Le Balrog - Thibaud Mercier

Cet élément a été publié dans le Calendrier Tolkiendil 2007.

 Calendrier Tolkiendil 2007

Puissante et effroyable, elle avance et s'ébroue,
Or, hyacinthe et pourpre ruisselant sous ses pas…
Nacré, fragile et vieux, Gandalf se tient debout,
Tout seul, prêt au combat face au souffle de mort.

De l'ombre jaillit une épée de feu
Et Glamdring répond par un éclat blanc.

Khazad-dûm! Tu vacilles en ton sein ténébreux,
Hoquetant et tremblant sous leurs coups furieux!
Anor affronte Udûn! Et leurs vastes éclairs
Zèbrent les piliers de tes salles de pierres!
Alors l'hideux Balrog s'avance en rugissant…
D'un coup, le pont se brise, et l'Ombre disparait…

Dans sa chute lançant soudainement son fouet,
Une langue de feu prend Gandalf harassé
Malgré lui dans l'abîme insondable et glacé.

Voir aussi sur Tolkiendil

 
arts/poemes/mercier_thibaud/le_balrog.txt · Dernière modification: 13/04/2009 21:52 par manthanomenos
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017