Ancien quenya

« Les maîtres du savoir expliquaient qu’il ne s’agissait pas d’un suffixe à l’origine, quoiqu’il n’ait survécu en quenya que comme élément final de noms propres, mais d’un ancien mot pour “personne”, dérivé du radical EWE. Comme second élément d’un composé il prenait la forme , mais ewē comme mot indépendant, préservé en telerin : evë “une personne, quelqu’un (n’étant pas nommé)”. En vieux quenya il survécut sous la forme eo (< ew + le suffixe pronominal -ō̆ “une personne, quelqu’un”), plus tard remplacé par námo, ainsi que dans l’adjectif vieux quenya wéra, quenya véra “personnel, privé, propre”. »1)
The Peoples of Middle-earth — Partie II — Chapitre 11 « The Shibboleth of Fëanor »

Calacirya (© Ted Nasmith)

L’ancien quenya désigne la période d’évolution du quenya postérieure à l’eldarin commun mais antérieure à l’invention des sarati par Rúmil. Plusieurs changements phonologiques le distinguent du quenya classique.

Blason

1) Version originale : « This the loremasters explained as being not in origin a suffix, though it survived in Quenya only as a final element in names, but an old word for “person”, derivative of a stem EWE. This took as a second element in a compound the form ; but as an independent word ewē, preserved in Telerin as evë “a person, somebody (unnamed)”. In Old Quenya it survived in the form eo (< ew + the pronominal suffix -ō̆ “a person, somebody”), later replaced by námo; also in the Old Quenya adjective wéra, Quenya véra “personal, private, own”. »
 
langues/langues_elfiques/ancien_quenya.txt · Dernière modification: 02/02/2013 12:23 par Elendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager