Panorama des cartographes de la Terre du Milieu

Simon Ayrinhac – Juin 2018
Note de lectureNotes de lecture : En tant que présentations ou compilations, ces articles sont les plus accessibles à tous les lecteurs. Aucune connaissance sur J.R.R. Tolkien n'est requise.

Introduction

L'œuvre de Tolkien se singularise par l’importance des cartes qui accompagnent la narration, et qui renforcent la sensation de véracité du monde inventé. Comme œuvres indépendantes, et signes distinctifs, ces cartes ont été l’objet d’attentions particulières par les lecteurs. Elles ont été incessamment copiées, imitées ou réinventées (voire détournées) depuis de nombreuses années.

Cet article propose un panorama exhaustif des artistes cartographes qui ont essayé de représenter la Terre du Milieu, terme qui désigne ici par métonymie Arda, c'est-à-dire l’ensemble du monde inventé pour accueillir les héros du légendaire tolkienien, comprenant les œuvres phares que sont le Seigneur des Anneaux et le Silmarillion.

Pour dépasser une simple liste « à la Prévert », ce panorama a été structuré en catégories. De plus, on trouvera en fin d’article une infographie de type « diagramme phylogénétique » qui permet d’explorer cette liste à la fois chronologiquement et thématiquement.

Précisions sur les méthodes

Pour établir ce panorama, aussi exhaustif et à jour que possible, j’ai utilisé les outils en ligne de recherche d’images tels que Google Images, Pinterest ou DeviantArt, ainsi que des sites spécialisés (Tolkien Maps, Tolkien Forums Maps of Arda, etc). J'ai aussi effectué des recherches bibliographiques plus traditionnelles, mais très utiles. Cet article est d’ailleurs accompagné d’une bibliographie exhaustive.

Dans la mesure du possible, les cartographes sont classés dans un ordre chronologique (la date est donnée par la date de création ou de publication de la carte). Les cartes trop proches des cartes « canoniques » ne figurent pas dans ce panorama, qui couvre essentiellement les cartes anglophones et francophones.

Il n'est pas possible d'inclure les images des cartes pour des raisons évidentes de copyright, donc un lien direct vers la carte a été inséré si un tel lien existait. Le classement par catégorie est commode mais arbitraire ; il est parfois difficile de placer un auteur dans une catégorie plutôt qu'une autre. Certaines catégories n’apparaissent pas : ainsi les « recollages » forment une catégorie à part entière, qui recouvre à la fois les cartes qui restituent Arda dans son entier, ou bien les cartes qui reconstituent la Terre du Milieu au Premier Âge, lorsque les Montagnes Bleues bordaient le Beleriand à l’Est et l’Eriador à l’Ouest.

Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas l'opinion des membres de l'association Tolkiendil.
Les artistes hébergés par le site DeviantArt sont signalés par une astérisque (*) ; les pages internet personnelles des artistes se forment avec leur nom suivi de l'extension .deviantart.com. De même, les noms qui sont aussi des adresses internet sont signalés par le symbole degré (°).

Les cartographes

Les maîtres cartographes

- J.R.R. Tolkien (1892-1973) : arpenteur en chef de la Terre du Milieu, il a rapporté des données topographiques extrêmement précieuses, glanées sur le terrain sous la forme d’esquisses ou de brouillons, ou récupérées chez les maîtres cartographes du Gondor et les érudits elfes.

- Christopher Tolkien (1924-2020) : fils cadet de John, il est à la fois le premier lecteur du Seigneur des Anneaux, l'éditeur posthume des œuvres de son père et, par bien des aspects, le co-créateur de la Terre du Milieu telle que nous la connaissons. Il aida notamment son père à dessiner la fameuse carte du Seigneur des Anneaux, ainsi que la carte de la Comté.

La carte de l’Ouest de la Terre du Milieu (cliquer pour lire)

- Stephen Raw (né en 1952) : cet artiste britannique a dessiné les cartes de la version révisée du Seigneur des Anneaux publiée en 1994, pour l’édition de poche Harper Collins, sous l’égide de C. Tolkien. Sa carte est reconnaissable avec sa typographie « creuse » et certains toponymes sont dans des cartouches (notamment les noms des feux d’alarme du Gondor).

Site de l'artiste ; Lien vers les cartes

- Pauline Baynes (1922-2008) : elle a illustré les livres de Tolkien et le cycle Narnia de C.S. Lewis. Une carte originale du Seigneur des Anneaux annotée par Tolkien a été découverte en 2015 dans les archives de Pauline Baynes. Cette carte permet d’établir avec certitude les choix opérés par P. Baynes, comme l’emplacement de la région du Dorwinion près de la Mer de Rhûn2).

Sa carte de la Terre du Milieu, en couleurs, comporte une dizaine de médaillons contenant des illustrations de quelques lieux notables du Seigneur des Anneaux. P. Baynes a aussi dessiné une carte du Petit Royaume pour le Fermier Gilles de Ham.

Site de l'artiste ; Lien vers la carte de la Terre du Milieu; Lien vers la carte du Petit Royaume

- Barbara Remington : contemporaine des travaux de Pauline Baynes, B. Remington a proposé un poster de la Terre du Milieu pour l'éditeur américain de Tolkien, Ballantine Books. Les illustrations de bordure, très colorées et dynamiques, voire psychédéliques, sont inspirées par les couvertures dessinées pour l’édition de poche (paperback en anglais), couverture que Tolkien trouvait très laide :

“J'ai écrit à mon éditeur américain pour exprimer avec retenue mon aversion pour la couverture de [l'édition Ballantine] de Bilbo le Hobbit […] Je n’entamerai donc pas de débat sur le goût (songeant, même si je ne l'ai pas dit couleurs horrible et lettrage hideux) — mais je dois poser une question à propos de l'illustration : quel est son rapport avec l’histoire ? Où se trouve ce lieu ? Pourquoi un lion et des émeus ? Et qu’est-ce que la chose au premier plan avec des bulbes roses ?”3)

Le poster reprend les éléments des couvertures, on y trouve donc une kyrielle d’animaux fantastiques. La carte est dans un format « portrait » assez inhabituel, très étroit (le rapport d’aspect est d’environ 2:3). Le poster est signé “BRem”.

Lien vers la carte

- Shelly Shapiro : elle est connue pour avoir dessiné les fameuses cartes de la décalogie de David & Leigh Eddings, la Belgariade et la Mallorée. Mais elle s’est aussi essayée au dessin des cartes du Seigneur des Anneaux en 1988. Ses cartes sont facilement reconnaissables avec des pics montagneux ombrés de manière franche et une police de caractères spécifique. Elle signe ses cartes avec un cartouche sous forme de panneau de direction, contenant son nom au-dessus de son prénom suivi de l’année (voir Figure 1). À noter : la carte de l’Ouest de la Terre du Milieu contient un encart en bas à gauche incorporant la Comté et ses environs.

Figure 1. Signature de S. Shapiro.

- Larry Janoff : cet artiste a dessiné en 1966 une carte grand format (60 x 90 cm), d'après une demande de Nicklas Aquila Jr. Elle a été imprimée à 2500 exemplaires chez un imprimeur de San Francisco, et vendue à environ 1500 exemplaires. Elle peut être considérée comme une rareté.

Lien vers la carte

- Jack Gaughan : illustrateur de l’édition pirate du Seigneur des Anneaux chez Ace Books en 1965, il a probablement [Turlin2014, p. 259] redessiné les cartes avec une calligraphie psychédélique.

- Karen Wynn Fonstad (1945-2005) : elle est l’auteur du fameux Atlas of Middle-Earth publié en 1981, puis révisé en 1991 [Fonstad1981]. Pour établir l’ensemble des cartes de l’atlas, elle a suivi une méthode procédurale [Fonstad1983]. Les cartes sont très nombreuses, couvrant de nombreux aspects (incluant la flore, les langues, le climat, la géologie), et dessinées avec seulement deux couleurs (noir et rouge). K.W. Fonstad a aussi réalisé dans le même style des atlas du monde de Pern (l’univers des romans de Anne McCaffrey) et du monde de DragonLance (un univers du jeu de rôles Donjons & Dragons inspiré des romans éponymes de Margaret Weis & Tracy Hickman). L'œuvre de K.W. Fonstad en tant que cartographe des mondes imaginaires est impressionnante, et reste inégalée à ce jour, bien qu'il existe des atlas de mondes imaginaires comme celui J.B. Post, plus proches de la compilation que de la création originale [Post1979].

Des artistes, comme Mark Mahaffey, se sont proposés4) pour moderniser l'atlas, visuellement daté et publié avant la parution des tomes 9-12 de l'Histoire de la Terre du Milieu.

- Barbara Strachey (1912-1999) : bien que n’étant pas cartographe professionnelle (elle a travaillé dans la publicité ou la radiodiffusion), elle est l’auteur d’un Atlas du Seigneur des Anneaux (voir bibliographie pour les différentes éditions). Fait notable, elle a représenté (en rouge) les courbes de niveau, ainsi que les cotes associées avec des intervalles de 100 pieds (environ 31 mètres). Les trajets des protagonistes et les dates sont reportés précisément sur les cartes. La Terre du Milieu est limitée aux évènements du Seigneur des Anneaux ; ainsi, par exemple, la carte s’arrête au nord à la latitude du Bois de Chet et des Fourrés au Trolls.

