Rohanais

« “Je suppose qu’il s’agit là de la langue des Rohirrim,” dit Legolas, “car elle est semblable à cette terre même ; parfois riche et ondulante, ailleurs dure et sévère comme les montagnes. Mais je ne peux deviner ce qu’elle signifie, sauf qu’elle est chargée de la tristesse des Hommes Mortels.” »1)
Le Seigneur des Anneaux — Livre III — Chapitre 6 « Le Roi du Château d’or »

Théoden (© John Howe)

Le rohanais, également appelé rohirrique était la langue des Rohirrim. Lointain descendant du taliska, il était la langue parlée par les habitants du Rohan, les Rohirrim. Ceux-ci étaient les descendants des Éothéod, eux-mêmes descendants des Hommes du Nord du Rhovanion. Vers 1860 du Troisième Âge, une partie des Hommes du Nord quitta le Rhovanion pour s’installer dans le Val d’Anduin et prit le nom de Lohtūr, traduit par le vieil anglais Éothéod soit « Peuple des Cavaliers ». Un siècle plus tard, vers 1977, les Lohtūr migrèrent encore plus au Nord, près des sources de l’Anduin. Ils y demeurèrent durant près de six siècles, jusqu’à leur installation, en 2510, dans l’ancienne province gondorienne du Calenardhon concédée par l’Intendant Cirion au roi Eorl le Jeune.

Dans le Seigneur des Anneaux, le rohanais a été traduit par une variété du vieil anglais, afin de faire ressortir son caractère archaïque par comparaison avec le westron, le parler commun, qui est rendu par l’anglais dans le roman.

Accessibilité
L'accessibilité des articles est indiquée par la couleur des anneaux : blanc, rouge ou noir.

Notes de lecture Notes de lecture : En tant que présentations ou compilations, ces articles sont les plus accessibles à tous les lecteurs. Aucune connaissance sur J.R.R. Tolkien n’est requise.

Articles de synthèse Articles de synthèse : Ces articles permettent d’avoir une vue d’ensemble du thème traité mais ils nécessitent une bonne connaissance des principales œuvres de J.R.R Tolkien.

Articles théoriques Articles théoriques : La maîtrise globale des écrits de J.R.R. Tolkien est nécessaire pour bien saisir la portée des articles de cette catégorie, les sujets étant analysés de façon poussée par leurs auteurs.

Difficulté
La difficulté est représentée par le nombre d'anneaux colorés. 1 (très facile) à 5 (très difficile).

Comment prononcer le rohirin ?

Lire l'article « Comment prononcer le rohirin ? »  Note de lecture  Note de lecture Andreas Möhn — Décembre 2006
Comme vous le savez, JRRT nous a fourni un guide détaillé de la prononciation des langues elfiques et quelques détails pour d’autres langues - mais malheureusement, il n’a pas considéré que chaque lecteur n’avait pas un diplôme de vieil anglais. Ainsi, il oublia d’expliquer comment prononcer la langue du Rohan.
Lire la suite

Diverses langues humaines

Lire l'article « Diverses langues humaines »  Article de synthèse  Article de synthèse Helge Kåre Fauskanger
Nous ne connaissons pas beaucoup de rohirrique authentique, car dans le SdA Tolkien utilisa le vieil anglais pour le représenter : il s’efforça de reproduire pour les lecteurs anglais la saveur archaïque qu’il avait pour les locuteurs du parler commun (lui-même représenté par l’anglais moderne — mais il faut cependant comprendre que le rohirrique n’était pas un ancêtre du parler commun de la même façon que le vieil anglais l’est pour l’anglais moderne).
Lire la suite

Dwimmerlaik

Lire l'article « Dwimmerlaik »  Article de synthèse  Article de synthèse Éric Flieller — Juillet 2008
En signe de défiance, Éowyn donne au Roi-Sorcier d’Angmar le sobriquet de dwimmerlaik durant la Bataille des Champs du Pelennor : « Begone, foul dwimmerlaik, lord of carrion! Leave the dead in peace! » Cet essai étudiera l’étymologie et la signification de ce terme archaïque. Le terme dwimmerlaik lie directement le Roi-Sorcier d’Angmar, seigneur de Minas Morgul, la Tour de la Magie Noire, à Sauron, autrement connu sous le nom de « Nécromancien ».
Lire la suite

Blason

1) Version originale : « “That, I guess, is the language of the Rohirrim,” said Legolas; “for it is like to this land itself; rich and rolling in part, and else hard and stern as the mountains. But I cannot guess what it means, save that it is laden with the sadness of Mortal Men.” »
 
langues/langues_humaines/rohanais.txt · Dernière modification: 02/02/2013 12:17 par Elendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager