Avertissement

Tolkiendil n'est pas en mesure de proposer de « cours » concernant les langues inventées par Tolkien, et ceci pour plusieurs raisons.

COURS II. 1. Enseignement donné par un professeur sous forme de leçon ou de conférence.

Cette définition, donnée par le dictionnaire Larousse, nous informe de deux choses essentielles :

1) Le matériel actuellement publié concernant les langues de Tolkien est encore trop disparate pour permettre de les apprendre comme une langue réelle. En effet, tant concernant la grammaire que la conjugaison (par exemple) trop d'éléments nous manquent. Sur ce point, toutes les langues ne sont pas équivalentes et les deux langues elfiques majeures (le quenya et le sindarin) sont les plus abouties sur bien des points. Nous ne pouvons donc que les étudier. Créer des « cours » serait une tâche extrêmement difficile, qui, en l'état actuel, conduirait inévitablement à l'établissement d'hypothèses parfois préjudiciables.

2) Pour faire cours, il ne s'agit pas simplement de s'improviser professeur ; de nombreuses connaissances en linguistique sont nécessaires et aucun membre de l'association ne pourrait prétendre au sérieux et à la rigueur indispensables pour créer un cours linguistique de niveau universitaire. Par « connaissances en linguistique », il faut bien sûr comprendre le très vaste panel de catégories recouvertes par cette discipline, comme la phonétique, la phonologie, la morphologie, la syntaxe, la sémantique, etc. Et non le simple fait d'être polyglotte !

De nombreux autres sites proposent déjà des cours. Ces supports peuvent être intéressants mais passent bien souvent par l'établissement d'hypothèses non vérifiables et rarement appuyées par des connaissances solides en linguistique, ce qui les rends d'autant plus hasardeuses. Ceci conduit bien souvent à la création d'amalgames douteux ne permettant plus de distinguer ce qui provient véritablement de Tolkien. Ainsi voit-on fleurir du « néo-quenya » ou du « néo-sindarin » qui ne sont pas en toute rigueur les langues créées par Tolkien.

Le danger de ces travaux vient de ce que la vision proposée est forcément subjective. Certaines informations peuvent alors être modifiées sans pour autant que le lecteur novice ne s'en rende compte. Cet effet s'amplifie d'autant plus lorsque ces informations sont reprises directement d'un auteur à un autre sans réel travail de fond sur les textes de Tolkien ou bien lorsque des cours sont traduits (d'anglais en français par exemple).

La traduction est une discipline à part entière et nécessite également de solides connaissances et ce dans les deux langues concernées. Il est aussi hasardeux de jouer les apprentis-sorciers en matière de linguistique qu'en matière de traduction. En particulier quand il est question du vocabulaire technique de la linguistique…

Concernant les articles traduits par Tolkiendil

Les articles traduits par Tolkiendil sont tous issus d'un travail en collaboration avec les auteurs afin de pouvoir rendre au mieux l'esprit du texte. Néanmoins, en linguistique, aucun membre de Tolkiendil ne peut justifier de connaissances professionnelles dans ce domaine. Pour cette raison, les articles sont choisis en fonction de leurs intérêt pour le site mais aussi (et surtout) en fonction de nos aptitudes à proposer un travail de qualité.

Concernant le domaine de l'édition, les seuls ouvrages francophones de référence parus à ce jour sont les deux dictionnaires écrits par Édouard Kloczko. Ce professeur en linguistique donne un avis fondé sur de nombreuses années d'expérience (depuis 1980) et un travail sérieux fondé uniquement sur les travaux de Tolkien. Toutefois, l'immense quantité de matériel primaire publié depuis les a rendu partiellement obsolètes, en particulier le volume consacré au quenya.

Finalement, rappelons-nous que :

  • Étudier les langues créées par Tolkien uniquement par le biais des supports proposés par Internet reste une utopie ;
  • Seuls les travaux de J.R.R. Tolkien sont à même de fournir des renseignements totalement fiables, bien que souvent complexes et témoignant de la fluidité des concepts linguistiques qu'il avait élaborés.
 
langues/avertissement.txt · Dernière modification: 08/11/2009 10:48 par elendil
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017