Coutumes linguistiques des Elfes

« Mais parmi les Eldar il y a bien des oreilles promptes et des esprits subtils pour entendre et évaluer de telles inventions, et quoiqu’au final nombre de structures et éléments ainsi créés ne s’avèrent plaire qu’à quelques-uns ou à une seule personne, beaucoup d’autres sont bienvenues et passent rapidement de bouche en bouche, avec du rire ou du délice ou une pensée solennelle — comme peut-être une nouvelle plaisanterie ou une nouvelle épigramme pleine de sagesse passera parmi les hommes d’esprit vif. Car pour les Eldar le façonnement des langues est le plus ancien des arts et le plus émouvant. »1)
The Peoples of Middle-earth — Partie III — Chapitre 14 « Dangweth Pengoloð »

Gondolin (© Ted Nasmith)

Tolkien ne s’est pas contenté d’inventer tout un monde pour donner corps aux langues qu’il a élaborées. Il a fait de ses Elfes les premières créatures dotées de la parole et les linguistes par excellence du Légendaire. Fëanor, leur plus grand artisan, est aussi le fondateur des Lambeñgolmor, une école de « maîtres du savoir linguistique » qui chercha à reconstituer les relations historiques entre les différentes langues elfiques. Le langage est enfin la cause de la corruption des Ñoldor, lorsque Melkor instilla dans le cœur de ce même Fëanor le poison du doute et de la défiance envers les Valar. Cette section s’intéressera donc aux traditions linguistiques des Elfes et à leurs conséquences historiques.

Accessibilité
L'accessibilité des articles est indiquée par la couleur des anneaux : blanc, rouge ou noir.

Notes de lecture Notes de lecture : En tant que présentations ou compilations, ces articles sont les plus accessibles à tous les lecteurs. Aucune connaissance sur J.R.R. Tolkien n’est requise.

Articles de synthèse Articles de synthèse : Ces articles permettent d’avoir une vue d’ensemble du thème traité mais ils nécessitent une bonne connaissance des principales œuvres de J.R.R Tolkien.

Articles théoriques Articles théoriques : La maîtrise globale des écrits de J.R.R. Tolkien est nécessaire pour bien saisir la portée des articles de cette catégorie, les sujets étant analysés de façon poussée par leurs auteurs.

Difficulté
La difficulté est représentée par le nombre d'anneaux colorés. 1 (très facile) à 5 (très difficile).

Textes de Tolkien

Ósanwe-kenta

Lire l'article « Ósanwe-kenta »  Article théorique  Article théorique  Article théorique  Article théorique  Article théorique J.R.R. Tolkien — Juillet 1998
édité et annoté par Carl F. Hostetter

L’essai intitulé Ósanwe-kenta, « Enquête sur la communication de la pensée » existe sous forme d’un dactylogramme de huit pages, foliotées de 1 à 8 par Tolkien. Il est présenté et (se) décrit comme un « résumé » ou un « abrégé », fait par un rédacteur anonyme, d’une œuvre homonyme que l’Elfe Pengolodh, Maître du Savoir, « plaça en appendice de son Lammas ou “Exposé des langues” ».
Lire la suite

Notes étymologiques sur l’« Ósanwe-kenta »

Lire l'article « Notes étymologiques sur l’“Ósanwe-kenta” »  Article théorique  Article théorique  Article théorique J.R.R. Tolkien — Juillet 2000
édité et annoté par Carl F. Hostetter

Il me semble n’y avoir aucune raison de supposer que ces notes ne soient pas étroitement contemporaines de l’Ósanwe-kenta. Outre le lien évident avec le contenu de celui-ci, elles sont situées parmi des papiers qui datent majoritairement de la fin des années cinquante, incluant par exemple le fragment d’un brouillon dactylographié de l’essai « Quendi & Eldar ».
Lire la suite

Analyse des textes de Tolkien

Au nom du père, le nom chez les Elfes

Lire l'article « Au nom du père, le nom chez les Elfes »  Note de lecture  Note de lecture  Note de lecture Mathias Daval — Janvier 2006
On connaît l’importance des noms dans l’univers tolkienien. Chez les Elfes, en particulier, le nom n’est pas choisi au hasard, et il reflète la nature et le destin de l’être qui le porte. En lisant les Contes et légendes inachevés, certains d’entre vous ont ainsi pu s’interroger sur l’histoire des divers noms portés par Galadriel.
Lire la suite

Les étoiles et les Elfes : une interaction

Lire l'article « Les étoiles et les Elfes : une interaction »  Article de synthèse  Article de synthèse  Article de synthèse Julien Carbon — Décembre 2005
Les Elfes ont toujours eu une dévotion particulière pour Varda, la Reine des Étoiles des Valar. Cet essai vous permettra de découvrir le vocabulaire astronomique quenya et sindarin, ainsi que les nombreux noms elfiques inspirés par la beauté de la voûte céleste.
Lire la suite

Parole et pensée chez Tolkien : l’analogie de l’angélologie

Lire l’article « Parole et pensée chez Tolkien : l’analogie de l’angélologie » Didier Willis — 2012
Le Seigneur des Anneaux fait parfois appel, en passant, à des conceptions qui n’y sont pas exposées techniquement, mais qui sont seulement — dira-t-on — utilisées mythopoiétiquement. L’inexpliqué relève la magie de la faërie, mais relève-t-il de l’inexplicable ? Pour le dire autrement, ne peut-on rendre raison de cette faërie ? Le Seigneur des Anneaux est un roman, et non un traité de philosophie ou une somme de théologie.
Lire la suite

Blason

1) Version originale : « But among the Eldar there are many quick ears and subtle minds to hear and appraise such inventions, and though many be the patterns and devices so made that prove in the end only pleasing to a few, or to one alone, many others are welcomed and pass swiftly from mouth to mouth, with laughter or delight or with solemn thought — as maybe a new jest or new-found saying of wisdom will pass among men of brighter wit. For to the Eldar the making of speech is the oldest of the arts and the most beloved. »
 
langues/essais/coutumes_linguistiques.txt · Dernière modification: 02/02/2013 17:17 par Elendil
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
// Copyright Tolkiendil echo "Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-".date("Y")."
";