Un examen attentif des lignes de niveau montre que la concordance des cartes entre elles est approximative, chaque carte ayant été dessinée au cas par cas. La topographie générale a cependant été respectée grâce à un quadrillage gradué en miles.

Les lignes de niveau de B. Strachey sont vaguement inspirées de celles de Tolkien, comme le montre la Figure 2. En comparant les représentations du relief de chaque auteur dans une même région (ici les Montagnes Blanches de Edoras à Minas Tirith), on constate que le modelé du terrain est très différent.

Diapositive 1

Figure 2. Comparaison des reliefs de la région des Montagnes Blanches à l'ouest de Minas Tirith, dessinés par Tolkien (à gauche) et par B. Strachey (à droite). La structure circulaire la plus à droite représente Rammas Echor, le rempart circulaire entourant Minas Tirith. Voir aussi [Ayrinhac2017].

- Roel den Dulk5) : il est l'auteur d’un atlas écrit en néerlandais (titre original : De geschiedenis van de Ring in kaart gebracht). Publié en 2010 dans une édition limitée de 50 copies signées et numérotées, l’ouvrage semble confidentiel… possède-t-il même un ISBN ? L’ouvrage contient beaucoup de texte, ainsi que des photos de paysages.

- John Howe (né en 1957) : il a travaillé sur la production des films de P. Jackson, avec son collègue artiste Alan Lee. Il a dessiné au total quatre cartes officielles (voir Figure 3), éditées à de multiples reprises, séparément ou ensemble, en collaboration avec Brian Sibley pour les textes (voir bibliographie complète en fin d’article). La carte de la Terre du Milieu de Tolkien est présentée sous forme de poster, entourée d’un cadre contenant de très belles illustrations. La carte elle-même est colorée avec des tonalités douces de bleu et de vert. La carte du Beleriand est analogue [Sibley1999]. Dans La Carte du Hobbit : Nouvel aller-retour [Sibley2002], la carte des Terres Sauvages est enserrée dans le corps sinueux et cuivré du dragon Smaug, au-dessus d’une unique illustration représentant l’assemblée des nains jouant de la musique chez Bilbo. La carte, en vue aérienne, bénéficie d’un point de vue plus bas qu’à l’accoutumée et montre un horizon montagneux. Quant à la carte de Númenor, il s’agit d’une exclusivité de The Maps of Tolkien's Middle-earth [Sibley2003a, Sibley2003b], qui contient aussi les trois autres cartes précédemment citées. On distingue, en haut de la carte, une ligne d'horizon « penchée » qui accentue le dynamisme de la représentation, alors même que l’île de Númenor est représentée de manière standard.

Site de l'artiste ; Lien vers la carte du Seigneur des Anneaux ; Lien vers la carte du Hobbit ; Lien vers la carte du Silmarillion ; Lien vers la carte de Númenor

Figure 3. Design des quatre cartes dessinées par John Howe. Les zones en dégradé de bleu contiennent les cartes proprement dites, tandis que les zones en vert contiennent des illustrations de l'artiste. Le tableau présente les différentes éditions et donne l'année d'édition, le titre de l’ouvrage co-édité avec Brian Sibley, l’éditeur, l'ISBN et la(les) carte(s) incluse(s).

- Luca Michelucci : illustrateur italien, auteur de la Mappa del Silmarillion di Tolkien (Rusconi, 1999) [Michelucci1999]. Celle-ci est en fait constituée de deux cartes : la première est une copie quasiment conforme de celle de John Howe, la deuxième est une carte d’Aman jusqu’à l’Océan de l’Est. Cette dernière carte comporte peu de détails mais sa réalisation est soignée.

- Ring Lord : webmaster du site thelandofshadow.com, il a créé une superbe carte du Mordor intitulée Rágath-Dûr ~ The Ancient Map of Mordor. Elle est inspirée par le travail de John Howe et inclut des éléments peints par l'artiste Jerry Vanderstelt.

Site de l’artiste; Lien vers la carte du Mordor

- Thierry Jungels : il est l'auteur d'une carte de la Terre du Milieu, créée en 2004 (la version 7 de cette carte célèbre les 50 ans de la parution du Seigneur des Anneaux), qui reprend la carte de C. Tolkien en l'améliorant, en français. Elle est colorisée avec des aplats bien tranchés (océan bleu, relief marron, forêt verte) ; cependant l’aplat marron altère le dessin des montagnes. T. Jungels a essayé de placer un maximum de toponymes sur sa carte, même lorsque l’espace manquait, quitte à les incorporer dans un imposant encadré (en bas à droite) contenant plus d’une centaine de lieux numérotés.

Lien vers la carte

- Chris Taylor : souhaitant une carte vectorisée mais n'en trouvant pas, il l'a créée lui-même (rappelons qu'une image vectorisée a l'avantage de rester nette quelquesoit le zoom choisi). Cette carte n'est pas un clone de la carte canonique ; on peut noter que les contours des reliefs ont été adoucis et des détails ont été ajoutés. Chris Guerette en a proposé une version colorisée en 2003. Eric Edwards a, quant à lui, vectorisé la carte de C. Tolkien parue dans Contes et Légendes Inachevés.

Lien vers la carte vectorisée ; Lien vers la carte vectorisée en couleurs ; Lien vers la carte vectorisée en couleurs de Contes et Légendes Inachevés

- Celestra Erit Ultima : elle a produit une très jolie carte topographique du Beleriand, crayonnée en couleurs. Le relief est très bien rendu grâce à une échelle des teintes hypsométrique adaptée, on distingue d’ailleurs les lignes de niveau. Les principales routes ont été indiquées en rouge. À noter l'interprétation que l'auteur a faite concernant Lothlann qui se différencie d’Ard-Galen par une altitude plus basse. Une carte de Númenor existe dans le même style. L’auteur affirme ne pas vouloir produire de carte équivalente pour le Seigneur des Anneaux, car « à la même échelle elle devrait nécessiter huit feuilles, avec certaines d’entre elles semblant plutôt vides ». Cette carte, compte tenu de son aspect « fait maison », est une véritable réussite esthétique.

L'auteur a aussi créé une série de cartes noir et blanc (et bleu) pour le livre Middle-earth seen by the barbarians [Regius2016]. Ces cartes sont plus classiques, et font partie de la catégorie des « recollages ».

Lien vers le site de l'artiste ; Lien vers la carte de Númenor ; Lien vers la carte du Beleriand ; Lien vers les cartes du livre ;

- Radek Blahnik : cet artiste tchèque a produit une carte dans la catégorie des « recollages », en 2000. Bien que la réalisation soit correcte, le recollage est un peu « naïf » car le trait de côte sud du Gondor a été conservé (alors que celui-ci n’apparaît qu’à la fin du Premier Âge, après les bouleversements survenus après l’engloutissement du Beleriand).

Lien vers la carte

- Lempëa Fëawintil (Quentin Lowagie): cet auteur a créé en 2003 une série de trois cartes pour les trois âges du monde, saisissant Arda dans son ensemble, d’après les croquis de Tolkien ; le tout dans un style pixel art très maîtrisé.

Lien vers la carte du Premier Âge; Lien vers la carte du Second Âge; Lien vers la carte du Troisième Âge

- Forster Anthony : il propose, en vente sur le site Fine Art America, le poster d’une très jolie carte de l’Ouest de la Terre du Milieu, type portulan, créée en 2014. La carte comporte des inscriptions en runes et en angerthas (respectivement les noms des écritures naines et elfiques). L'auteur précise dans la description de la carte qu’elle « a été créée pour la Maison d’Elrond à Imladris, par les Gardiens des Cartes de Minas Tirith ».

Site de l’artiste; Lien vers la carte

Les hobbitologues

Cette catégorie regroupe les artistes qui s’intéressent au livre le Hobbit, ou à la Comté. Les cartes créées à l’occasion de la sortie du film de P. Jackson sont classées à part.

- Harold E. Riddett (1905-1990) : cet artiste britannique est connu pour avoir colorisé des illustrations de Tolkien, mais aussi des cartes du Hobbit, telles que la Carte de Thrór et la Contrée Sauvage.

- David Wenzel : dans le cadre de sa magnifique adaptation en bande dessinée du Hobbit parue en 1989 [Wenzel1989], D. Wenzel a superposé sur une seule planche les cartes de la Contrée Sauvage et de la Carte de Thrór. Ici, il s'agit bien d'une relecture plutôt que d’une simple copie : les cartes ont été adaptées au medium comic book. Par exemple, D. Wenzel a rajouté des petites silhouettes noires pour figurer les rencontres sur le chemin menant à Erebor.

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- Xavier Sanchez : cet artiste a dessiné une carte de la Comté, intitulée La Comté, une partie des terres, qui semble peinte sur un panneau de bois [Bador2014]. Les toponymes sont écrits sur des banderoles, enroulées autour de flèches lorsqu’il s’agit d’indiquer une direction. La séparation des quatre quartiers est matérialisée par une décoration végétale dorée. Un morceau de branche bourgeonnante indique l’échelle.

- David Martin : il a dessiné la carte en couleurs qui accompagne le supplément The Shire pour le jeu de rôles MERP [Frank1995].

- Philippe Munch : il a dessiné une carte de la Comté pour l'édition Folio Junior du Seigneur des Anneaux dans les années 2000.

- Éric-Faure Brac : il a réalisé une carte de la Comté en 2005 pour le magazine l'Arc et le Heaume n°1 [Arc2005]. C'est une carte du type « touristique », où les éléments sont exagérés pour une meilleure lisibilité. La toponymie est anglaise, et la carte en noir et blanc (comme le reste du magazine), ce qui empêche de juger correctement des qualités artistiques de l’ensemble.

