Sirion

« Le grand et beau pays de Beleriand s'étend de chaque côté du puissant fleuve Sirion que les poètes ont si souvent chanté. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 14

Le Sirion, un des plus grands fleuves du Beleriand, coulait sur plus de 1500 kilomètres depuis sa source dans les montagnes de l'Ered Wethrin jusqu'à son large delta dans la Baie de Balar. Son cours se faisait souterrain sur 15 kilomètres, depuis les Chutes du Sirion, jusqu'aux Portes du Sirion, passant alors sous l'Andram, le Grand Mur de Beleriand. Le Sirion était connu comme la frontière entre l'Est et l'Ouest du Beleriand.

Les Portes du Sirion (© Ted Nasmith)

De nombreux affluents le rencontraient depuis sa source à Eithel Sirion, dans l'Ered Wethrin. Tout d'abord le Rivil, qui descendait du Dorthonion pour rejoindre le Sirion dans les Marais de Serech. Puis le Mindeb qui coulait depuis les Crissaegrim, affluait en bordure de la forêt de Brethil. Le Teiglin, coulant aussi depuis l'Ered Wethrin, rencontrait le Sirion dans le sud de la forêt de Brethil. L'Esgalduin se jetait dans le Sirion à hauteur de son confluent avec le Teiglin. L'Aros, rivière de l'est du Beleriand, se jettait dans le Sirion dans l'Aelin-uial, juste au-dessus de l'Andram. Le Narog, le plus important, confluait au cœur de Nan-tathren, juste avant son embouchure et son delta.


 
encyclo/geographie/eaux/beleriand/sirion.txt · Dernière modification: 19/04/2009 03:12 par amra
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager