Des arbres elfiques - Laurence Patri

2013

« Ah ! comme l’or tombent les feuilles au vent, de longues années sans nombre comme les ailes des arbres ! » Le Seigneur des Anneaux - La Fraternité de l'Anneau - Livre II, Chapitre 8. Adieu à la Lórien

L'inscription en tengwar fait référence au mot quenya Aldaron qui signifie : « des arbres ». Il est présent dans le poème Namárië.

L'ouvrage qui a servi de support est The return of the Shadows de J.R.R. Tolkien aux éditions Houghton Mifflin (1989).
Les dimensions sont de 22 x 22,5 x 15 cm.

Mot de l'auteur

C'est en chinant chez le bouquiniste que j'ai trouvé un exemplaire en anglais du Seigneur des Anneaux.
Cela faisait peut-être un an que je sculptais des livres, mais je ne m'étais jusque-là jamais essayé à d'autre alphabet que le latin. Je me suis donc dit que ce serait l'occasion d'écrire en elfique.
Je cherchais un mot qui soit en lien avec le papier ou le livre. L'arbre bien sûr est la matière première du livre. J'ai dû passer une quinzaine d'heures sur cette sculpture.

Voir aussi

Sur Tolkiendil

Sur le net

 
divertissements/creations/patri_laurence/arbres_elfiques.txt · Dernière modification: 19/03/2017 10:05 par Lennie
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017