Lien vers la carte

- Jean-Rodolphe Turlin : ce spécialiste français des hobbits a dessiné plusieurs cartes décrivant différentes parties de la Comté pour son livre Promenades au Pays des Hobbits [Turlin2012]. Chaque carte est associée avec une promenade, à la manière d’un guide touristique. La rigueur et la sobriété des cartes complète bien la rigueur et l’érudition des textes, qui amènent le lecteur dans la verte contrée des hobbits.

- Maxime Plasse(*) : cet artiste français (lyonnais, pour être précis) est spécialiste des cartes de fantasy. Ces cartes sont en général de grande envergure. Il n’a dessiné qu’une seule carte de la Terre du Milieu qui concerne la Comté, en 2015, intitulée a map of the Shire (Its four farthings and nearby lands).

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- Tom Maringer : il a dessiné une carte intitulée Official Postal Map of The Shire and nearby districts. Comme son nom l’indique, elle est dédiée au service postal de la Comté. La carte, extrêmement touffue (avec beaucoup de reliefs), montre les Quatre Quartiers et les alentours, en noir et blanc (seules les forêts sont colorisées en nuances de vert). La présence de loups a aussi été indiquée, et ils pullulent dans les contrées non urbanisées !

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- Boston Globe : pour illustrer un article consacré aux chiffres du film le Hobbit, le quotidien le Boston Globe a proposé en 2012 une carte interactive qui montre le trajet de Bilbo de la Comté jusqu'à Erebor. L’artiste qui a créé le fonds cartographique est inconnu, bien que les auteurs de la carte interactive le soient (il s’agit de Ryan Huddle et Chiqui Esteban). Certains lieux peuvent être interrogés à la souris, et renvoient à des contenus multimédia. Dans la même veine, Google Maps a publié une carte interactive du Rhovanion basée sur le jeu Lego The Hobbit sorti en 2014.

Lien vers la carte du Boston Globe ; Lien vers la carte de Google Maps ;

Les cartes « touristiques »

Elles sont caractérisées par l'exagération des reliefs et l’iconisation des localités remarquables, dans un style dessiné.

- Tomasz Kowal : cet artiste polonais a créé une très belle série de trois cartes « touristiques », détaillées, notamment une carte de grande taille (2009, 100×70 cm). La carte est encadrée par une transcription en tengwar d’une citation de la Valaquenta décrivant la création d’Arda. Il a aussi créé une superbe carte du Hobbit (2012, 50×100 cm), ainsi que Arda au Deuxième Âge (2012, 100×70 cm) qui couvre Ennor, Númenor et Aman. L’auteur s’est inspiré des cartes de K.W. Fonstad, de l'encyclopédie de R. Foster et des œuvres de Tolkien.

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- Michael J. Lafayette : il a produit en 2003 une carte « touristique » de la Terre du Milieu. Le foisonnement des éléments (reliefs, falaises, arbres, etc), qui remplit tout l’espace cartographique, rend la carte un peu confuse.

Lien vers la carte

- Karolina Wegrzyn (Sirielle*) : cet artiste norvégo-polonaise a créé, avec l’aide de Kuba Tyminski (Ominously*), une carte du Beleriand, du type carte de dépliant touristique. Les lieux notables sont présentés de chaque côté de la carte, dans des médaillons. La carte est inspirée de l’atlas de K.W. Fonstad.

Site de l’artiste ; Lien vers la carte

- Jacques Clavreul : cet artiste français a dessiné deux cartes concernant Aman et Númenor. Les cartes sont très colorées et bien équilibrées, avec une toponymie en français.

Site de l’artiste ; Lien vers la carte de Númenor ; Lien vers la carte d’Aman

Les organisations

- Encyclopedia of Arda : fameuse encyclopédie en ligne initiée par Mark Fisher, qui a aussi créé les cartes du site. La totalité d’Arda a été cartographiée. Les cartes sont dessinées en lignes de niveau, illustrant les pages associées; elles sont très homogènes, même lors des changements d’échelle, et couvrent la totalité des terres connues.

- The Middle-Earth Digital Elevation Model Project (me-dem.me.uk°) : ce projet, lancé en 2006 par Oshyan Greene et Carl Lingard, mais aujourd’hui stoppé semble-t-il, avait pour but de produire une Terre du Milieu pour le logiciel Outerra, un moteur graphique de rendu de planète, du sol jusqu’à l’espace. Il reste d’incroyables images « satellite » de la Terre du Milieu, ainsi que d’impressionnantes vidéos qui démontrent la qualité du rendu final.

- thebrasse.com° : Linda et Eric Carlson ont proposé en 2007-2009 de belles cartes du jeu vidéo (MMORPG) Lord of the Rings Online, avec des indications sur la position des items, des personnages non-joueurs (NPC), etc.

- Lindefirion.net° : ce site finlandais créé par Sampsa Rydman fut actif entre 2007 et 2014, et propose des ressources pour un jeu de rôles. S. Rydman et les autres personnes du projet ont proposé une multitude de cartes très détaillées, couvrant de nombreux aspects (religions, peuples, etc.) et des régions « exotiques » ou peu évoquées par Tolkien (Cardolan, Harnen, Khand, etc). Le projet, ambitieux, est grandement inspiré par les travaux de P. Fenlon ; il en constitue une sorte de « variation ». Ils proposent même une carte interactive, au même niveau de détail que la carte de P. Fenlon, et qui détaille des régions que celle-ci n'a jamais exploré (Mer de Rhûn, sud du Mordor, etc).

- 3rin.gs° : ce site, créé par Kris Kowal, a proposé en 2010 une carte interactive à la sauce Google Maps. Il est possible de mettre les toponymes en elfique. Actuellement, les développements du site semblent à l’arrêt.

- lotrproject.com° : démarré en janvier 2012 par Emil Johansson, le site proposait à l’époque un arbre généalogique interactif ; il est actuellement très étoffé et propose une visite interactive avec des chemins, des chronologies, des statistiques (par exemple un histogramme montre une statistique concernant la population par âge et par sexe – seulement 18% de femmes !), etc. La carte du Beleriand peut être explorée de la même manière. Le blog associé au site propose de nombreuses infographies créées par Emil Johansson, dont une infographie circulaire intitulée « 7 ring bearers 4860 years » (soit « 7 porteurs de l’Anneau Unique en 4860 ans »).

- arda-maps.org° : ce site a été créé en 2015 par Curtis Mosters. Il permet d’afficher la Terre du Milieu en mode Google Earth sur trois âges – de ce point de vue, on pourrait officieusement renommer le site « the Google Middle-Earth ». Il est possible d’afficher une couche cartographique (onglet Map) ou une « image satellite » (onglet Earth). La cartographie est basée sur l'atlas de K.W. Fonstad. Le site est adossé à l’encyclopédie en ligne anglophone (du type wiki) Tolkien Gateway.

- jeux-geographiques.com° : le site propose un joli fonds de carte intitulé La Terre du Milieu à la fin du Troisième Âge.

Lien vers la carte

Les iconoclastes

- Jon Zarr Haber : il a créé en 1969 une carte destinée à briller dans le noir quand elle est éclairée en lumière noire. Celle-ci apparaît avec des traits rouges sur fond noir. Le dessin de la Terre du Milieu est très retouché.

Lien vers la carte

- William S. Donnell : il a dessiné la carte destinée à accompagner la parodie littéraire la plus connue du Seigneur des Anneaux, Bored of the Rings [Beard1969] ou Lord of the ringards en français [Beard2001]. Tout est délirant dans cette carte : la topographie et la toponymie (Gonad pour le Gondor, etc). Cette carte a directement inspiré la carte qui figure dans les instructions du jeu vidéo du même nom, sorti en 1985, elle aussi totalement fantaisiste (par rapport à la carte canonique, évidemment !).

- Sally Davies : elle a publié, dans le livre Tolkien: The Illustrated Encyclopedia de David Day [Day1991] une série de cartes intitulée Evolution of Arda. La dizaine de cartes couvre tous les Âges d’Arda, des années des Lampes jusqu’au Quatrième Âge. La technique de dessin est originale, il s’agit d’un patchwork de collages et d’aérographe, pour un résultat schématique et peu précis, mais très coloré. La poésie qui s’en dégage lui confère un aspect onirique, bienvenu lorsqu’il s’agit de décrire des temps mythiques.

Site de l'artiste ; Lien vers la série de cartes intitulée The Evolution of Arda

- Allan Curless (1950-1997) : il est l'auteur de la Carte de la Terre du Milieu et des Terres immortelles publiée dans l'ouvrage de David Day, A Tolkien Bestiary6) [Day1978]. Elle montre Aman et la Terre du Milieu séparés par Belegaer (voir Figure 4). La carte possède un style vraiment caractéristique, mais elle est plutôt confuse, beaucoup de toponymes étant difficiles à lire et son lot d’extrapolations hasardeuses la relègue au dernier rang des cartes utiles. Citons par exemple le dessin de l’île de Númenor, qui n’a pas sa forme caractéristique en étoile, et l’amalgame des trois âges d’Arda dans une seule représentation (la carte est d’ailleurs sous-titrée A composite study of the lands of Arda throughout the Ages). La carte est aujourd’hui très critiquée et largement dépassée. Cette carte hautement fantaisiste a malheureusement été reprise sur de nombreux sites internet ou artistes, sans les précautions qui étaient celles du livre de David Day. On peut citer, entre autres, la carte de Francesco Zambotti, artiste italien.

