Pierre des Infortunés

Dates499 1A - ?
LieuBrethil
En anglaisStone of the Hapless
« Et lorsque tout fut accompli, et que les ménestrels des Elfes et des Hommes eurent chanté des thrènes disant la vaillance de Túrin et la beauté de Níniel, on hissa une grande pierre grise et on la dressa sur le tertre… » Contes et légendes inachevés : le Premier Âge - Narn i Hîn Húrin

La Pierre des Infortunés était la grande pierre grise dressée sur le tertre où fut inhumé Túrin Turambar. Y étaient gravés, en runes de Doriath, les mots « Túrin Turambar dagnir Glaurunga » (« Túrin Turambar fléau de Glaurung ») et « Nienor Níniel », en hommage à la sœur de Túrin. Deux ans plus tard, Húrin y retrouva son épouse, Morwen Eledhwen, qui mourut peu après. Elle fut inhumée elle aussi sous le tertre, du côté ouest, et les mots « Ici gît aussi Morwen Eledhwen » furent gravés sur la Pierre1). Lors de la ruine du Beleriand, à la fin du Premier Âge, la Pierre des Infortunés ne sombra pas sous les eaux, mais forma l'île de Tol Morwen, comme l'avait prédit Glirhuin, voyant et harpiste du Peuple de Haleth.


1) Dans Le Silmarillion, c'est Húrin qui fait cela, mais dans le texte The Wanderings of Húrin, publié dans The War of the Jewels, ce sont les Hommes de Brethil qui enterrent Morwen sous la Pierre, à la demande de Húrin.
 
encyclo/geographie/tombes/pierre_des_infortunes.txt · Dernière modification: 05/04/2009 04:13 par amra
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager