Tar-Míriel

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Dates3117 - 3319 2A
3255 - 3319 2A : dernière Reine de Númenor
RaceHommes
GroupeNúmenóréens
SignificationDame Joyau (quenya)
En adûnaïqueAr-Zimraphel
PèreTar-Palantir
ÉpouxAr-Pharazôn
« À la fin une vague haute comme une montagne, verte et glacée, empanachée d'écume, vint recouvrir la terre et prendre en son sein Tar-Míriel, la Reine plus pure que l'argent, l'ivoire ou les perles. Elle voulut trop tard escalader les pentes du lieu sacré sur le Meneltarma, les eaux l'emportèrent et son cri se perdit dans les hurlements du vent. » Le Silmarillion - Akallabêth

Née en l'an 3117 du Second Âge, Míriel était la fille unique de Tar-Palantir, Roi de Númenor. Lorsque celui-ci mourut, Míriel fut épousée de force par Pharazôn, son cousin, au mépris des lois de l'île, et celui-ci devint Roi en lieu et place de Míriel. Lors de la Submersion, elle tenta de trouver refuge sur le Meneltarma, mais la mer l'emporta avant qu'elle ne puisse atteindre le sanctuaire d'Eru, au sommet de la montagne.

Tar-Míriel (© Ted Nasmith)

Dans quelques brouillons, apparemment écrits après la rédaction de l'Akallabêth, l'histoire de Míriel est radicalement différente : elle y est « une femme de grande beauté, plus petite […] que l'étaient la plupart des femmes de ce pays, et ses yeux étincelaient », fiancée à un certain Elentir, frère d'Amandil, qu'elle abandonne après être tombée amoureuse de Pharazôn, qu'elle épouse de son plein gré. Tolkien semble avoir rejeté cette version de l'histoire peu après l'avoir élaborée. (HoMe XII, p. 161 - 163)

Voir aussi sur Tolkiendil

 
encyclo/personnages/hommes/2a/numenoreens/tar-miriel.txt · Dernière modification: 23/10/2009 01:53 par meneldur
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014