Figure 4. Carte de la Terre du Milieu et des Terres immortelles, par Allan Curless [Day1978].

- James Edward Anthony Tyler (1943-2006) : il est l’auteur du livre controversé The Tolkien Companion [Tyler1976], contenant une carte stylisée et schématique intitulée The Numenorean Realms-in-Exile en trois volets superposés. La carte montre l’expansion territoriale des différents royaumes des numénoréens en exil (Gondor, Arnor, etc) à différentes époques : en 3320 du Second Âge, en 1100 et en 3019 du Troisième Âge.

Lien vers la carte

- Dan Meth : cet illustrateur professionnel a réalisé une carte schématique qui combine tous les pays fantastiques (Narnia, Oz, Kadath, Terremer, Westeros, Lillliput et bien d'autres). La carte est habilement construite pour que les traits de côte soient harmonieusement assemblés. On retrouve la même idée chez spiritdaughter(*), avec https://www.deviantart.com/spiritdaughter/art/The-Continents-of-the-Known-World-574338548 une carte qui combine Narnia, Alagaësia, l'univers du Trône de Fer et bien sûr l'Ouest de la Terre du Milieu. Tomme23(*)* a créé une carte dans la même veine, mais la réalisation est plus grandiose car elle imite une vue satellite de la Terre.

Site de l'artiste ; Lien vers la carte

- californiarailmap.com° : le site propose une carte intitulée The realm of Middle California, qui identifie des lieux de l'état de Californie sur la Terre du Milieu.

Lien vers la carte

- Dan Jones : il a dessiné en 2017 une carte du Hobbit intitulée Over the River and Through the Woods, en noir et blanc, dans laquelle le dragon Smaug serpente de Cul-de-Sac à Erebor.

Lien vers la carte

- Camestros Felapton : il a créé une série de cartes très simplifiées (voire géométriques) de la Terre du Milieu, justement intitulée Simplified Middle Earth with apologies to JRR Tolkien (ce qui signifie « une Terre du Milieu simplifiée avec mes excuses à JRR Tolkien »). Cette représentation très schématique met en lumière la disposition géométrique des chaînes de montagne et l’irritante « boîte rectangulaire » orographique qui entoure le Mordor, inconsistante avec une théorie de la tectonique des plaques.

Site de l'artiste ; Lien vers la carte

Sur DeviantArt

Les reproductions plus ou moins conformes au canon sont légion sur DeviantArt, de l’esquisse crayonnée jusqu’au travail professionnel. Il est impossible de les lister toutes.

- Gordon Theobald (Grrrod*) : il a créé une magnifique vue spatiale d’Arda (inspirée par l'Ambarkanta), qui est maintenant disponible partout sur le web en tant que wallpaper. Ses autres illustrations (magnifiques) ont d'ailleurs été allègrement pillées. Sa page DeviantArt est désormais fermée.

- Enanoakd(*) : il a réalisé de nombreuses cartes, ainsi que des infographies (notamment des généalogies), impressionnantes par leur ampleur et leur qualité d’exécution. Son travail est inspiré des films de P. Jackson, ainsi que des cartes de P. Fenlon.

Site de l'artiste ; Lien vers la carte

- Astrogator87(*) : il a traité (entre autres) un sujet rarement abordé, la fuite des Noldor en Beleriand (2013), dans un style « à l’ancienne ». Il a aussi proposé une carte de la Comté (en 2015) et une carte de Númenor, intégralement transcrite en tengwar, et, selon l’auteur, « directement issue du cartographe de la Guilde des Commerçants pour le roi Tar-Ciryatan ».

Site de l’artiste ; Lien vers la carte ‘The Flight of the Noldor’ ; Lien vers la carte de la Comté ; Lien vers la carte de Númenor

- routtstanding-art* : il a proposé une carte intitulée Unconventional Shale Plays qui montre les gisements de pétrole dans le sous-sol de la Terre du Milieu ! Ainsi, l’Angmar ou le Lindon semblent des régions riches en pétrole. Cette carte plaira certainement aux géologues (et aux lecteurs du Oil & Gas Journal !).

Site de l’artiste ; Lien vers la carte

- fkcogus333* : cet artiste a proposé une très belle carte réalisée à la peinture. Le coup de pinceau associe liberté et fermeté. Le « focus » est fait sur le Rohan avec un effet de flou progressif à la périphérie, les reliefs baignant dans une douce lumière crépusculaire. On distingue certains lieux connus (Minas Tirith, Dol Guldur, etc). La carte, propice à la rêverie, est une réussite.

Site de l’artiste ; Lien vers la carte

- Beedok* : cet artiste a réalisé une carte en pixel art, à la manière du site alternatehistory.com. L'auteur a essayé de compilé le plus d’informations possible dans un même panneau.

Site de l'artiste ; Lien vers la carte

- Jamatra* : ce cartographe allemand non-professionnel a créé une superbe carte intitulée Dor En Ernil - The Land of the Prince. Un artiste prometteur, à suivre.

Site de l'artiste ; Lien vers la carte

- Sara M. Morello (Ladyoftheflower*) : cette artiste italienne, spécialiste de la peinture à l’huile, très inspirée par les personnages du Silmarillion, s’est aussi essayée à la cartographie ; elle propose un extrait d’une carte, centré sur l'Eriador, ainsi que les premières esquisses d’une carte de Gondolin et de ses environs. Une artiste à suivre.

Site de l'artiste ; Lien vers la carte

- Airyyn* : votre serviteur ;-) J’ai essayé de renouveler la cartographie du Silmarillion, en proposant des cartes thématiques. J’ai aussi proposé des infographies sur des sujets très variés.

Site de l’artiste ; Lien vers la carte ‘Annals of Beleriand’ ; Lien vers la carte ‘Thiepval and surroundings’

Les jacksoniens

- Daniel Reeve : il est l’auteur des diverses cartes des deux trilogies de Peter Jackson. Les cartes sont reconnaissables à leur fonds jaune, imitant les vieux parchemins, et à la police de caractère (voir plus loin). Il est aussi l’auteur de cartes destinées à des suppléments du jeu de rôles de la société Decipher, The Lord of the Rings Roleplaying Game [Reeve2002, Mandala2003]. Les cartes de D. Reeve sont très fidèles aux cartes canoniques de Christopher Tolkien. Elles sont néanmoins légèrement plus détaillées, avec l’ajout de détails picturaux (dragons volants, écritures dans les marges, calligraphie soignée). Les cartes sont utilisées pour les produits dérivés, mais apparaissent aussi dans les films, avec des différences entre les deux [Turlin2014, p. 264]. D'ailleurs D. Reeve a développé ses propres polices de caractères7), celle utilisée pour la carte s'appelant Shire font, renommée Kereru et payante pour un usage commercial. Elle est notamment caractérisée par des lettres a surmontés de trois points disposés en triangle (voir Figure 5).

Figure 5. Un extrait de la police de Daniel Reeve.

Site de l'artiste ; Lien vers les cartes

- Jonas Gabrielson : ce jeune artiste suédois a réalisé de superbes cartes de la Comté et de ses environs en deux couleurs, noir et sépia, ainsi qu’une carte des environs de la Montagne Solitaire intitulée Celduin & Carnen. L’auteur se réclame du style de Daniel Reeve.

Site de l’artiste ; Lien vers les cartes

- WETA workshop (Newline) : le département des effets visuels du film de P. Jackson a produit une multitude de cartes pour les produits dérivés du film (posters, tasses, etc.), ainsi qu’une carte des lieux de la Terre du Milieu situés en Nouvelle Zélande.

Site de l'artiste ; Lien vers la carte de la Terre du Milieu en Nouvelle Zélande

Les ludistes

- Peter C. Fenlon, Jr (né en 1955) : il a probablement dessiné LA carte de la Terre du Milieu la plus impressionnante et la plus influente après celle de Christopher. Cette carte a été créée pour le jeu de rôles MERP (Middle-Earth Role Playing game, société Iron Crown Enterprises) [Seeman1996]. C'est avec cette carte sous le bras qu'il alla voir Tolkien Enterprises en 1982 8), et, à sa grande surprise il obtint les droits d'exploitation. La raison en est simple : personne ne leur avait encore demandé !9) À une époque où Google Maps(TM) n'existait pas encore, la carte impressionne par son ampleur et son niveau de détail. Le moindre bosquet, la moindre ruine y est reportée. On se prend à vouloir faire de la randonnée. Cette carte en vue aérienne reprend les bases de la carte de C. Tolkien en les poussant à l’extrême. Son style est tellement reconnu et reconnaissable qu'il a été implémenté dans le logiciel ProFantasy's Software10). La carte a été morcelée pour accompagner les divers suppléments de la gamme MERP, dont un atlas [Fenlon1994b].

P. Fenlon a aussi dessiné une multitude de cartes locales très précises (comme celle de Tharbad), souvent avec des courbes de niveau, probablement pour contenter les joueurs, car le jeu MERP était adossé à un système de règles simulationniste très pointu appelé Rolemaster.

