Tolkien, le biopic de la Fox Searchlight

  • Réalisateur : Dome Karukoski
  • Acteurs principaux : Nicholas Hoult (J.R.R. Tolkien), Lily Collins (Edith Bratt)
  • Sortie en France : 19 juin 2019

Synopsis

Au début du 20ème siècle en Angleterre, le jeune orphelin très imaginatif J.R.R. Tolkien lutte pour trouver sa place dans la vie, tourmenté par des créatures, des chevaliers et des langues inventées, à des années de devenir le célèbre auteur du Hobbit et de la trilogie du Seigneur des Anneaux. Se rebellant contre les attentes de ses tuteurs, Tolkien se lie d'amitié, à l'école, avec un groupe d'artistes partageant les mêmes idées et dans le même temps, entretient une relation interdite avec une autre locataire de la maison. Quand l'éclatement de la Première Guerre mondiale plonge Tolkien dans un pays sombre et étranger, il doit partir dans une grande aventure et combattre pour tout ce à quoi il tient — l'amour, la fraternité et le pouvoir de l'imagination.

TOLKIEN mets en scène Nicholas Hoult (X-Men: Apocalypse, Warm Bodies), Lily Collins (Rules don't apply, To the Bone), et Derek Jacobi (Murder on the Orient Express, My week with Marilyn). Il est réalisé par Dome Karukoski (Tom of Finland) et distribué par Fox Searchlight Pictures (The Shape of Water, Three Billboards outside Ebbing Missouri).

Trailer

Historique

Le 21 novembre 2013, sur la vague des films adaptés du Hobbit, on apprenait que la société de production Fox Searchlight s'était lancée dans la production d'un biopic consacré à J.R.R. Tolkien. Le film devrait s'intéresser aux jeunes années de Tolkien, notamment son expérience lors de la Première Guerre mondiale et sa relation avec sa femme Edith. Ce sont Stephen Beresford et David Gleeson qui sont en charge d'écrire le script1).

Entre 2013 et 2017 le projet semblait avoir été abandonné, mais le 24 juillet 2017, le journal Deadline Hollywood a dévoilé que le projet était toujours en préparation et que la Fox avait embauché le réalisateur finlandais Dome Karukoski pour prendre les rênes du film2).

Dome Karukoski in Jussi Award
Dome Karukoski aux Prix Jussi 2011

Casting

Au casting de ce biopic, c'est Nicholas Hoult, acteur par ailleurs vu à partir de 2011 dans la franchise X-Men et ses suites sous les traits du Fauve, qui est pressenti pour incarner J.R.R. Tolkien.

Nicholas Hoult est J.R.R. Tolkien.

Nicholas Hoult est J.R.R. Tolkien3).

La femme de Tolkien, Edith Bratt, serait elle incarnée par l'actrice Lily Collins, fille du batteur Phil Collins, que l'on a pu voir en 2012 dans le film Blanche-Neige avec Julia Roberts4).

Lily Collins est Edith Bratt.

Lily Collins est Edith Bratt 5).

Le père Francis Morgan, le tuteur légal de Tolkien et de son frère après la mort de leur mère, sera quant à lui incarné par l'acteur Colm Meaney, que l'on a notamment pu voir de 2011 à 2016 dans la série américaine Hell on Wheels, dans le rôle de Thomas Durant6).

Colm Meaney incarne le père Francis Morgan

Colm Meaney incarne le père Francis Morgan.

Rendu célèbre par son rôle dans le film à gros budget Dunkirk de Christopher Nolan, l'acteur Tom Glynn-Carney a été choisi pour jouer le rôle de l'ami d'enfance de Tolkien, Christopher Wiseman7)

Tom Glynn-Carney est Christopher Wiseman.

Tom Glynn-Carney est Christopher Wiseman.

L'actrice Genevieve O'Reilly joue quant à elle un rôle toujours inconnu à l'heure actuelle.

Tom Glynn-Carney a par ailleurs publié sur Instagram, deux photos de Paddy Gibson et Anthony Boyle, incarnant respectivement Robert Gilson et G.B. Smith, les deux derniers membres du T.C.B.S.

Paddy Gibson dans le rôle de Rob Gilson.

Paddy Gibson dans le rôle de Rob Gilson.

Anthony Boyle incarne G.B. Smith.

Anthony Boyle incarne G.B. Smith.

Le 15 novembre, on a apprit le choix de Craig Roberts pour jouer un tommy nommé Sam, un personnage en partie inventé, probablement censé être une ordonnance qu'aurait croisé Tolkien durant ses mois en Somme. Vu le nom de son personnage, il est probable que le personnage jouera le rôle d'inspiration à Tolkien pour son personnage de Samsaget Gamgie dans le Seigneur des Anneaux8).

