Bouches du Sirion

En anglaisMouths of Sirion
« Le sud de Nan-tathren est fait de grands prés semés de fleurs innombrables où peu de gens habitent, au-delà se trouvent les marais, les roseaux des bouches du Sirion, et les étendues de sable peuplées uniquement par les oiseaux marins. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 14

Les Bouches du Sirion étaient le grand delta que formait ce fleuve en se jetant dans la baie de Balar. La région marécageuse qui les entourait abrita, après la chute des ports des Falathrim, en 472 1A, une cache de navires établie par Círdan, réfugié sur l'île de Balar en guise d'avant-poste sur le continent. À la fin du Premier Âge, la région accueillit les derniers Eldar et Edain ayant survécu aux victoires de Morgoth et aux chutes des derniers bastions s'opposant à lui, Doriath et Gondolin. Eärendil fut le souverain des Ports du Sirion pendant quelques années, mais pendant l'un des ses voyages en mer, les Fils de Fëanor, ayant appris qu'Elwing, l'épouse d'Eärendil, possédait le Nauglamír et le Silmaril qui y était serti, attaquèrent les Ports et les anéantirent.


 
encyclo/geographie/eaux/beleriand/bouches_du_sirion.txt · Dernière modification: 22/08/2008 00:10 par algernon
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014