Il a aussi dessiné (avec l'aide de Terry K. Amthor) une carte de la Terre du Milieu dans son entier, qui était vendue sous forme de poster [Fenlon1982] (voir Figure 6). La carte proprement dite est entourée par cinq médaillons contenant des images du film d'animation de Ralf Bakshi (1978). Disons-le tout net, cette carte est complètement farfelue : les terres au nord, à l'est et au sud ont été inventées11), et les toponymes sont exotiques : Kosth Leer, Desdursyton, Avikangsdar, Gaathgykarkan, etc. Détail intéressant, la ligne bathymétrique au large de l'Eriador reprend le trait de côte connu du Beleriand, dont les territoires étaient submergés au Troisième Âge.

Figure 6. An Artist's Interpretation of Middle Earth, including the wild lands – East, South, & North, Peter C. Fenlon et Terry K. Amthor [Fenlon1982].

- Thomas Morwinsky (né en 1967) : il a dessiné une multitude de cartes de la Terre du Milieu, souvent directement inspirées du travail de Peter Fenlon (dont une très belle carte noir et blanc de Númenor). Ses cartes ont été publiées dans des magazines dédiés au jeu de rôles MERP, Other Hands (1993-2001) et Other Minds (publication débutée en 2007 et toujours en cours).

Il a effectué plusieurs tentatives pour redessiner le continent Arda. Ainsi, souhaitant augmenter la taille des terres émergées, il a fusionné la carte de P. Fenlon avec des parties du continent de Lythia du monde de Hârn (un jeu de rôles édité par Columbia games et créé par N. Robin Crossby) [Morwinsky2000]. Il a ensuite publié une série de cartes d’Arda à divers Âges [Morwinsky2007], qui ont été entièrement redessinées pour prendre en compte certaines critiques [Dubourg2008, Morwinsky2008].

En 2011, il a commencé une impressionnante série d'articles destinée à analyser l’implantation des populations humaines en Eriador [Morwinsky2011,2014-2018]. Ces articles, relativement volumineux puisqu'ils font une cinquantaine de pages en moyenne, sont illustrés par de nombreuses cartes.

- Eric Hotz : il est l’auteur d’une carte intitulée A Campaign Map of Northwest Middle-earth, vendue avec la carte générale de P. Fenlon pour former un supplément au jeu de rôles MERP intitulé Middle-earth Role Playing Poster Maps [Fenlon1994a]. La carte d’Eric Hotz accompagnait aussi un atlas intitulé Northwestern Middle-Earth Gazetteer et, grâce à une grille superposée, servait à localiser les différents lieux [Rabuck1992].

Site de l'artiste ; Lien vers la carte

- Joachim Hartwig : il a dessiné la carte du jeu de cartes à collectionner Le Seigneur des anneaux : les sorciers (titre original : Middle-earth: The Wizards). Ce jeu de cartes fut joué entre 1995 et 1998, période d’émergence des jeux de cartes à jouer et à collectionner, dont le plus emblématique est Magic : The Gathering. La carte s’intitule A Map of Northwestern Middle-earth [Hartwig1996] et a aussi été publiée comme supplément pour le jeu de rôles MERP [Hartwig1997a]. Son échelle est de 60 miles pour 1 pouce, et elle est entourée par une large bordure et 5 illustrations en médaillons. Cette carte en vue « satellite » est visuellement splendide, très colorée et détaillée. Elle figure au dos des cartes « territoires », c’est-à-dire de différents lieux accessibles pendant le jeu. Ces différents lieux fonctionnent en « réseau » et dessinent une carte topologique de l'Ouest de la Terre du Milieu. La carte est directement inspirée du jeu de rôles MERP car elle possède quelques toponymes exotiques (essentiellement dans l’Est) : la plaine d’Oilad au nord de Fornost, Aradhrynd pour la capitale des Elfes de Mirkwood, Ardagomen et Surubeki sont deux rivières tributaires de la Mer de Rhûn, etc. Cependant la carte s’écarte grandement de la carte de P. Fenlon, voire de la carte iconique, dans la topographie : par exemple, Amon Sûl se trouve au sud-est des Collines du Temps.

Jo Hartwig est aussi l’auteur d’un jeu de plateau intitulé Ringgeister, publié en 1992. Le plateau de jeu est généré aléatoirement grâce à 12 octogones et 11 carrés, est n’a absolument rien de commun avec la Terre du Milieu telle que nous la connaissons.

Site de l’artiste ; Lien vers la carte

- Paul Bourne : designer chez Cubicle 7, il a dessiné les nombreuses cartes des jeux de rôle The One Ring Roleplaying Game et Adventures in Middle-earth [Bourne2016, Bourne2017]. Chaque carte existe en deux versions : la carte de l'aventurier, sans indications particulières, et la carte du maître de jeu, recouverte d’une grille d’hexagones et montrant tous les dangers et les terrains difficiles. Chaque hexagone représente 10 miles, soit 16 km environ.

- Redmond A. Simonson : il a dessiné la carte du jeu de plateau War of the Rings (1977) publié par Simulations Publications, Inc. Le jeu étant un wargame, le plateau est découpé en hexagones. Globalement, les contours de la Terre du Milieu ont été plutôt bien respectés avec un certain sens du détail, ce qui n’était pas évident compte tenu de la contrainte des hexagones.

Lien vers la carte

- Merlin Douglas Larse : ce spécialiste des batailles médiévales a dessiné une carte de la Bataille des Cinq Armées du Hobbit [Miniature1998].

- Alice Englander : elle a dessiné la carte qui accompagne le jeu de tarot Lord of the Rings Oracle (mais est-ce réellement un jeu ?) dans un style naïf et très coloré [Donaldson1998]. Dans ce jeu de divination, l’Anneau Unique (sic) est attaché à une corde, et doit osciller au-dessus de la carte.

Site de l’artiste ; Lien vers la carte

- Jon Hodgson (JonHodgson*) : cet artiste illustrateur a dessiné des cartes locales (sous forme d’illustrations) pour le jeu de rôle The One Ring (Rivendell, Lake-town, etc), dans des tonalités bleu-vert.

Site de l’artiste ; Lien vers la carte ‘Lake-Town Map’

- Megaton games : cette société suédoise de jeux de plateau et de jeux de rôles, fondée en 2009, a proposé une très belle carte de la Terre du Milieu intitulée The Realm of Middle Earth – end of the Third Age en 2016. La carte, très colorée, a été réalisée grâce au logiciel Photoshop (l’artiste est inconnu). Elle comporte les routes, les ponts, et les lieux connus, qui sont indiqués par des gemmes rouges ou bleues.

Lien vers la carte

- Les jeux vidéos : dans les jeux vidéos, on peut distinguer la carte in-game, qui va servir aux joueurs à se repérer, de la map, qui est le lieu virtuel où se déroule le jeu. De plus, la « boîte » de jeu peut contenir une carte, soit comme aide de jeu, soit comme produit dérivé à caractère promotionnel. Par exemple, c’est le cas de l’édition collector (appelée « Mithril Edition ») du jeu Middle-earth : Shadow of War (2017) qui contient une superbe carte du Mordor. À l’autre bout du spectre, citons la carte du jeu vidéo Bored of the Rings (1985), carrément fantaisiste, ou encore celle du jeu J.R.R. Tolkien's The Lord of the Rings, Vol. I (1990), très schématique. Notons que l’amélioration esthétique des cartes a été concomitante avec l’amélioration des capacités des consoles de jeu ou des ordinateurs.

De nombreux jeux voient les fans créer des modifications du jeu de base (appelés mods) pour recréer les batailles du Seigneur des Anneaux. Citons, entre autres, le célèbre Minecraft, ou encore Age of Empires II: The Age of Kings, Medieval II - Total War, The Battle of Wesnoth, et même The Sims. Les mods trop ambitieux finissent par tomber à l’eau, d’autant qu'ils sont vite rendus obsolètes par les jeux qui succèdent.

Citons enfin la multitude de cartes produites par la société Turbine pour son MMORPG The Lord of The Rings Online. Un autre MMORPG est Mume - Multi-Users in Middle-earth – dont la topographie est calquée sur la carte de P. Fenlon.

- Les jeux de société : dans les jeux de société avec plateau, la carte et le plateau de jeu ne font souvent qu’un. De manière générale, la carte se plie aux contraintes du game design. Par exemple, dans les wargames, les reliefs ou les rivières s’adaptent au découpage de l’aire de jeu en hexagones. Chez Games Workshop, l’éditeur des jeux de bataille avec figurines, le plateau est aussi le terrain de l’affrontement (à échelle réduite).

- Les jeux divers : on peut citer le puzzle de 1500 pièces qui reprend la carte de Jo Hartwig [Hartwig1997b], et aussi, plus original, le puzzle 4D publié par 4DCityscape et comportant plus de 2000 pièces. Le puzzle se construit en deux couches successives : une couche « classique » 2D de 1000 pièces, puis une couche 3D de 200 pièces en plastique qui modélise les principaux reliefs. Les couleurs chatoyantes et tranchées de la carte, les montagnes en forme de cristaux de roche, et les petits drapeaux plantés font irrésistiblement penser à la série de jeux vidéos Heroes of Might & Magic (Ubisoft, 1995-2015).

Les cartographes et illustrateurs freelance

- Jared Blando : ce cartographe et illustrateur freelance travaille dans l’industrie des jeux de société. Il a dessiné une superbe carte du Beleriand, très colorée : la carte est un digne représentant de l’art « ludique ». Ainsi, les royaumes des différents seigneurs elfes sont repérés par leurs blasons. Il a aussi proposé une carte de la Terre du Milieu plus classique, mais très bien réalisée, avec, dans les coins, des représentations des trois races armées de pied en cap edain, quendi et naugrim (respectivement hommes, elfes et nains).

