L'Arbre Blanc – Daeron

D’abord un arbre, aux branches torturées,
Une statue de bois, aux branches effilées.
Un témoin des affres du temps qui passe,
Trônant, seul, au beau milieu d'une place.

Les saisons tournent, rythmées par la terre ;
Les champs sont tel un tapis de blé vert.
L’arbre paré d'une écorce livide
A, à présent, une feuille timide.

Le soleil chauffe, ce bois qu’on croyait mort
Serait-ce le renouveau d'un âge d’or ?
L’arbre abandonne à ses rayons ardents
Sa sève en petites gouttes d'argent.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/l_arbre_blanc.txt · Dernière modification: 08/12/2016 23:09 par Dαεrοη
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017