Un Huorn - Vivien Stocker

« La terre avait changé. Là où auparavant s'étendait la vallée verdoyante dont les pentes herbeuses léchaient les collines toujours plus hautes, apparaissait à présent une forêt. De grands arbres, dépouillés et silencieux, se dressaient en rangées innombrables avec leurs branches emmêlées et leur tête chenue; leurs racines tordues disparaissaient dans la longue herbe verte. En dessous d'eux régnait l'obscurité. » - Le Seigneur des Anneaux, Les Deux Tours, livre III, chapitre 7.

Un Huorn - Vivien Stocker

Mot de l'auteur

Durant de l'été 2011, nous avons passé des vacances familiales dans les Pyrénées du côté de Bagnères de Luchon. Lors d'une randonnée dans la Vallée du Lys, voilà qu'apparaît une forêt de Huorns, se laissant pousser au bord du Ruisseau de l'Enfer (sans doute un enfer pour les petits orques qui se perdraient là-bas !).

Voir aussi sur Tolkiendil

 
divertissements/vie/stocker_vivien/huorn.txt · Dernière modification: 27/02/2017 18:20 par Lennie
Partager sur
Nous suivre sur
https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2017