⇒ Sites de l’artiste : Site 1 ; Site 2 ; Lien vers la carte

- Francesca Baerald : cet artiste freelance, illustratrice et cartographe, a dessiné une carte de la Comté et une carte de la Terre du Milieu. La carte elle-même, un peu aplatie dans la direction nord-sud, est entourée par un cadre avec des illustrations finement exécutées. Les A des toponymes portent un signe diacritique particulier (voir Figure 7). De ce point de vue, l'artiste est dans la lignée de Daniel Reeve.

Figure 7. Les “A” caractéristiques de F. Baerald.

Site de l’artiste ; Lien vers la carte de la Terre du Milieu ; Lien vers la carte de la Comté

- John Stevenson (SirInkman*) : cartographe, illustrateur et créateur d’univers, J. Stevenson produit de très belles cartes. Les cartes qu’il a créées dans l’univers de Tolkien (couvrant les régions de Gondor, Mordor et Mirkwood) sont un peu ternes par rapport au reste de sa production, mais elles sont réalisées avec soin.

⇒ Sites de l'artiste : site 1 ; site 2 ; Lien vers la carte du Gondor

- Robert Altbauer (Sapiento*) : cet artiste hongrois dessine des cartes pour la fantasy et la S.-F. Il a, entre autres, dessiné une carte en l’an 250 du Quatrième Âge, une autre du Gondor en l’an 1149 du Troisième Âge. De manière originale, il a aussi proposé des cartes « cosmiques » : le système solaire vu par les elfes, ou encore une carte du ciel avec les constellations (on est ici plus proche de l’infographie que de la pure cartographie pure). Ses cartes sont superbes, colorées et détaillées, avec une certaine inventivité pour les toponymes.

⇒ Sites de l’artiste : site 1 ; site 2 ; Lien vers la carte de la Terre du Milieu au Quatrième Âge

Les inclassables

- Kfir M : il crée ses cartes sur de la peau tannée, avec des pigments naturels. La carte présente des plis et des déformations à la périphérie.

Site de l'artiste; Lien vers la carte

- Don Hitchcock : dans un style inclassable, il propose une carte (datée de 2013) centrée autour des Montagnes Brumeuses, réalisée à partir de collages. Associée à la carte, il propose de retrouver les lieux notables (le Mont Caradhras, les Havres Gris, etc) des paysages de la Terre du Milieu dans notre monde réel, grâce à des photographies de Michael Hess.

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- Autres : à noter dans les inclassables, un motif « Terre du Milieu » pour la broderie, ainsi que le tee-shirt « Map of Middle-Earth », et tous les autres produits dérivés possibles et imaginables (mugs, table gravée appelée Pyrography map Coffee Table, sacs, tatouages, corsets, etc.).

Les artistes

- Roger Garland (1950-2017) : cet artiste est à classer dans la catégorie des illustrateurs ; cependant, l’ampleur géographique de sa vision dans certaines illustrations (voir par exemple Hobbiton, dont le point de vue embrasse Cul-de-Sac jusqu’à Isengard), et l’envergure de ses paysages très détaillés (proches de ceux de Ted Nasmith) le rapprochent d’une cartographie fantasmatique.

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- Alan Lee (né en 1947) : cet artiste, très connu pour son travail sur les films de P. Jackson, a proposé en 2002 une « carte » du film les Deux Tours ; il s’agit en fait d’une illustration des principaux lieux du film reliés par un simple chemin en pointillés rouges figurant le trajet des héros.

Lien vers la carte

- Andrew DeGraff : à mi-chemin entre l'infographie et l'illustration, Andrew DeGraff a dessiné une carte en vue isométrique hyper-détaillée comportant les lieux notables de la trilogie filmique de P. Jackson. Il a mis 3 mois en 2014 pour boucler cette illustration intitulée Paths of the Ring, de dimensions 130 x 76 cm et réalisée à la gouache. Les trajets des personnages sont matérialisés sur la carte. Dans un style identique, très reconnaissable, Andrew a aussi dessiné d’autres territoires de la culture pop/geek/sci-fi, par exemple les lieux du film Retour vers le Futur ou de Star Wars. Ces travaux ont été publiés dans le livre Cinemaps, an atlas of 35 great movies [DeGraff2017], et accompagnés de textes de A.D. Jameson.

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- Jeff Murray : cet artiste a proposé en 2017 une incroyable vision de la Terre du Milieu, entre une anamorphose de Maurits C. Escher et une gravure de Albrecht Dürer. On y retrouve le même souci du détail que Andrew DeGraff. La tour d’Orthanc y apparaît exagérément grande, probablement pour accompagner Barad-Dûr. Le design des lieux semble fortement influencé par les films de P. Jackson.

Site de l’artiste; Lien vers la carte

Les infographistes

- J.T. Fridsma : étudiante à l'Université de Floride, elle a réalisé une très élégante infographie circulaire intitulée The Fellowship from Hobbiton to Mordor, basée sur la première trilogie de P. Jackson. L'infographie permet de suivre le déplacement des différents protagonistes à la fois géographiquement, via une reprise stylisée de la carte de Tolkien, et chronologiquement, avec une ligne de temps couvrant les trois films.

Une présentation similaire à celle de J.T. Fridsma a été proposée par Emil Johansson pour le site lotrproject.com. Pour les infographies cartographiques, citons une carte sous la forme du plan d’un métro12), dont il existe une pléthore d’ersatz.

Site de l’artiste; Lien vers la cart

Certaines infographies montrent seulement le trajet des personnages et leurs interactions, comme celle de Randall Munroe qui montre les interactions des personnages sur plusieurs films. Le fait que l’épaisseur du trait associé aux orques varie avec la taille de leur contingent rappelle les diagrammes de Sankey, dont l'exemple le plus fameux est la Carte figurative des pertes successives en hommes de l’Armée française dans la campagne de Russie en 1812-1813 de Serge Minard. Sur le même principe, l’infographie de Michael Rogalski créée pour l'éditeur de livres Quirk Books et intitulée Following the Hobbit trail s'inspire des livres en y incluant le Hobbit13), et se focalise sur le parcours des hobbits. L'infographie n’est plus linéaire, et utilise abondamment des icônes. Celle de James Rostron dédiée au Seigneur des Anneaux est beaucoup plus sommaire14) (une première version a été créée en 2013, puis mise à jour en 2016).

- Mark Crosby : il est l'auteur d'une carte du Seigneur des Anneaux à la façon de Google Maps (2015). De manière humoristique, le trajet de Frodo est affiché suivant le moyen de transport : à pied ou à dos d'aigle, etc.

Lien vers la carte

- Studio Muti : studio créatif fondé en 2011 et basé au Cap (Afrique du Sud), il a produit une carte intitulée The Realms of Middle-Earth, à mi-chemin de l’illustration et de l’infographie. Sur cette carte sont dispersés les principaux lieux du Seigneur des Anneaux, avec un design anguleux, des montagnes clairsemées, et des petits nuages qui moutonnent ici ou là. La carte est tellement stylisée et schématique qu’elle comporte des aberrations énormes : ainsi la rivière Lhûn se jette à la fois dans le golfe homonyme, et non loin de la baie de Forochel !

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- Mayra Magalhaes : cet illustrateur/designer, vivant actuellement au Brésil, a créé une carte/infographie montrant les routes suivies par Bilbo dans le Hobbit et par Frodo dans le Seigneur des Anneaux. La carte, visuellement proche de la carte de D. Reeve pour la trilogie cinématographique, est accompagnée par 4 vignettes regroupées sous le terme « curiosités sur l’univers de Tolkien » qui montrent 4 mini-cartes du monde réel, et des anecdotes associées.

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- MithiorenIthere* : il a créé une carte qui répond aux indications suivantes : « choisis un pays que tu veux visiter, choisis une destination journalière à l’intérieur de ce pays pour un séjour de 10 jours (soit 10 destinations) et crée une carte décrivant la route que tu prendrais et les choses les plus intéressantes que tu verrais sur le chemin ». Cette élégante carte montre ainsi des lieux de la Terre du Milieu visités à dos d’aigle, de Barad-Dûr jusqu’à Hobbiton.

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- Alex B. Hill : ce cartographe et designer a créé une carte intitulée Dwarf migrations of the four ages qui matérialise les migrations des nains en Terre du Milieu, de Durin I à Durin VII.

Site de l'artiste; Lien vers la carte

Les futuristes

- Matthew White : il propose une représentation clairement dystopique de la Terre du Milieu, en pixel art, en 1999 du Quatrième Âge ! La Terre du Milieu est désormais sillonnée par les chemins de fer, des mines d’uranium ont été ouvertes en Mordor, etc. La population dans certaines aires urbaines atteint le million d'habitants, et les hobbits ont leur propre république socialiste autonome.

Lien vers la carte

- Olivier Frot (né en 1966) : il a dessiné une carte intitulée « Le Cinquième Âge des Terres du Milieu » [Frot1995]. Les traits de côte évoquent l'Europe actuelle, et les toponymes bien connus de la Terre du Milieu ont été subtilement modifiés pour correspondre aux toponymes actuels : Eride, Dun, La Combe, Dolgud, Passe de Rohn, Gond, Minstir, Plateau de la Gorgone, Mord, Mer du Milieu, Mer de Rûne. La carte illustre un article intitulé « Gardien des années, gardien des ruines » de Alain Bonet15). Cet article brosse l’histoire de la Terre du Milieu au Quatrième Âge et aux âges suivants, jusqu'au Septième !