Craig Roberts at the Moet BIFA British Independent Film Awards 2014 (15356308524)
Craig Roberts au Moet BIFA British Independent Film Awards en 2014

Tournage

Les premiers tournages ont débuté le 12 octobre 2017 dans la ville de Liverpool9), un choix étonnant alors que Tolkien n'a jamais mis les pieds à Liverpool, mais qui l'est moins quand on sait que la ville accueille déjà le tournage de la série anglaise Peaky Blinders, qui se déroule à Birmingham dans les années 1910-1920, soit à peu près la période où Tolkien vivait lui aussi à Birmingham.

Ci-dessous, vous trouverez quelques photos du tournage à Liverpool. La scène filmée ici est sans aucun doute l'une des célèbres parties de rugby dans lesquelles Tolkien, Wiseman, ainsi que leurs amis Gilson et Smith du TCBS s'affrontaient à l'occasion. D'autres photos sont disponibles sur les articles suivants :

Mi-novembre, le tournage s'est déplacé dans la ville d'Oxford et s'est terminé début décembre.

Critiques

Quentin — juin 2019 (résumé)

Avant toute chose, il convient de rappeler que le film Tolkien est un biopic, et non pas un documentaire ; il doit donc divertir, et transmettre au public, outre les données biographiques les plus essentielles relatives à l’auteur du Seigneur des Anneaux, des émotions, une expérience de spectateur à la fois engageante et susceptible d’être partagée par une large audience. En cela, le film est une réussite. Passées quelques premières scènes qui sont comme un passage nécessaire et s’enchaînent rapidement, le film rentre dans ce qui sera son sujet principal : les années de jeunesse de Tolkien, depuis la formation du TCBS, un club d’amis de l’Exeter College, jusqu’à l’épreuve de la Grande Guerre. Ce choix du sujet est appréciable, et permet d’éviter le film « liste de courses » où l’on se sentirait obligé de passer par chacun des événements pertinents de la vie de J.R.R. Tolkien. Tolkien ne commet pas cette erreur et, en resserrant sa thématique sur la décennie 1907-1917, permet de poser ses personnages (les quatre membres du TCBS essentiellement, ainsi qu’Edith), et de brosser un portrait attachant, magnifié par le jeu des acteurs, tous plutôt bien choisis, et réhaussé par la qualité des décors et de la reconstitution.

Du point de vue du contenu, on peut être plus mitigé. D’un côté, Tolkien a le grand mérite de ne pas écraser l’auteur sous le poids de son œuvre. Le film prend le soin de s’attacher à ses états d’âmes, ses troubles, et d’humaniser finalement un auteur souvent un peu mythifié. En se focalisant sur ses années de jeunesse, lorsque Tolkien n’était pas encore le professeur à Oxford que l'on connaît généralement, il est plus facile pour le film de faire apparaître un homme en proie à des doutes et animé par des rêves, amoureux et parfois tapageur, riche de ses connaissances philologiques déjà affirmées et miné par le dénuement auquel sa condition d’orphelin le réduit.

D’un autre côté, le film laisse apparaître ses faiblesses précisément lorsqu’il s’attache à rappeler que Tolkien est l’auteur de cette immense fresque épique qu’est le Seigneur des Anneaux. Cela donne parfois lieu à des parallèles incongrus, comme lorsque le film affuble le lieutenant Tolkien d’un certain Sam Hodges, soldat autrement inconnu au bataillon, pour rejouer des scènes célèbres de la trilogie de Peter Jackson. Les hallucinations qui secouent Tolkien lors des batailles et font apparaître Nazgûl et cavaliers en armure tranchent d’avec le reste du film, et surtout occultent complètement le fait que les batailles épiques du Seigneur des Anneaux, loin d’être une transposition des carnages de la Première Guerre Mondiale, en sont une antithèse, avec tout ce qu’un tel anoblissement des combats peut avoir de problématique pour une génération ayant connu l’absurdité meurtrière de la guerre des tranchées, bien souvent ressentie comme une vaste boucherie sans véritable objet.

Par ailleurs, le film, en ce qu’il souhaite s’attacher à ce qui est familier au spectateur, à savoir le Seigneur des Anneaux, passe complètement sous silence l’élaboration des récits qui composent le Silmarillion, élaboration pourtant contemporaine des événements du film, et sur laquelle l’influence de ces expériences de jeunesse est beaucoup plus palpable et explicite. Ainsi, pas un mot de la Chute de Gondolin, pourtant rédigée en 1917 lors de la convalescence de Tolkien au retour des tranchées, et qui a tout récemment fait l’objet d’une nouvelle édition . En revanche, l’idée cruciale que les récits de la Terre du Milieu ont été élaborés pour donner un contenu et une assise mythologique aux langues inventées par Tolkien est bel et bien détaillée, même si son inspiration est attribuée, de manière un peu curieuse mais qui satisfait aux besoins de la narration cinématographique, aux suggestions d’Edith Bratt et de Joseph Wright.

