Promenades au Pays des Hobbits

9782843624872.jpgPromenades au Pays des Hobbits

Titre original Promenades au Pays des Hobbits
Auteur Jean-Rodolphe Turlin
Publication 2012
Éditeur Terre de Brume

Quatrième de couverture

Souvent traversée et quittée en hâte par des personnages préoccupés par leurs propres quêtes, la Comté de J.R.R. Tolkien (1892-1973) méritait qu’on s’y attarde un peu. Quel lecteur du Seigneur des Anneaux n’a pas déjà songé à marcher dans les pas de Bilbon, de Frodon ou de Tom Bombadil sur les chemins de l’aimable pays des Hobbits ? Quel lecteur ne s’est pas étonné de l’apparence de réalité qu’offre ce monde rural imaginaire pourtant si familier et si parfaitement cohérent ? En passant par les agréables sentiers de la géographie, de la toponymie, de l’onomastique, à la rencontre de mots exprimés dans des langues historiques ou imaginaires, les Promenades au pays des Hobbits offrent au lecteur sept itinéraires à travers la Comté, dans ses villages, ses collines, ses forêts, le long de ses rivières et de ses étangs cernés de joncheraies. Autant de motifs qui se côtoient et se répondent d’un texte à l’autre, de romans en poèmes, en formant les somptueux tableaux campagnards d’un univers secondaire qui évoque fortement une Angleterre rurale chère aux souvenirs de J.R.R. Tolkien, dont on célèbre cette année les 120 ans de sa naissance.

L'avis des lecteurs

Stéphanie Loubechine — février 2014

Qui n’a pas eu envie, en lisant le Hobbit ou le Seigneur des Anneaux, de musarder un peu par des chemins de traverse et de découvrir des paysages inexplorés en marge du roman ? De prendre un verre dans une auberge pour écouter parler les gens du cru et découvrir anecdotes et secrets de famille, échangés discrètement au coin d’une table avec tous les gens de passage ? De s’arrêter sous un arbre, en haut d’une colline, pour découvrir le panorama qui s’étend devant soi ?

Jusqu’à présent, seuls quelques « initiés » avaient accès aux sentiers et bonnes adresses de la Comté. Les Promenades au Pays des Hobbits ont en effet d’abord été publiées sur JRRVF1) , en 2002 et 2003, avant de connaître des remaniements — je conserve précieusement une « première édition » dédicacée, impression jet d’encre et reliure main, assorti de photocopies de brouillons de cartes et discussions toponymiques.

Désormais, le grand public peut enfin les découvrir et se joindre aux excursions de Jean-Rodolphe Turlin. Car les Promenades pourraient être le Routard de la Comté : partant des paysages décrits par Tolkien, de ses cartes et des nombreux indices linguistiques laissés de-ci de-là, l’auteur a balisé sept parcours de randonnée, illustrant chacun d’une carte — en pointillé, la promenade proposée, en trait plein, les routes aux parcours connus.

Et ce livre est une véritable récréation pour le lecteur. Loin de l’aridité d’un texte de littérature comparée, il n’est pas besoin d’être diplômé en lettres classiques pour goûter aux joies des Promenades. L’ouvrage n’en témoigne pas moins d’une profonde connaissance du monde de Tolkien et de ses marottes — linguistique et cartographie notamment. Présentées ici de façon tout à fait ludique, ces sciences se font le fil conducteur que Jean-Rodolphe Turlin a suivi pour nous baliser les sentiers.

Pensé comme un guide de randonnée, il nous présente autant les plantes indigènes que les points de vue rencontrés en chemin (le tout illustré de gravures anciennes et de dessins originaux), sans oublier quelques « indiscrétions » sur les grandes familles implantées dans le territoire.

Pour mettre l'eau à la bouche du lecteur curieux, et l'inciter un peu plus à la découverte de cet ouvrage, voici donc un petit aperçu des excursions prévues.

La première promenade explore les sinueux chemins du Maresque. Partant de la Grande Route de l'Est par temps de pluie, le voyageur est heureux de se mettre à l'abri à l'auberge de Stock en attendant l'accalmie — et d'apprendre quelques anecdotes sur les célèbres familles implantées ici, Maggotte ou Clayhanger. La pluie calmée, le paysage du Maresque se déroule sous nos yeux, notre guide prenant soin de nous dévoiler les charmes du pays au fur et à mesure de notre avancée jusqu'à notre arrivée au Creux aux Saules.