Lien vers une réinterprétation de la carte originale

- Peter Bird : ce professeur de géophysique et de géologie à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA) a imaginé une carte qui questionne le recouvrement de la Terre du Milieu et de la Terre. Ainsi, Paris se retrouve aux alentours de Tharbad.

Site de l’artiste; Lien vers la carte

Les cartes tridimensionnelles

- Gecko Art : ce site propose des cartes (essentiellement de pays ou de régions du monde réel), mais dont seules les profondeurs océanes sont en relief. Le relief est créé par un empilement de couches qui correspondent aux lignes de contours bathymétriques. Les coloris sont crème pour les terres et bleu turquoise pour les océans.

Site de l’artiste; Lien vers la carte

- Moonsinger : cet artiste a créé des cartes en relief de la Terre du Milieu et de Westeros. Ces cartes faites main sont élégantes, avec des reliefs et des forêts finement exécutés.

Site de l’artiste; Lien vers la carte de la Terre du Milieu; Lien vers la carte de Westeros

- 4D Cityscape : voir section « puzzles ».

- David Dow : il est l’auteur d’une superbe carte 3D générée par ordinateur à l’échelle 1:4,750,000, créée en 1999. L’auteur a relevé à la main et digitalisé les contours sur la carte de base.

Lien vers la carte

- Galendae* : cet artiste hongrois a créé en 2014 une carte 3D du Rohan en papier, dans le style des livres pop-up (mais sans le mécanisme associé, apparemment). Les couleurs se limitent au blanc et bleu.

Site de l'artiste; Lien vers la carte

- El-Sharra* : cet artiste a créée une carte en relief de la Terre du Milieu sous forme de tableau. Globalement harmonieuse, mais pas très fidèle dans le détail, cette carte couvre des régions inconnues à l’est de la Mer de Rhûn.

Site de l'artiste; Lien vers la carte

- Factum Arte : ce studio européen (basé à Madrid, Londres et Milan) est spécialisé dans la création de fac-similés d'œuvres d'art, patrimoniales ou archéologiques. En 2017, le studio a été chargé de créer une carte “4D” pour l'exposition Tolkien: Maker of Middle-earth de la bibliothèque Bodléienne de l'université d'Oxford (1er juin - 28 oct. 2018). La carte, physiquement tridimensionnelle, est augmentée d'une quatrième dimension grâce à une projection. Ce dispositif permet de visualiser les trajets des différents protagonistes du Seigneur des Anneaux.

Site du studio; Lien vers la carte

Les cartes scientifiques

- Margaret M. Howes : en 1967, M.M. Howes reconstruit la chronologie de la Terre du Milieu sur 100.000 ans [Howes1967] et propose trois cartes montrant l'extension de la couverture glaciaire: « l'Âge de Glace de Morgoth », le Second Âge et le Troisième Âge.

- Robert C. Reynolds : en 1974, R.C. Reynolds a appliqué la théorie de la tectonique des plaques à la Terre du Milieu [Reynolds1974] et a dessiné une carte géologique de la région du Rohan, Gondor et Mordor qui explique leur géomorphologie par l'existence de quatre plaques tectoniques.

- William A.S. Sargeant (disparu en 2002) : ce paléontologue de métier a dressé une carte de la Terre du Milieu [Sargeant1992] qui présente les failles et autres traces de la géologie. Il reprend et prolonge le travail de Robert C. Reynolds

- Radagast the Brown : sous ce pseudonyme se cache Dan Lunt, un chercheur en climatologie du Cabot Institute (University of Bristol, Royaume-Uni) qui a réalisé en 2013 une étude [Brown2013] du climat de la Terre du Milieu, publiée dans Journal of Hobbitlore. Il compare les climats de la Terre moderne, la Terre des dinosaures et la Terre du Milieu. Il a aussi localisé les endroits sur Terre semblables à la Comté et au Mordor. L'article a été transcrit en elfique et en khuzdul, le langage des nains (pour plus de vraisemblance, probablement).

- Chris Ingles & Lindy A. Orthia : ces deux chercheurs australiens ont dessiné une carte de la Terre du Milieu au Premier Âge [Ingles2016], classique et simplifiée, dans la catégorie des « recollages », en tonalités grises (les montagnes sont figurées par des aplats gris).

Arbre phylogénétique

Cet essai est accompagné d'une infographie réalisée par l'auteur, qui offre une manière de naviguer supplémentaire dans cette foison de cartes (voir Figure 8). Il s'agit littéralement d’une « carte de cartes », c'est-à-dire d’une représentation spatiale des cartes de la Terre du Milieu. Leur agencement est celui d’un « arbre phylogénétique », qui représente les relations de parenté (disons d'influence) entre cartes, dans une succession chronologique. Il s’agit, ni plus ni moins, que d’un arbre généalogique, dont Tolkien était si friand dans ses appendices. Les relations de parenté sont établies soit par des références clairement établies (sur la foi d’une déclaration de l'auteur de la carte par exemple) soit par examen des cartes entre elles. Par exemple, l'examen du dessin des côtes au nord de la Baie de Forochel peut indiquer une influence de la carte globale de Pete Fenlon et établir une inspiration claire. La largeur des branches de l’arbre, qui reprend la morphologie des diagrammes de Sankey, reflète l’importance des cartes qui se trouvent à leurs nœuds.

Figure 8. Une « carte de cartes ». La version originale a été publiée sur DeviantArt.

Conclusion

Nous voilà arrivés à la fin de ce panorama exhaustif : ouf ! J'aimerais mettre en lumière le travail de certains artistes cartographes, qui m’ont plus touché que d’autres : Jeff Murray, Roger Garland, fkcogus333, Joachim Hartwig, Peter C. Fenlon, Celestra Erit Ultima, Tomasz Kowal, ou les cartes « satellites » du collectif ME-DEM.

À toutes les époques, et pour des raisons diverses, nombre d’artistes ont voulu représenter la Terre du Milieu. La carte du Nord-Ouest de la Terre du Milieu à la veille de la Guerre de l’Anneau a été copiée plus qu’aucune autre, souvent avec très peu de variations par rapport à l’original, preuve que Christopher Tolkien a su équilibrer tous les ingrédients d’une bonne cartographie (toponymes, densité de détails, représentation, illustration de l’histoire, etc). En reprenant les « brouillons » de son père qui étaient en voie d’achèvement, il a atteint une sorte de « perfection expressive » qui a servi de modèle indépassable à toute la fantasy moderne.

Bibliographie

[Arc2005] Carte publiée en collaboration avec Julien Masencal, L'Arc et le Heaume (ISSN 2106-5551) n°1, p. 39, 2005.

[Ayrinhac2017] Simon Ayrinhac, La représentation cartographique chez J.R.R. Tolkien, in Fées, navigateurs & autres miscellanées en Terre du Milieu p. 51-64, 2017.

[Bador2014] Damien Bador, Audrey Morelle, Coralie Potot, Vivien Stocker, Jean-Rodolphe Turlin & Dominique Vigot, Le Monde des Hobbits, Le Pré aux Clercs, 2014.

[Beard1969] Henry N. Beard and Douglas C. Kenney, Bored of the Rings, Signet, 1969.

[Beard2001] Henry N. Beard and Douglas C. Kenney, Lord of the Ringards, trad. de l'anglais par Karim Chergui et Alain Névant, Bragelonne, 2001.

[Bourne2016] Paul Bourne et coll., Journeys and Maps (The One Ring: RPG), Cubicle 7 Entertainment Ltd, 2016.

[Bourne2017] Paul Bourne et coll., The Road Goes Ever On (The One Ring: RPG), Cubicle 7 Entertainment Ltd, 2017.

[Brown1979] L.A. Brown, The Story of Maps, Dover Publications, 1979.

[Brown2013] Brown, R., The climate of Middle Earth, Hobbitlore 1 p. 1-8, 2013.

[Day1978] David Day, A Tolkien Bestiary, Mitchell Beazley, 1978.

[Day1991] David Day, Tolkien: The Illustrated Encyclopedia, Mitchell Beazley, 1991.

[DeGraff2017] Andrew DeGraff, A.D. Jameson, Cinemaps, an atlas of 35 great movies, Quirk Books, 2017.

[Donaldson1998] Terry Donaldson, Lord of the Rings Oracle, Godsfield Books, 1998.

[Dulk2010] Roel den Dulk, De geschiedenis van de Ring in kaart gebracht, auto-édité, 2010.

[Dubourg2008] Eric Dubourg, A Response to ‘Mapping Arda’, Other Minds n°2, p. 37-40, 2008.

[Eckman 2013] Stefan Eckman, Here Be Dragons, exploring fantasy maps end settings, Wesleyan University Press, 2013.

[Fenlon1982] Peter C. Fenlon, An Artist's Interpretation of Middle Earth, including the wild lands – East, South, & North, avec Terry K. Amthor, taille 24’’x36’’, Iron Crown Enterprises, Stock#2100, 1982.

[Fenlon1994a] Peter C. Fenlon, Middle-earth Role Playing Poster Maps, Iron Crown Enterprises Stock#2008 (1994), incluant deux cartes : An artist's interpretation of Middle-earth including the Wild Lands - East, South, & North, par Peter C. Fenlon et Terry K. Amthor, (24’’x36’’) ; et A Campaign Map of Northwest Middle-earth par Eric Hotz (22’’x34’’).

