Mearas

RaceChevaux
CavaliersLes Rois du Rohan et leurs fils
RégionNord du Rhovanion puis Rohan
SignificationChevaux (vieil anglais)
RéférencesSdA III-2, 5 & 6 ; SdA App. A ;
CLI III-II ; Let. 268
« C’étaient les mearas, qui ne voulurent jamais porter quiconque, hormis le Roi de la Marche ou ses fils, jusqu’au temps de Scadufax. Chez les Hommes, on disait d’eux que Béma (Oromë pour les Eldar) avait dû apporter leur ancêtre de l’Ouest-outre-Mer. » — Le Seigneur des Anneaux — Appendice A — Chapitre II

Selon les Hommes, les Mearas étaient des chevaux amenés de l’Ouest-outre-Mer par le Vala Béma1). Ils avaient une longévité similaire à celle des humains, comprenaient leur langage, étaient fiers, nobles et étaient les plus rapides des chevaux.

Le premier d’entre eux, le père des Mearas2)3), fut dressé par le seigneur des Éothéod, Eorl le Jeune qui le nomma Felaróf. Depuis lors, les mearas ne se laissèrent monter que par les Rois du Rohan ou par leurs fils, jusqu’au cas exceptionnel de Scadufax qui se laissa chevaucher par Gandalf. Il fut le dernier de sa noble lignée à fouler la Terre du Milieu car il partit avec son maître en Valinor après les événements de la Guerre de l’Anneau4).

Mearas connus

Bien qu’il ne soit pas indiqué clairement que Snawmana était un mearas, on peut pourtant supposer sans grande hésitation son origine prestigieuse.

En effet, il est dit que Scadufax était le plus grand des Mearas5), il n’était donc pas le seul de son groupe à fouler l’herbe du Rohan à la fin du Troisième Âge. De ce fait, il est quasiment certain qu’après que Gandalf eut pris Scadufax, Théoden allait choisir une monture parmi les Mearas et non pas un cheval ordinaire pour partir en guerre.

En conséquence, Piedléger, le père de Snawmana6) apparaît également dans cette liste.

Histoire externe

Dans les brouillons du Seigneur des Anneaux7), Tolkien indique que les Mearas avaient été apporté en Terre du Milieu par les Númenóréens. Mais c’est bien de Valinor qu’ils proviennent, comme cela est indiqué dans Le Seigneur des Anneaux publié8) et confirmé dans la Lettre n° 268 adressée à Mlle A.P. Northey9). Dans celle-ci, Tolkien signale que le sang de Scadufax venait d’Aman. D’ailleurs, le professeur nous apprend, dans les brouillons du Silmarillion10), que les pères des chevaux galopant au Premier Âge sur les terres de Fingolfin et de Fingon venaient également des Terres Immortelles.

Note linguistique

Mearas
Languevieil anglais
SignificationPluriel de mearh, « cheval ».
RéférencesCLI III-II, note n° 6, p. 348 ; PE 17, p. 78

1) , 8) Le Retour du Roi, appendice A, partie 2.
2) , 5) Les Deux Tours, livre III, chapitre 2.
3) Les Deux Tours, livre III, chapitre 6.
4) , 9) Lettres, lettre n° 268 du 19 janvier 1965.
6) Le Retour du Roi, livre V, chapitre 6.
10) La Formation de la Terre du Milieu, chapitre VII, Seconde version des premières Annales.
 
encyclo/biologie/faune/mearas.txt · Dernière modification: 06/04/2020 18:47 (modification externe)
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2020