue que par la lettre de remerciement adressée par Lea à Tolkien, n'est indiqué dans aucune source.

 
tolkien/biblio/doworst.txt · Dernière modification: 14/09/2020 19:48 par Druss
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2022