Grand’Peur

Datesvers 1000 - 3019 3A
LieuRhovanion
Autres nomsVertbois-le-Grand
Bois aux Vertes Feuilles
En sindarinTaur-e-Ndaedelos, Taur-nu-Fuin, Eryn Lasgalen
En anglaisMirkwood
Première traductionForêt Noire
Voir aussiGalen (homonymes)
« Mais le chemin qui traverse Grand’Peur est sombre, dangereux et semé d’embûches, dit-il. Il est difficile d’y trouver à boire ou à manger. Ce n’est pas encore la saison des noix – bien qu’elle puisse encore se terminer avant que vous ne soyez de l’autre côté –, et c’est à peu près le seul aliment comestible que l’on puisse trouver dans cette végétation où vivent des créatures étranges, sombres et sauvages. » — Le Hobbit — Chapitre 7

Grand’Peur (ou forêt de Grand’Peur) est le nom de l’immense forêt qui se tenait sur la plus grande partie du Rhovanion. Sa limite ouest suivait le cours de l’Anduin, à l’est des Montagnes de Brume. Au nord, elle montait presque jusqu’aux racines des Montagnes Grises et au sud, elle descendait jusqu’aux Terres Brunes. Sa frontière ouest suivait d’abord le cours de la Rivière Courante vers le sud, puis continuait plein sud jusqu’aux Terres Brunes. À l’est, à environ 60 miles de sa délimitation sud, se trouvait une grande zone dépourvue d’arbres nommée l’Anse de l’Est. L’« isthme » forestier créé par cette brèche fut appelé l’Étranglement.

Dans sa moitié nord, Grand’Peur était traversée par la Rivière de la Forêt, qui prenait sa source dans les Montagnes Grises et coulait jusqu’au Long Lac, par son affluent, la Rivière enchantée, qui coulait depuis les Montagnes de Grand’Peur, et par un autre petit cours d’eau sans nom, qui partait aussi des Montagnes de Grand’Peur, mais courait au sud-est jusqu’à la Rivière Courante. Au nord-est se trouvait le palais souterrain des Elfes Sylvains du roi Thranduil, d’où partait le Sentier des Elfes qui formait, avec la Vieille Route de la Forêt, les deux seules routes traversant Grand’Peur d’est en ouest. Au sud, le seul élément géographique remarquable était la colline d’Amon Lanc, à la lisière sud-ouest, ancienne capitale du royaume des Elfes Sylvains sous Oropher, avant qu’elle n’accueille Dol Guldur, la forteresse de Sauron.

A l’origine, la forêt se nommait Vertbois-le-Grand avant la venue de Sauron à Dol Guldur. La forêt reçut le nouveau nom de Grand’Peur car elle était peu à peu envahie de créatures maléfiques comme les araignées géantes descendantes d'Ungoliant, d'Orques ou d'écureuils noirs. Les arbres y poussaient sombres et tordus, donnant une impression d'obscurité et d'oppression. La forêt était devenue très dangereuse à traverser, et seuls les Elfes Sylvains du royaume de Thranduil en peuplaient encore le nord-est. Quelques Hommes des Bois et des Béorniens habitaient à sa lisière, mais jamais ils ne s'aventuraient très profondément sous les frondaisons. Bilbo Bessac la traversa par le Sentier des Elfes.

Après la Guerre de l’Anneau, Celeborn et Thranduil commandèrent la destruction de Dol Guldur et l'assainissement de la forêt, qui prit le nom d'Eryn Lasgalen, le Bois aux Vertes Feuilles. Celeborn et Thranduil partagèrent alors la forêt : la zone partant de l’Étranglement jusqu’aux Montagnes de Grand’Peur fut donnée aux Béorniens et aux Hommes des Bois, tandis que la partie nord fut régie par Thranduil et la partie sud par Celeborn.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
encyclo/geographie/forets/rhovanion/grand_peur.txt · Dernière modification: 17/08/2020 08:19 par Druss
Nous rejoindre sur https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2020