Cette mise en jambes nous prépare à la seconde promenade, qui arpente les collines depuis Blancs Sillons jusqu'aux carrières abandonnées de Scary, où une pause nous permet d'évoquer les anciennes activités minières des lieux. Nous reprenons ensuite la route pour Trougrisard et ses multiples galeries souterraines, passons Dwalling, un des bourgs les plus perdus de la Comté, avant de redescendre le long du Brandevin jusqu'à la mystérieuse île Girdley… Hypothèses et conjectures savantes nous ont guidées jusqu'ici, il est temps de reprendre la route connue jusqu'à l'Auberge du Pont, sur le fleuve Brandevin.

Nous partons de là pour un troisième jour de marche, et cette fois pour explorer la vallée de l’Eau, depuis le Pont des Arbalètes jusqu’à Hobbitebourg. Cette promenade est certainement celle qui parlera le plus aux amateurs de la Comté, celle dont le paysage est le plus proche de ce que nous connaissons — et Hobbitebourg, notre point d'arrivée, est loin d'être un mystère pour nous. Pour le quatrième jour de marche, l'itinéraire nous fait passer de Hobbitebourg — avec un petit détour par Cul-de-Sac — au Trou-de-l'Aiguille, en amont des Marais de Rushock. Après une halte pour la nuit, nous traversons entre autre le fief des Gamegie pour arriver à la capitale de la Comté, Grand'Cave. Les subtilités de la vie politique hobbite ne nous échapperons plus, après sa visite culturelle ! La cinquième promenade ne reprend pas à Grand'Cave, mais cette fois-ci au bourg du Carrefour, pour nous emmener des Collines Vertes au Quartier du Sud. Ce sont là les terres des Touque, où sont aussi cultivés les champs de malt et de vigne — donnant entre autre le réputé « Vieux Clos ». Autre culture, autre usage, notre guide nous expliquera l'origine de la fortune des Sonnecor, commerçant l'herbe à pipe jusqu'au dehors de la Comté, jusqu'à ce que nous arrivions à Longoulet.

La promenade des Chemins du Nord est la moins balisée d'entre toutes. Rumeurs et légendes circulent sur les routes bien mieux que nous, mais notre guide nous mènera sans trop nous perdre de la colline de Hobbitebourg à Oatbarton, puis à Long Cleeve, patrie des Touque du Nord. Ensuite, ce seront les mystérieuses Landes du Nord et les collines du Lointain, que nous nous contenterons de voir à l'horizon… le soir tombe vite, les lieux sont peu accueillants : nous retournerons rapidement à Roccreux, afin d'y trouver bon feu et tartines beurrées.

Enfin, la dernière promenade — car tout ne peut pas durer éternellement — nous ramène en pays connu : le Pays de Bouc, Marches de la Comté, fief des Brandebouc. Bourgneuf, Châteaubouc, Château-Brande, ces noms ne nous sont certainement pas inconnus, de même que les familles y habitant – Brandebouc, Goldworthy, Bolger ou Testarude. Le paysage est varié, et s'explique autant par la nature du terrain que par les modifications apportées par les Hobbits — notre guide prend soin de nous l'enseigner. Après une longue marche, nous arrivons à Standelf, village un peu isolé et les légendes sur les Êtres du Galgal font frissonner les voyageurs. Le soleil du lendemain dissipe cependant les terreurs nocturnes et c'est un bon pas qui nous mène à Breredon, puis Murmoulu, et d'autres lieux qui ne seront pas inconnus aux lecteurs des Aventures de Tom Bombadil.

C'est ici que l'ouvrage se termine, prélude à d'autres rêveries, et nul doute que ma prochaine lecture du Seigneur des Anneaux en sera enrichie. C'est en tout cas avec un grand délice que j'ai parcouru ces pages, pendant que mon train parcourait la campagne française, agréable contrepoint à toutes ces pérégrinations. Et je vous souhaite le même enchantement !

Donnez votre avis !

Nom, Prénom, ou Pseudonyme :
Adresse e-mail :
Votre avis :

Retapez le mot « Belegaer » en MAJUSCULES (vérification contre les robots de spam) :

Quelques éditions



 Promenades au Pays des Hobbits Promenades au Pays des Hobbits
Auteur(s)Jean-Rodolphe Turlin
EditeurTerre de Brume
Languefrançais
Date2012 sept.
ISBN-102843624878
ISBN-139782843624872
Prix indicatif15.00 €
Sites

Voir aussi sur Tolkiendil

1) Sous le titre de Promenades à travers la Comté, http://www.jrrvf.com/essais/promenade/promenade.html
 
tolkien/sur-tolkien/jean-rodolphe_turlin_-_promenades_au_pays_des_hobbits.txt · Dernière modification: 03/11/2020 20:21 par Leaf
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2021