Peuple de Hador

Dates? 1A1) - 472 1A
entrèrent en Beleriand en 314 1A
RaceHommes
DirigeantsSeigneurs du Peuple de Hador
Autres nomsPeuple de Marach, Nothlir Maracha, Troisième Maison des Edain
« Ses sujets étaient grands et forts, l'esprit vif, ferme et audacieux, prompts au rire comme à la colère, parmi les plus beaux enfants d'Ilúvatar au temps de la jeunesse des Hommes. Ils étaient blonds pour la plupart, avec des yeux bleus, à l'exception de Túrin dont la mère était Morwen de la Maison de Bëor. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 17

Le troisième peuple humain qui entra en Beleriand, peu après celui de Bëor et celui de Haleth, était fort de dix mille hommes, menés par un certain Marach. Celui-ci mena ses hommes en Estolad, à la suite du Peuple de Bëor, où ils vécurent un temps. Mais l'attrait de l'Ouest qui avait mené les Edain en Beleriand les tiraillait encore, si bien que Malach, le fils de Marach, quitta Estolad vers 320 1A pour s'établir auprès de Fingolfin, en Hithlum. Son fils Magor préféra quant à lui descendre le Sirion et, suivi en cela par une grande partie de son peuple, il s'installa sur le versant austral de l'Ered Wethrin.

Ces Hommes vécurent là pendant deux générations, jusqu'à ce que Hador Lórindol, petit-fils de Magor, se mette au service du roi Fingolfin. Celui-ci lui donna le fief de Dor-lómin en 423, qui devint la demeure du Peuple de Marach, que l'on appellerait plus souvent dès lors Peuple de Hador. Ils combattirent dès lors aux côtés des Noldor de Fingolfin.

Mais en suivant les Noldor, les Edain s'exposaient à la Malédiction de Mandos, dont la démonstration la plus sanglante fut la bataille de Nirnaeth Arnoediad, en 472. Cette bataille vit la capture par Morgoth de Húrin, Seigneur de Dor-lómin, dont le fils, Túrin, n'était âgé que de huit ans. Morgoth, profitant de ce qu'une grande partie des hommes du Peuple de Hador avait péri au cours de la bataille, donna les terres froides de Dor-lómin aux Orientaux, qui réduisirent le reste de la troisième maison des Edain en esclavage.

A la fin du Premier Âge, les survivants du Peuple de Hador, de même que ceux des deux autres maisons, furent récompensés par les Valar et reçurent l'île de Númenor comme demeure. Les descendants de ces survivants semblent avoir été très nombreux, puisque la langue de Númenor, l'adûnaïque, dérivait en grande partie de la langue qu'ils parlaient.


1) On ignore la date précise de la séparation des trois Maisons des Edain ; elle est probablement très ancienne, puisque Tolkien évoque, dans un texte, la possibilité que les futurs Peuples de Hador et de Bëor, déjà séparés, aient vécu un moment de part et d'autre de la Mer de Rhûn.
 
encyclo/peuples/hommes/peuple_de_hador.txt · Dernière modification: 05/04/2009 03:29 par amra
Tolkiendil - http://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2014
Partager