Utilisation des langues inventées par J.R.R. Tolkien

« “Hé bien, c’est terminé”, dit-il à voix basse. “C’est allé mieux que je ne l’espérais. On me demande rarement une seconde audition. Qu’en as-tu pensé ?”
“Je n’essaierai pas de deviner”, dit Frodo en souriant.
“C’est inutile”, dit Bilbo, “En réalité, tout est de moi. Sauf qu’Aragorn a insisté pour que j’y insère une pierre verte. Il semblait croire cela important. Je ne sais pas pourquoi. Autrement, il trouvait manifestement que tout cela me dépassait et que si j’avais le toupet de faire des vers sur Eärendil dans la maison d’Elrond, c’était mon affaire. Je suppose qu’il avait raison.”
»1)
Le Seigneur des Anneaux — Livre II — Chapitre 1 « Nombreuses rencontres »

Navire d’Eärendil (© Ted Nasmith)

Quel amateur de Tolkien n’a pas eu un jour l’envie d’inventer un nom elfique qui puisse faire pendant à Círdan, Elrond ou Celeborn ? Pourtant, de nombreux débats agitent la communauté des lambendili entre partisans d’un quenya et d’un sindarin régularisés qui permettent la création de poèmes et de textes en prose et paléographes pour qui l’évolution externe des langues elfiques rend inévitablement vain tout usage créatif de celles-ci et considèrent que de telles entreprises vont à l’encontre des désirs de Tolkien. Cette section veut donc faire le point sur la question en répondant aux questions pratiques des novices en langues elfiques tout en abordant les questions plus vastes sur la nature et les éventuelles conditions d’emploi des langues elfiques inventées par Tolkien.

Accessibilité
L'accessibilité des articles est indiquée par la couleur des anneaux : blanc, rouge ou noir.

Notes de lecture Notes de lecture : En tant que présentations ou compilations, ces articles sont les plus accessibles à tous les lecteurs. Aucune connaissance sur J.R.R. Tolkien n’est requise.

Articles de synthèse Articles de synthèse : Ces articles permettent d’avoir une vue d’ensemble du thème traité mais ils nécessitent une bonne connaissance des principales œuvres de J.R.R Tolkien.

Articles théoriques Articles théoriques : La maîtrise globale des écrits de J.R.R. Tolkien est nécessaire pour bien saisir la portée des articles de cette catégorie, les sujets étant analysés de façon poussée par leurs auteurs.

Difficulté
La difficulté est représentée par le nombre d'anneaux colorés. 1 (très facile) à 5 (très difficile).

Ainsi vous voulez apprendre l’elfique ?

Lire l'article « Ainsi vous voulez apprendre l’elfique ? »  Note de lecture  Note de lecture Thorsten Renk
Ainsi, vous avez décidé d’apprendre l’elfique ? J’aime énormément les langues elfiques, je comprends donc parfaitement cela, et je souhaite que vous en retiriez beaucoup de joie ! Mais voici une question que vous pourriez vouloir vous poser au départ – et peut-être aussi plus tard – que signifie pour vous « apprendre » ? Voulez-vous parler cette langue, écrire de la poésie, lire des récits elfiques, écrire des lettres à vos amis en elfique et l’utiliser dans des jeux de rôles ?
Lire la suite

Approche systématique de la traduction des noms elfiques

Lire l'article « Approche systématique de la traduction des noms elfiques »  Article de synthèse  Article de synthèse  Article de synthèse Roman Rausch — Octobre 2007
Les traductions de noms propres en elfique sont très populaires sur les sites internet s’intéressant à Tolkien et se fondent sur des exemples authentiques. Dans sa lettre à Sam, Aragorn traduit le nom des enfants de celui-ci pour les intégrer au texte sindarin, et Sam les lit fièrement à haute voix.
Lire la suite

L’exemple cornique : vers la résurgence de l’elfique ?

Lire l'article « L’exemple cornique : vers la résurgence de l’elfique ? »  Article théorique  Article théorique  Article théorique  Article théorique Alexei Kondratiev — Septembre 1990
Cet article est issu du fanzine à but non-lucratif Vinyar Tengwar nº 13. Alexei Kondratiev y dresse un parallèle entre la reconstitution du cornique, langue réelle disparue au XIXe siècle, et celle, hypothétique, des langues elfiques.
Lire la suite

Blason

1) Version originale : « “Well, that’s over”, he said in a low voice. “It went off better than I expected. I don’t often get asked for a second hearing. What did you think of it?”
“I am not going to try and guess”, said Frodo smiling.
“You needn’t”, said Bilbo. “As a matter of fact it was all mine. Except that Aragorn insisted on my putting in a green stone. He seemed to think it important. I don’t know why. Otherwise he obviously thought the whole thing rather above my head, and he said that if I had the cheek to make verses about Eärendil in the house of Elrond, it was my affair. I suppose he was right.”
»
 
langues/essais/utilisation_langues.txt · Dernière modification: 02/02/2013 17:20 par Elendil
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014