Entre Anduin et Fangorn - Divitiac

Chante, chante, fleuve au loin,
Roule, roule ton chemin,
Coule, coule beau flot noir
Vers un horizon d'espoir.

Tremble, tremble, forêt sombre,
Bruisse, bruisse sous ton ombre,
Craque, craque dans la nuit
Ta morte beauté t'a fuit.

Ô Fangorn, triste tombeau,
Anduin, rutilant flot,
Vos gaies et médianes plaines
Me sont asile pérenne.

Puissé-je y demeurer tant
Que mon âme pour longtemps
Soit lassée de sa douceur
Et recherche le malheur ;

Et que mourant je regrette
Loin de ce pays en fête
Cette joie que j'ai quittée,
Que je meurs désespéré.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/divitiac/entre_anduin_et_fangorn.txt · Dernière modification: 29/09/2011 16:47 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017