Guerre Arnor-Angmar

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Datesv. 1300 - 1975 3A
Région Eriador
En anglaisArnor-Angmar War
Forces en présence
Peuples LibresHommes d'Arthedain et de Cardolan
Elfes du Lindon, d'Imladris et de Lothlórien
Hobbits du Comté (participation incertaine)
Hommes du Gondor et du Rhovanion
EnnemisHommes et Orques d'Angmar
Hommes du Rhudaur
Esprits des Tertres
Capitaines
Peuples Libres Arthedain : Argeleb Ier, Arveleg Ier, Araphor, Argeleb II, Arvegil, Arveleg II, Araval, Araphant, Arvedui
Gondor : Eärnur
Elfes : Círdan, Glorfindel, Elrond
Ennemis Roi-Sorcier
Batailles
Batailles des Collines du Vent (1356 & 1409 3A)
Première bataille de Fornost (v. 1409 3A)
Bataille inconnue (1851 3A)
Seconde bataille de Fornost (1974 3A)
Troisième bataille de Fornost (1975 3A)
Références SdA App. A, App. B ; PM I-7
« Ce fut au début du règne de Malvegil d’Arthedain que le Mal gagna l’Arnor. Car s’instaura au nord, au-delà des Landes d’Etten, le royaume d’Angmar. » Le Seigneur des Anneaux - Appendice A - I

Lorsque Eärendur, roi d'Arnor, mourut en 861 3A, ses fils se divisèrent sur la question de la succession. De ce désaccord naquit la tripartition du royaume : Arthedain au nord-ouest, Rhudaur au nord-est et Cardolan au sud. Considérablement fragilisé par le morcellement de son territoire, l’Arnor continua lors des siècles suivants de souffrir de querelles de souveraineté qui l'affaiblirent encore davantage 1). Aux alentours de 1300 3A, sous le règne de Malvegil d’Arthedain, les Nazgûl firent leur réapparition et les Montagnes de Brume se remplirent à nouveau d'Orques. Tirant parti de la désunion des Dúnedain en Arnor, le Roi-Sorcier se rendit en Angmar, à la pointe septentrionale des Hithaeglir, pour y fonder un royaume rassemblant Orques et Hommes vils, réunis pour hâter la destruction d’Arnor. Alors que la lignée des descendants d’Isildur, saignée par les conflits fratricides, s’éteignait au Rhudaur et au Cardolan, Argeleb Ier puis Arveleg Ier, mirent en avant leur ascendance pour revendiquer leur droit à régner sur les trois territoires. Résistant aux prétentions d’Arthedain, le Rhudaur s’allia secrètement avec l'Angmar pour combattre le roi Argeleb, venu porter la guerre contre eux. Autour des Collines du Vent, emplacement stratégique où était conservé l’un des palantíri, eurent lieu plusieurs batailles pendant lesquelles le ralliement du Cardolan et des Elfes du Lindon à la bannière d’Arveleg permit de contenir un temps les assauts d’Angmar.

Finalement battus en 1409 3A par une nouvelle offensive d'Angmar, les forces d'Arthedain et de Cardolan perdirent le contrôle d’Amon Sûl et de ses défenses, ce qui entraîna l’invasion et le ravage du Cardolan, où seule une poignée de Dúnedain, réfugiés aux Coteaux des Tertres, résistait encore à l’envahisseur. Simultanément, le Rhudaur tombait entièrement aux mains d’Hommes mauvais, serviteurs du Roi-Sorcier. Les armées d’Angmar purent atteindre une première fois Fornost, capitale d’Arthedain, cependant défendue avec succès par Araphor et Círdan, seigneur des Havres-Gris, qui poussèrent leur avantage jusqu’à rejeter la force d’invasion en dehors des Hauts-du-Nord.

L'alliance unissant Dúnedain, elfes venus de Lindon, d’Imladris et de Lothlórien, tint alors tête à l'Angmar plusieurs siècles durant. Toutefois, aux affres de la guerre vint s’ajouter le coût humain élevé d’une épidémie de peste qui mit un terme à l’agonie du Cardolan, emportant avec elle les derniers défenseurs Dúnedain. Dès lors inoccupée, la région devint le repaire d’esprits maléfiques envoyés l'Angmar et le Rhudaur. En 1851, après une victoire sur son ennemi, le roi Araval essaya d’occuper à nouveau le territoire perdu, mais la présence terrifiante des Esprits des Tertres fit fuir les colons et laissa toute tentative de réinstallation sans lendemain 2).

Le conflit redoubla d'intensité au cours du règne d'Araphant, qui choisit de se tourner vers le royaume du Gondor en proposant son fils et héritier, Arvedui, en mariage à la fille du roi Ondoher, Fíriel. Scellée en 1941 par ces noces, l’alliance voulue par Araphant ne porta pas immédiatement ses fruits : en effet, le Gondor était déjà engagé dans une guerre contre les Chariotiers et ne pouvait dépêcher immédiatement de renforts en Arnor. Fort de son lignage et de son union avec Fíriel, Arvedui appuya sa revendication à hériter de la couronne du Gondor lorsqu'Ondoher et ses fils périrent contre les Chariotiers en 1944 3A. Toutefois, ses prétentions furent rejetées au profit d'Eärnil II, un capitaine du Gondor issu de la maison royale et auréolé d'une récente victoire.

Quelques dizaines d’années plus tard, se sachant proche d’un désastre, Arvedui pressa son allié du sud de venir à son secours. En vain, car par un ultime assaut mené en 1974, le royaume d’Arthedain fut définitivement vaincu, Fornost détruite et Arvedui dut se résoudre à la fuite jusqu'à ce qu'il périsse dans la Baie du Forochel, à la suite d'un naufrage. Le Roi-Sorcier laissa derrière lui un pays désolé et contraignit ses derniers occupants à se retirer au Lindon.

Ce n’est qu’en 1975 qu’une flotte conduite par Eärnur, prince héritier du Gondor, débarqua aux ports d’Harlond et Forlond. Aussitôt rejoint par Círdan ainsi que par un contingent d’Imladris, commandé par Glorfindel, il partit affronter l’armée d’Angmar stationnée dans les ruines de Fornost. Ils remportèrent devant la ville une victoire décisive provoquant la ruine totale d'Angmar, tant et si bien qu’il ne devait rester aucun séide du seigneur des Nazgûl à l’ouest des Monts Brumeux 3)et que celui-ci n’eut d’autres choix que de fuir au Mordor.

Malgré l'anéantissement des royaumes humains et le départ des Dunedains survivants en clandestinité, la campagne du Roi-Sorcier contre l'Arnor ne parvint pas à assurer une mainmise pérenne d'Angmar sur la région, ni ne réussit à éteindre la lignée des descendants d'Elendil qui put persister au travers d'Aranarth, premier chef des Chefs des Dúnedain du Nord.

1) Loin de se cantonner à un simple contentieux politique, ces querelles se sont aggravées en une guerre civile ouverte entre les royaumes d'Arnor, durant laquelle périt notamment Argeleb I ; PM I - 7
2) PM I - 7
3) Il ne devait pas rester non plus de serviteurs du Roi-Sorcier à l'est des Monts-Brumeux car ils en furent chassés par les Éothéod ; CLI 3 - 2
 
encyclo/evenements/3a/guerres/guerre_arnor_angmar.txt · Dernière modification: 04/11/2022 19:51 par Barboto
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2022