[Fenlon1994b] Peter C. Fenlon, Northwestern Middle-earth Map Set, ICE, Stock#4001 (1994). Inclut 15 cartes couleurs à l’échelle 1 = 46.5 miles et 5 cartes à l’échelle 1= 20 miles.

[Fisher2010] J. Fisher, Sourcing Tolkien’s « Circles of the World »: Speculations on the Heimskringla, the Latin Vulgate Bible, and the Hereford Mappa Mundi, in Middle-earth and Beyond: Essays on the World of J.R.R. Tolkien, Cambridge Scholars Publishing, 2010.

[Fonstad1981] K.W. Fonstad, Atlas of Middle-Earth, Houghton Mifflin, 1981.

[Fonstad1983 ] K.W. Fonstad, Mapping Middle-Earth, Bulletin of the Wisconsin council for geographic education, p. 48-57, 1983.

[Frank1995] Wesley J. Frank, The Shire, ICE, 1995, Livre à couverture souple de 280 pages, 1 carte couleur de 42 X 53 cm recto-verso.

[Frot1995] Dragon Magazine n°27, p. 26-31 (décembre 1995 - janvier 1996).

[Hammond2015] W.G. Hammond & C. Scull, The Art of the Lord of the Rings, HarperCollins, 2015.

[Hartwig1996] Joachim Hartwig, Middle-earth CCG Maps, ICE, Stock#3338, 1996. Inclut deux cartes plastifiées.

[Hartwig1997a] Joachim Hartwig, Lord of the Rings Poster Map, ICE, Stock#2024, 1997.

[Hartwig1997b] Joachim Hartwig, MERP: Map of Middle-earth, ICE, Stock#31501, 1997.

[Howes1967] Margaret M. Howes, The Elder Ages and the Later Glaciations of the Pleistocene Epoch, Tolkien Journal, 3(2) p. 3-13, 1967.

[Ingles2016] Ingles, Chris, and Lindy A. Orthia, A New Synthesis on the Geology of Middle-earth: Genesis, Orogeny and Tectonics, Journal of Hobbitlore, 2016.

[Mandala2003] Joe Mandala, Maps of Middle-earth: Cities and Stronghold, Decipher, 2003.

[Michelucci1999] Luca Michelucci, Mappa del Silmarillion di Tolkien, Rusconi, 1999.

[Miniature1998] Miniature Wargames, n°183, août 1998.

[Morwinsky2000] Thomas Morwinsky, An alternative Continental Map for MERP, Other Hands n°29/30, p. 7-8, 2000.

[Morwinsky2007] Thomas Morwinsky, Stéphane Hoerlé, Gabriele Quaglia, Oliver Schick, Christian Schröder, Mapping Arda, Other Minds n°1, p. 9-20, 2007.

[Morwinsky2008] Thomas Morwinsky, Stéphane Hoerlé, Gabriele Quaglia, Oliver Schick, Christian Schröder, Mapping Arda - Reloaded, Other Minds n°2, p. 41-48, 2008.

[Morwinsky2011] Thomas Morwinsky, Population and Urbanization in Eriador, Other Minds n°13, p. 42-103, 2011.

[Morwinsky2014] Thomas Morwinsky, Demographics of Rhovanion in the Third Age, Other Minds n°14, p. 158-253, 2014.

[Morwinsky2015] Thomas Morwinsky, Settlements of Rhovanion, Other Minds n°15, p. 41-111, 2015.

[Morwinsky2016] Thomas Morwinsky, The Population of Gondor and Rohan, Other Minds n°16, p. 40-108, 2016.

[Morwinsky2017] Thomas Morwinsky, Urbanisation of Gondor and Rohan, Other Minds n°17, p. 123-199, 2017.

[Morwinsky2018] Thomas Morwinsky, The Demographics of Dor Wathui and Dunland, Other Minds n°18, p. 62-94, 2018.

[Porck2012] Thjis Porck, The Bones in the Soup: The Anglo-Saxon Flavour of Tolkien's The Hobbit, vol. 65, 2012.

[Post1979] Jeremiah Benjamin Post, An atlas of fantasy, Ballantine Books, 1979.

[Rabuck1992] Mark Rabuck, Northwestern Middle-Earth Gazetteer, ICE, Stock#4002, 1992. Inclut la carte d’Eric Hotz.

[Regius2016] Codex Regius, Middle-earth seen by the barbarians, CreateSpace, 2016.

[Reeve2002] Daniel Reeve, Maps of Middle-earth, Decipher, 2002.

[Reynolds1974] Robert C. Reynolds, The geomorphology of Middle-Earth, in swansea Geographer, vol. 11, p. 67-71, 1974.

[Sarjeant1992] Sarjeant, William Antony Swithin, The Geology of Middle-earth, Proceedings of the J.R.R. Tolkien Centenary Conference, 1992. Traduction : « La géologie de la Terre du Milieu », dans Tolkien, le façonnement d’un monde vol. 2, éd. Le Dragon de Brume, p. 173-185, 2014.

[Sibley1994] Brian Sibley et John Howe, The Map of Tolkien's Middle-earth, Harper Collins (London), 1994.

[Sibley1995a] Brian Sibley et John Howe, There and Back Again: The Map of The Hobbit, Harper Collins (London), 1995.

[Sibley1995b] Brian Sibley et John Howe, There and Back Again: The Map of The Hobbit, HarperPrism, 1995.

[Sibley1995c] Brian Sibley et John Howe, La Carte de la Terre du Milieu de Tolkien [Trad. The map of Tolkien's Middle Earth ], C. Bourgois, 1995.

[Sibley1996] Brian Sibley et John Howe, La Carte du Hobbit, nouvel aller-retour, C. Bourgois, 1996.

[Sibley1999] Brian Sibley et John Howe, The Map of Tolkien's Beleriand and the Lands to the North, HarperCollins (UK), 1999.

[Sibley2003a] Brian Sibley et John Howe, The Maps of Tolkien's Middle-earth, Harper Collins (London), août 2003.

[Sibley2003b] Brian Sibley et John Howe, The Maps of Tolkien's Middle-earth, Houghton Mifflin Company, nov. 2003.

[Sibley2008] Brian Sibley et John Howe, The Road Goes Ever On and On: The Map of Tolkien's Middle-earth, HarperCollins, 2008.

[Sibley2010a] Brian Sibley et John Howe, West of the Mountains, East of the Sea: The Map of Tolkien's Beleriand and the Lands to the North, HarperCollins (UK), 2010.

[Sibley2010b] Brian Sibley et John Howe, There and Back Again: The Map of Tolkien's “Hobbit”, HarperCollins (UK), 2010.

[Seeman1996] Chris Seeman, Mapping Middle-earth: An Interview with Pete Fenlon, Other Hands n°12, p. 37-40, janv. 1996.

[Stocker2013] V. Stocker, Pourquoi la carte de la Terre du Milieu et des Terres immortelles est-elle fausse ? Tolkiendil.com, 2013.

[Strachey1981] Barbara Strachey, Journeys of Frodo, An atlas of JRR Tolkien's The Lord of the Rings, HarperCollins Publishers Ltd, 1981.

[Strachey1998] Barbara Strachey, Journeys of Frodo, An atlas of JRR Tolkien's The Lord of the Rings, HarperCollins, (Reissue) edition, 1998.

[Strachey2003] Textes et cartes de Barbara Strachey, illustrations en N&B de Jérôme Lereculey, L'atlas du Seigneur des Anneaux, BFB Éditions, 2003.

[Strachey2010] Textes et cartes de Barbara Strachey, illustrations couleurs de Jérôme Lereculey L'atlas du Seigneur des Anneaux, Soleil, 2010.

[Turlin2012] Jean-Rodolphe Turlin, Promenade au Pays des Hobbits, Terre de Brume, 2012.

[Turlin2014] Jean-Rodolphe Turlin, Une cartographie de la Comté, in Tolkien, le façonnement d’un monde vol.2, p. 230-270, 2014.

[Tyler1976] James Edward Anthony Tyler, The Tolkien Companion, Gramercy, 1976.

[Wenzel1989] David T. Wenzel, The Hobbit, Eclipse Comics, 1989.

[Willis2014] D. Willis, Númenor et la Cottoniana — Enquête sur une île en forme d’étoile à cinq branches, in Tolkien, le façonnement d’un monde vol. 2, p. 141-154, 2014.

Voir aussi sur Tolkiendil

1) Sur l'histoire des cartes, voir The Lord of the Rings Maps: The Real History, sur le site TheOneRing.net.
2) Un essai très complet a été publié sur Tolkiendil rapidement après la découverte.
3) Lettre n°277 à Rayner Unwin, datée du 12 septembre 1965.
7) Voir Fonts
8) Tolkien Enterprises, division de The Saul Zaentz Company, est devenue Middle-earth Enterprises en 2010.
9) Voir l'article de Shannon Appelcline, A brief history of game #8: ICE, part one: 1980-1992 publié sur le site rpg.net.
11) D'autant que Tolkien a dessiné le trait de côte au nord de la Baie de Forochel (voir [Hammond2015], p. 202).
15) Voir l'article de S. Ayrinhac, Tolkien et la “Ludic Fantasy” publié sur JRRVF.
 
essais/geographie/panorama_cartographes.txt · Dernière modification: 06/07/2020 19:28 par Simon
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2020