Les crébains – Daeron

De leurs becs acérés, ils déchiquettent les chairs
Sur les corps défraîchis, entamés par les vers.

Ils tournoient dans le ciel, recherchant des carcasses
Et des charognes blettes, poussant des cris loquaces.

Ce chant mélancolique, croît en triste palabre
Telle une marche funèbre à la douceur macabre.

Sous son œil d’ébène, le spleen des jours sombres
S’envole avec nos peines, comme le ferait une ombre.

Sa cape ténébreuse recouvrant l'horizon
Quand il déploie en grand ses ailes noires frisson.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/les_crebains.txt · Dernière modification: 23/09/2017 09:26 par Maglor
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017