Prologue

Le Prologue parle des Hobbits, de leur histoire et de leurs coutumes. Certaines des informations qui le composent sont tirées du Livre Rouge, où sont contées des histoires concernant les Hobbits et plus globalement la Terre du Milieu.

I – Des Hobbits

Les Hobbits sont des êtres discrets et petits - mesurant en général entre soixante et cent-vingts centimètres, qui aspirent généralement à la tranquillité et à la paix. Très méfiants , ils vivaient loin des soucis du monde et des autres peuples, sans technologie aucune, ils appréciaient la terre bien cultivée et les divers plaisirs de la table, d’où leur tendance à l’embonpoint. Ils appréciaient également l’herbe à pipe, et accordaient une grande importance aux arbres généalogiques de leur famille. Les Hobbits sont peu enclins à la violence, et ne se battent que très rarement entre eux, de même qu’ils ne tuent jamais d’animaux par plaisir de la chasse.

On distinguait parmi les Hobbits trois branches d’individus, quelques peu différentes :

  • Les Pieds Velus, bruns de peau et souvent plus petits que leurs congénères, qui étaient imberbes. Ils étaient la branche la plus courante des Hobbits, et ils appréciaient les collines et les hauteurs. Leurs descendants avaient gardé cette habitude, et vivaient dans des trous et galeries aménagées.
  • Les Forts, plus larges et plus corpulents, qui préféraient les terrains plus plats et proches des rivières. De tous les Hobbits, ils craignaient le moins les Hommes, d’où leur traversée plus tardive des Monts Brumeux.
  • Les Pâles, plus grands, aux cheveux et à la peau clairs, qui préféraient vivre dans les terrains boisés. Les plus téméraires des Hobbits, tels les Maîtres du Pays de Bouc, étaient généralement des descendants des Pâles, qui étaient de charismatiques meneurs.

l est évident qu’ils étaient apparentés aux Hommes qu’ils appelaient « Grandes Gens » - et qu’ils évitaient s’ils le pouvaient - mais leur origine est très ancienne et oubliée. Ils vivaient il y a fort longtemps dans le Val d’Anduin, à l’ombre des Mons Brumeux, chaîne de montagnes séparant la Terre du Milieu, bien avant que les Hommes ne se multiplient dans la région. Cependant, pour des raisons incertaines, les Hobbits quittèrent ces paisibles vallées, traversant les montagnes pour aller s’installer en Eriador, et certains pensent qu’outre cette présence accrue des Hommes dans la région, l’ombre mystérieuse qui s’étendait sur la Vertbois-le-Grand, forêt proche, les poussa à partir.

Après cette traversée, les Hobbits s’établirent en Eriador : la place ne manquait pas, et ils cohabitaient avec les peuples de la région. L’une des premières colonies des Hobbits dans cette partie du monde était le village de Bree, ainsi que les terres situés bien plus au sud, entre Tharbad et le Pays de Dún, où Forts s’étaient établis. De cette vie commune avec les autres peuples de la Terre du Milieu, les Hobbits tiennent leur langage (le westron, langage des Hommes).

Mais ce n’est qu’en 1601 du Troisième Âge que les frères Pâles Marcho et Blanco traversèrent la rivière Baranduin (que les Hobbits appelaient Brandevin), découvrant des terres inhabitées et verdoyantes : la Comté. Cette région, qui s’étendait sur quarante lieues d’ouest en est et cinquante du nord au sud, était paisible et fertile, et suite à la permission du d’Argeleb II, Dixième Roi d’Arthedain, les Hobbits s’y installèrent définitivement. Cette date marque le début du Comput de la Comté (ou Datation de la Comté). Ils prospérèrent en Comté, sans forme de gouvernement : ils n’étaient sujets du roi d’Arthedain que nominalement, et après la disparition du Royaume du Nord, ils se gouvernèrent de leur propre chef, sous l’autorité théorique du Thain.

ien que de nature peu belliqueuse, les Hobbits savaient se défendre et se battre, et ils étaient très habiles à l’arc et au lancer de pierres. D’ailleurs, certains affirment qu’une légion d’archers fut envoyée combattre auprès du roi de Fornost lors de son combat contre le Roi-Sorcier d’Angmar. On sait également qu’en 2747 3A, lors de la Bataille des champs Verts, ils mirent en déroute une armée d’Orques venue envahir leur région, menés par Bandobras Touque.

