Ode à l'Anduin - Daeron

Des hautes contrées de l'Ered Mithrin,
Jusqu'au delta de l'Ethir Anduin,
Dans son lit chaotique, gronde ce fleuve,
Mettant nature et homme, à rude épreuve.
Gonflé par la Greylin et la Langwell,
Glissant jusqu'au lac de Nen Hithoel,
Aux pieds d'Isildur et d'Anárion,
Les statues d'Argonath, en dévotion.

Le doux son de tes clapotis fugaces,
Sur le rive de la Baie de Belfalas,
Et le fracas, des chutes de Rauros
Ou sur les murailles de Cair Andros,
Rythment nos vies en odes musicales
Le matin nappée de brume spectrale.
Merci, Ô Anduin, fier et puissant,
De fournir l'eau nécessaire à nos champs.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/daeron/ode_a_l_anduin.txt · Dernière modification: 26/11/2015 13:06 par Baradon
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017