La Chute d'Arthur — p. 138

J.R.R. Tolkien, La Chute d'Arthur, édition de Christopher Tolkien,
Traduit de l'anglais par Christine Laferrière
Paris, Christian Bourgois éditeur, 2013
Avec l'aimable autorisation de Christian Bourgois Editeur

« Les navires saxons au large de Romeril sont mis en fuite ou coulés et incendiés, mais Arthur ne peut accoster et est incapable d'approcher. Gauvain fait alors brusquement avancer son navire Wingelot (?)1) et d'autres de ses vassaux ; ils s'échouent sur la plage blanche, qui ne tarde pas à se teinter de rouge. La bataille est féroce. Gauvain bondit par-dessus bord et s'avance dans l'eau jusqu'au rivage. On voit sa chevelure blonde s'agiter au-dessus de ses sombres adversaires. Il occit le roi du pays des Goths et se fraie un passage à coups d'épée jusqu'à l'étendard de Mordret. Duel de Gauvain et Mordret. Mordret est refoulé, mais il attrape l'arc de l'un de ses écuyers, se tourne et lance une flèche à Gauvain. [Écrit dans la marge : Mordret secouru par Ivor.] »

 La Chute d'Arthur

1) [Note de Christopher Tolkien :] Le point d'interrogation qui suit « Wingelot » n'est pas de mon fait. Sur ce nom, voir p. 164-166
 
tolkien/extraits/arthur/p138.txt · Dernière modification: 19/09/2013 22:39 par Druss
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017