Glamdring

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

DatesEntre 116 et 510 1A : Forgée à Gondolin
29 septembre 3021 3A : Départ probable de la Terre du Milieu au côté de Gandalf
CréateurGondolindrim
PossesseursTurgon, Trolls, Gandalf
ApparenceLe fourreau était bien décoré et la poignée incrustée de joyaux
SurnomCogneuse
SignificationAssommoir à Ennemis (sindarin)
En anglaisBeater, Foe-hammer
Première traductionBatteuse, Marteau à ennemis
RéférencesHob. III, IV, VI ; SdA II-3, 4, 5 ; SdA VI-7
« Le magicien tira de nouveau son épée, qui brillait encore dans l’obscurité. Elle bouillonnait de rage et luisait avec éclat quand des gobelins rôdaient alentour ; à présent, elle brûlait comme une flamme bleue tant elle se délectait d’avoir terrassé le grand seigneur de la caverne. Elle réussit sans peine à rompre les chaînes des gobelins et à libérer tous les prisonniers sans perdre de temps. Cette épée se nommait Glamdring, l’Assommoir à Ennemis, comme vous vous en souvenez peut-être. Les gobelins l’appelaient simplement Cogneuse et la détestaient encore plus que Mordeuse, si possible. » — Le Hobbit — Chapitre 4

Forgée à Gondolin au Premier Âge, Glamdring avait appartenu au roi Turgon. Après la destruction de la cité cachée, elle fit sûrement partie du butin d'un dragon ou d’Orques pendant de longues années avant de se retrouver dans le repaire des Trolls Hubert, Léon Legros et Tom. C’est là quelle fût retrouvée par Gandalf lors de sa participation à l’Expédition d’Erebor, aux alentours du 1er juin 2941 3A, en même temps qu’Orcrist et Dard. La veille de la Mi-Été, Elrond déchiffra les runes présentent sur les lames et permit à leur possesseur d’en connaître leur origine.

Gandalf utilisa Glamdring pendant quatre-vingt ans. Elle tua le Grand Gobelin au début du mois de juillet 2941 3A et elle détruisit l’épée du Balrog lorsque l’Istar le combattit dans les mines de la Moria le 15 janvier 3019 3A. Il est écrit nulle part que Gandalf emporta son épée lors de la Dernière Chevauchée des Gardiens des Anneaux. Cependant, cela est fort probable au même titre qu’il emmena Scadufax avec lui et que cette lame resta de longues années en sa possession. Étant une lame elfique, Glamdring brillait d’une lueur bleutée quand des Orques se trouvaient à proximité. Ces derniers l’appelaient d’ailleurs Cogneuse.

Note linguistique

Glamdring
Languesindarin
SignificationLe nom sindarin de cette épée est glosé comme « Marteau à Ennemis ».
Si l'on peut reconnaître facilement le composant dring comme « marteau », en lien avec la racine √DRING, « frapper », la signification de l'autre moitié du nom est beaucoup moins transparente. En effet, glam est défini comme « vacarme, tumulte, cri et beuglement confus de bêtes » : seuls glamog et Glamhoth signifient « orcs » à proprement parler. Ainsi, la traduction fournie n'est pas toute à fait littérale.
RéférencesRP p. 400 ; PE 17, p. 39, 84 ; WJ, p. 391

 
encyclo/artefacts/armes/epees/glamdring.txt · Dernière modification: 06/04/2020 16:47 (modification externe)
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2020