Les systèmes d’écriture

« Les écritures et les lettres utilisées au Troisième Âge avaient toutes au final une origine eldarine, et étaient déjà d’une grande antiquité à cette époque. Elles avaient atteint un développement alphabétique complet, mais d’anciens modes étaient toujours usités, dans lesquels seules les consonnes étaient dénotées par des lettres complètes. »1)
Le Seigneur des Anneaux — Appendice E — II. De l’écriture

Les Portes de la Moria (© John Howe)

Les langues sont avant tout orales mais lorsque vient l’envie de les retranscrire sur le papier ou la pierre, un système d’écriture devient indispensable. Ainsi, comme il inventa des langues, J.R.R. Tolkien inventa des systèmes d’écriture, que nous vous proposons de découvrir ici. Une page spécifique est consacrée aux premières versions des systèmes d’écriture inventés par Tolkien. Vous pouvez directement consulter la liste de tous les articles sur les systèmes d’écriture sur cette page.

Les sarati

Le premier des systèmes d’écriture fut inventé en Aman par Rúmil, ce sont les sarati, également connus sous le nom de tengwar de Rúmil. C’est à partir de cet alphabet que furent plus tard conçus les tengwar de Fëanor. Supplantés par ce dernier système avant l’Exil des Ñoldor, les sarati ne passèrent jamais dans l’usage courant en Terre du Milieu.

Les tengwar

Les tengwar constituent le plus populaire des alphabets inventés par J.R.R. Tolkien. Ils furent inventés par Fëanor sur la base des sarati de Rúmil. Les tengwar étaient principalement utilisés pour être écrits à la plume ou au pinceau, quoiqu’il fût possible de les inciser sur des surfaces dures.

Les cirth

Les cirth sont des runes qui furent inventées par les Sindar de Beleriand pour être gravées dans le bois ou la pierre. Supplantées par les tengwar chez les Elfes, elles furent surtout utilisées par les Nains, qui aimaient graver la pierre et répandirent leur usage partout où ils allaient en Terre du Milieu.

Les runes

Les runes sont un mode d’écriture tiré des runes médiévales anglo-saxonnes, servant à représenter les cirth employés par les Nains d’Erebor dans le Hobbit, à une époque où Tolkien n’avait pas encore inventé les cirth. Elles n’appartiennent donc qu’incidemment au Légendaire, comme le vieil anglais utilisé pour représenter la langue des Rohirrim dans le SdA.

Blason

1) Version originale : « The scripts and letters used in the Third Age were all ultimately of Eldarin origin, and already at that time of great antiquity. They had reached the stage of full alphabetic development, but older modes in which only the consonants were denoted by full letters were still in use. »
 
langues/ecritures.txt · Dernière modification: 13/09/2014 13:02 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
// Copyright Tolkiendil echo "Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-".date("Y")."
";