Échecs – Agmar

Un Roi Sorcier blanc,
Du haut de sa Tour noire,
Convoite les Cavaliers,
Par son Fou à la langue bifide,
et ses pions Uruk-hai.
Oh douce vierge guerrière, ne veux-tu être Reine,
Pour que la partie ne commence ?

Un Roi dans l'ombre qui reviens,
Au pied de la tour noire,
Libère les cavaliers,
Par les gardiens devenus Fou,
et ses pions Periannath.
Oh douce étoile du soir, tu seras Reine un jour,
Le Roi blanc est tombé.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/agmar/echecs.txt · Dernière modification: 12/12/2016 00:24 par Zelphalya
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017