Bataille de Belleau

Âge des Valar Âge des Arbres Premier Âge Second Âge Troisième Âge Quatrième Âge

Conflit : Guerre de l'Anneau
Dates3 novembre 3019 TA (1419 CC)
LieuBelleau en Comté
Forces en présence
Peuples LibresHobbits menés par Peregrin Touc et Meriadoc Brandibouc
EnnemisBrigands de Charquin
En anglaisBattle of Bywater
Première traductionBataille de Lèzeau
SourcesLe Seigneur des Anneaux, chap. 8
« Ainsi finit la Bataille de Belleau de 1419, la dernière bataille à s’être déroulée dans le Comté, et la seule depuis celle des Champs-Verts en 1147, aux confins du Quartier Nord. » — Le Seigneur des Anneaux — Livre VI — Chapitre 8

La Bataille de Belleau, qui eut lieu le 3 novembre 3019 TA à Belleau en Comté, est considérée comme la bataille ayant mis un terme définitif à la Guerre de l'Anneau. Elle opposa le peuple hobbit, principalement dirigé par Peregrin Touc et Meriadoc Brandibouc, aux brigands de Charquin qui avaient pris le pouvoir en Comté.

Le 30 octobre 3019 TA, Frodo Bessac, Samsaget Gamgie, Peregrin Touc et Meriadoc Brandibouc arrivèrent en Comté, après avoir mené à bien la Quête de l'Anneau. Ils trouvèrent le Pont des Arcs-en-pierre barré de part et d'autre par une porte et des palissades gardées par des hobbits, dont Hob Lahaie, et par Bill Fougeard. Après avoir escaladé la clôture et mis Bill Fougeard en fuite, tous quatre logèrent pour la nuit dans les bâtiments construits à l'emplacement de l'ancienne Auberge du Pont. Hob Lahaie leur résuma la situation, leur apprenant notamment que l'herbe à pipe avait été envoyée par pleines charrettes vers le sud, que le Comté était désormais géré par des Brigands sous le commandement d'un « Chef » (en fait Lotho Bessac-Descarcelle) et surtout d'un certain Charquin, et qu'ils avaient mis en place beaucoup de nouvelles Règles interdisant de faire ou dire bon nombre de choses. Le 1er novembre, les hobbits firent la route jusqu'à Grenouillers, où ils furent arrêtés par un écriteau « Route barrée » et une troupe de Connétables, la Première Troupe du Quartier Est dont faisait partie Robin Petiterrier. Malgré le fait que le chef de la Troupe ait arrêté les quatre hobbits, les Connétables firent profil bas devant leur assurance. Frodo leur ordonna de les conduire pour la nuit à la Maison des Connétables, l'auberge de la Bûche Flottante étant fermée.

Le 2 novembre à 10h, les quatre hobbits chevauchèrent vers Belleau, précédés des Connétables à pied. Au niveau de la Pierre des Trois Quartiers, sur les coups de 15h, les Connétables renoncèrent à poursuivre la route, trop fatigués par le chemin parcouru depuis le matin ; Frodo, Sam, Merry et Pippin poursuivirent leur route jusqu'à l'auberge du Dragon Vert où les attendaient une troupe d'Hommes louches, à l'image de Bill Fougeard, armés de gourdins et de cors d'appel. Ceux-ci tentèrent de les intimider, insultant Frodo, ce qui provoqua la colère de Pippin. Révélant son épée et son uniforme de Garde de la Citadelle, et soutenu par Merry et Sam, il les mit en déroute. À ce moment-là, la décision fut prise de soulever le Comté. Sam partit rallier Tolman Casebonne et sa famille, tandis qu'à Belleau, Merry et Pippin regroupaient une centaine de hobbits et montaient des barricades. Pippin partit à son tour avec une douzaine de hobbits vers Tocquebourg où les Touc avaient organisé une résistance.

Sur ces entrefaites, aux alentours de 18h, une vingtaine de Brigands venus d'Hobbiteville arrivèrent à Belleau. Les hobbits les encerclèrent au centre du village, mais leur chef, se pensant en supériorité, tenta une sortie en se ruant vers Merry. Il fut alors abattu de quatre flèches ; ses hommes furent fait prisonniers. Sam partit chercher son Ancêtre, tandis que Merry organisa la défense de Belleau pour la nuit, avant d'aller passer la soirée chez les Casebonne avec Frodo, où ils furent rejoints par Sam et son père.

Au matin du 3 novembre, un message leur parvint annonçant que le Thain avait soulevé le Pays-de-Touc et qu'il renvoyait une centaine de hobbits menés par Pippin. Merry, de son côté, revint avec la nouvelle de l'approche d'une centaine de Brigands venus de Carrefour. Les hobbits de Belleau et de Tocquebourg organisèrent une embuscade sur la Route de Belleau. Ils encerclèrent les bandits et leurs ordonnèrent de déposer les armes. Si quelques-uns s'exécutèrent, une vingtaine d'entre-eux se rebella, tentant de fuir. Les hobbits en abattirent huit, non sans perdre eux-mêmes deux hommes. Les autres réussirent à fuir vers Pointe-aux-Bois. Les quatre-vingt autres escaladèrent le talus de part et d'autre de la route, obligeant les hobbits à les abattre à l'arc ou à la hache. Soixante-dix bandits et dix-neufs hobbits furent ainsi tués et une trentaine de hobbits blessés dans l'échauffourée. Les cadavres des Hommes furent enterrés dans une sablonnière qui fut nommée la Fosse de la Bataille ; pour les hobbits, une tombe commune fut érigée, surmontée qu'une pierre et entourée d'une jardin. Cela marqua la fin de la Bataille de Belleau, même si Frodo, Sam, Merry et Pippin devaient encore se charger du Chef et de Charquin.

La Bataille de Belleau fut l'objet d'un chapitre entier du Livre Rouge de la Marche-de-l'Ouest, dans lequel tous les hobbits y ayant pris part furent listés dans un Rôle1). Ce Rôle devint une part importante de l'histoire du Comté, les historiens l'apprenant par cœur.


1) Le CNRTL définit le rôle comme suit : « A. − Ce qui est en forme de rouleau. […] 2. Autrefois. Rouleaux de papier, de parchemin, sur lesquels on écrivait des actes, des titres. » Le terme de rôle désigne donc ici un registre administratif tenu sur un rouleau.
 
encyclo/evenements/3a/guerres/bataille_de_belleau.txt · Dernière modification: 18/06/2018 14:39 par Druss
Partager sur
Nous rejoindre sur
https://discord.gg/cafByTS https://www.facebook.com/Tolkiendil https://www.twitter.com/TolkiendilFR https://www.instagram.com/Tolkiendil https://plus.google.com/+Tolkiendil http://www.youtube.com/user/AssoTolkiendil
Tolkiendil - https://www.tolkiendil.com - Tous droits réservés © 1996-2019