En définitive, je recommanderai très volontiers Tolkien à une audience qui ne connaît de J.R.R. Tolkien rien sinon qu’il est l’auteur du Seigneur des Anneaux ; cela permettra de découvrir ses difficultés de jeunesse, son implication dans le TCBS qui fut si déterminante dans l’élaboration tant de sa personnalité que de l’inspiration esthétique de son œuvre, et surtout son histoire d’amour avec Edith, qui méritait qu’on lui accorde la part belle. Le film propose un spectacle hollywoodien réussi pour découvrir l’homme derrière l’œuvre, et reste efficace en lui-même en tant que film. En revanche, il échoue assez largement à élucider l’interaction complexe entre le vécu et l’inspiration artistique, et plutôt que de proposer quelques pistes nuancées pour expliquer comment l’univers de la Terre du Milieu s’est élaboré au cours de ces années décisives, Tolkien multiplie les parallèles forcés et entretient des idées préconçues qui ménageront, certes, un public peu familier de l’œuvre tolkienienne, mais n’éclaireront en rien les rapports pourtant réels et multiples entre ces expériences de jeunesse et le développement formidable de son imaginaire.

Voir la critique détaillée

Dvd et Blu-ray



 Tolkien Tolkien
Blu-ray
Description
TOLKIEN revient sur la jeunesse et les années d’apprentissage du célèbre auteur. Orphelin, il trouve l’amitié, l’amour et l’inspiration au sein d’un groupe de camarades de son école. Mais la Première Guerre Mondiale éclate et menace de détruire cette « communauté ». Ce sont toutes ces expériences qui vont inspirer Tolkien dans l’écriture de ses romans de la Terre du Milieu.
Réalisateur(s)Dome Karukoski
Studio(s)Twentieth Century Fox France
Date23 octobre 2019
Languefrançais
Prix indicatif25.00 €
SitesAmazon.fr

 Tolkien Tolkien
DVD
Description
TOLKIEN revient sur la jeunesse et les années d’apprentissage du célèbre auteur. Orphelin, il trouve l’amitié, l’amour et l’inspiration au sein d’un groupe de camarades de son école. Mais la Première Guerre Mondiale éclate et menace de détruire cette « communauté ». Ce sont toutes ces expériences qui vont inspirer Tolkien dans l’écriture de ses romans de la Terre du Milieu.
Réalisateur(s)Dome Karukoski
Studio(s)Twentieth Century Fox France
Date23 octobre 2019
Languefrançais
Prix indicatif25.00 €
SitesAmazon.fr

Sur Tolkiendil

1) Exclusive: 'Tolkien' biopic will look at origins of 'Hobbit,' 'LOTR' by Steven Zeitchik, Los Angeles Times, 21 novembre 2013. Consulté le 31 août 2017.
2) Dome Karukoski To Helm J.R.R. Tolkien Biopic by Mike Fleming Jr, Deadline Hollywood, 24 juillet 2017. Consulté le 31 août 2017
3) Crédits photographiques : Nicholas Hoult, 2013.jpg (2015, March 14). Wikimedia Commons. Tolkien 1916.jpg (2015, October 27). Wikimedia Commons.
4) Lily Collins Joins Nicholas Hoult in J.R.R. Tolkien Biopic by Rebecca Ford, The Hollywood Reporter, 30 août 2017. Consulté le 31 août 2017.
5) Crédits photographiques : Lily Collins WonderCon 2013.jpg (2017, January 10). Wikimedia Commons. Edith Tolkien, J.R.R. Tolkien, une biographie.
6) Colm Meaney Cast In Fox Searchlight’s ‘Tolkien’ by Anita Busch, Deadline, 12 octobre 2017. Consulté le 13 octobre 2017.
7) Tom Glynn-Carney Signs on for ‘Tolkien’ Biopic by Stewart Clarke, Variety, 25 octobre 2017. Consulté le 25 octobre 2017.
8) ‘Red Oaks’ Star Craig Roberts Joins Fox Searchlight’s J.R.R. Tolkien Biopic (EXCLUSIVE) by Leo Barraclough, Variety, 15 novembre 2017. Consulté le 20 novembre 2017.
9) New Tolkien film to start shooting in Liverpool by Stephen Chapman, Prolific North, 12 octobre 2017. Consulté le 13 octobre 2017.
 
divertissements/adaptations/biopic_tolkien_fox.txt · Dernière modification: 26/06/2019 19:04 par Druss
Partager sur
Nous rejoindre sur
https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2019