Les Hobbits vivaient, à l’origine, dans des trous creusés dans le sol, mais à la fin du Troisième Âge, seuls les plus riches et les plus pauvres perpétuaient cette tradition : les plus riches vivaient dans des galeries appelées smials qui étaient richement aménagées (c’est le cas des grandes familles de la Comté), alors que les plus pauvres y vivaient sommairement. Mais peu à peu les Hobbits s’étaient mis à vivre dans des maisons de bois, briques ou pierre, ainsi que des hangars et des ateliers.

II – De l’herbe à pipe

Comme dit précédemment, les Hobbits appréciaient grandement l'herbe à pipe. Selon l'Herbier de la Comté, ouvrage écrit par Meriadoc Brandebouc, le premier à en avoir cultivé était Tobold Sonnecor dans ses jardins du Quartier Sud, en 2670 3A (1070 du Comput de la Comté). D'ailleurs, les meilleurs feuilles, telles le Longoulet, le Vieux Tobie ou Etoile du Sud, venaient de cette partie de la Comté. Pourtant il est peu probable que Tobie ait découvert cette plante : Meriadoc Brandebouc en avait déjà vu lors de ses voyages au Gondor, où elles poussaient également, et certains pensent que ce sont les Hommes de l'Ouistrenesse qui amenèrent cette plante de leur île.

III - De l'ordonnance de la Comté

La Comté était divisée en quatre Quartiers (le Quartier Nord, le Quartier sud, le Quartier Est et enfin le Quartier Ouest) ainsi qu'en deux marches : le Pays de Bouc - ou Marche de l'Est, et la Marche de l'Ouest. Les Hobbits n'avaient pas de gouvernement, car généralement chaque famille gérait ses affaires. Cependant, il existait deux fonctions notables pour les Hobbits :

  • celle de Thain, qui se transmettait dans la famille des Touque. La Thain de la Comté était le Maître de l'Assemblée de Comté, ainsi que celle de Chef des armées des Hobbits.
  • celle de Maire de Grand'Cave, qui était élu tous les sept ans. Hormis présider les banquets, ils était le Maître des Postes et le Premier Shirriffs.

Notons que les Shirriffs sont une sorte de police locale, bien que leur tâche s'apparentait plutôt à celle de gardes-champêtres. Il y en avait trois par Quartier de la Comté, et plusieurs étaient dans les Marches et près des frontières. Et, à l'époque de Bilbo, leur nombre allait en croissant : en effet, de mystérieux individus rôdaient de plus en plus fréquemment aux alentours de la région (ils ne le savaient pas, mais cela était un signe précurseur de Guerre de l'Anneau)

IV - De la découverte de l’Anneau

Bilbo était un paisible et respectable Hobbit de la Comté, vivant à Cul-de-Sac. Pourtant, un jour de la fin du mois d'avril 2941 3A, Gandalf débarqua chez lui, accompagné de treize Nains qui lui proposèrent une quête : terrasser le dragon Smaug et récupérer le fabuleux trésor qu'il gardait, sous la montagne d'Erebor. Bilbo n'eut pas vraiment le choix, et il fut engagé à titre de « cambrioleur ».

l dut, avec ses amis, affronter maintes quêtes, pendant lesquelles il montra sa bravoure, traversant la Terre du Milieu d'ouest en est pour enfin vaincre le dragon et participer à la terrible Bataille des Cinq Armées. De cette aventure, Bilbo revint grandi, riche et renommé. Pourtant, il ignorait lui-même qu'il avait découvert un objet dont la puissance et l'importance le dépassait totalement : durant l'Expédition d'Erebor, il avait trouvé dans les sombres galeries des Monts Brumeux, un anneau d'or qui conférait l'invisibilité à quiconque le passait à son doigt. De cette façon, il put accomplir maints exploits, échappant notamment à Gollum, la sombre créature qui avait possédé cet anneau pendant des siècles.

Et lorsqu'il revint en Comté, il n'en dit mot à personne, exception faite à Frodo et Gandalf. L'histoire relatée dans le Seigneur des Anneaux est axée sur cet Anneau et son pouvoir, et commence en 3001 3A, soixante années après sa découverte.

La Communauté de l'Anneau
La Communauté de l'Anneau
Livre I : Prologue - Chapitre 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12
Livre II : Chapitre 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10
 
tolkien/resumes/sda10.txt · Dernière modification: 14/05/2008 17:22 (modification externe)
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017